Bincho Boss à Melbourne : un agréable petit restaurant japonais pour un diner izakaya

Bincho Boss, à Melbourne, propose une cuisine japonaise simple et de qualité, totalement dans l’esprit des izakayas, équivalent japonais du bistrot qui pullulent au pays du soleil levant.

Le moins qu’on puisse dire est que la scène culinaire de Melbourne (et d’Australie en général) est cosmopolite, ce qui est logique dans un pays qui s’est peuplé par l’immigration. Et comme une large part de cette immigration venait d’Asie il n’est pas surprenant de voir de nombreux restaurants japonais.

Lors de mon séjour à Goteborg qui avait été le point de départ de ce voyage j’avais beaucoup apprécié mon diner chez Kuruya et cela m’a donné envie de retenter l’expérience d’un izakaya à Melbourne.

Vous trouverez en bas de page un récapitulatif des articles sur ces vacances en Australie.

Le concept

Il s’agit d’un Izakya, un genre de bistrot japonais ,où on se rassemble entre amis pour partager des plats qui peuvent aller de simples à quasi gastronomiques.

Le cadre

IMG_2675

L’endroit est assez moderne et propose une salle organisée autour d’un et une petite arrière salle.

IMG_2679

Simple, moderne et de bon gout.

IMG_2686

La carte

Le restaurant propose des plats à la carte avec une variété de plats qui vont des sushis aux grillades ainsi que trois menus.

Le repas

Aussitôt arrivé on m’installe au bar.

IMG_2680

Je passe rapidement commande et prendrai le menu afin d’essayer différents plats.

Otoshi de saison : Salade de concombres.

IMG_2681

Rien de particulier à en dire. C’est frais et gouteux.

Sélection du chef de sashimis assortis : saumon, maquereau roi, saint-jacques, thon.

IMG_2684

Poisson de qualité, chair ferme et parfaitement coupé fin.

Ebi mayo, crevettes tempura avec sauce aurora.

IMG_2688

Les crevettes sont grosses et la chapelure est fine ce qui fait qu’on sent bien le gout du poisson et que le plat n’est pas trop lourd. La sauce est bonne.

Brochette de poulet yakitori et de boeuf wagyu.

IMG_2690

La viande est fondante et contrairement à dans de nombreux restaurants elle n’est que faiblement caramélisée ce qui permet de mieux la savourer. Son goût ressort mieux sans être altéré par une surprésence du sucré.

Sélection de sushis nigiri du chef et soupe miso maison

IMG_2692
IMG_2694

Le poisson est très bon et on sent à la texture que c’est fait à la demande. La soupe miso est fumée comme j’aime.

Poulet miso koji, poivre yuzu; côtes de maïs grillées au charbon de bois, beurre teriyaki, parmesan

IMG_2696
IMG_2698

Le poulet est délicieux : rosé et fondant comme rarement c’est très fin. Quant au maïs je ne suis pas fan en général mais il était très bien préparé notamment avec le beurre teryiaki et le parmesan.

Terrine de Matcha et de chocolat blanc, haricot rouge sucré.

IMG_2700

Je ne suis en général pas fan du macha mais ça passe.

Une fois mon repas terminé je serai royalement ignoré par le serveur pendant une vingtaine de minutes avant de pouvoir commander l’addition. Un problème récurrent dans de trop nombreux établissements.

Le service

Bon et rythmé, personnel ni sympathique ni antipatique avec des échanges réduits au strict minimum mais qui délaisse totalement les clients qui ont fini de manger.

L’ambiance

Pas bruyant et avec de la musique urbaine en sourdine.

Conclusion

Un sympathique repas avec des plats de qualité, peut être un peu moins élaboré qu’à Goteborg mais fort agréable tout de même. Dommage que le serveur m’ait oublié en fin de service.

Addition finale de 76 euros pour le repas, une bière et quelques verres de vin.

Les articles sur ce voyage en Australie

#TypeArticle
1CarnetPréparation du voyage en Australie
2SalonSalon Air France Roissy 2G
3VolParis-Goteborg, Air France, Business Class (Embraer 190)
4HôtelDraken, Goteborg
5RestaurantKuruya, Goteborg
6RestaurantSaga, Goteborg
7HôtelScandic Landvetter Airport
8SalonSAS Lounge-Goteborg (déjà testé à de nombreuses reprises, pas de review)
9VolGoteborg-Munich, Lufthansa, Business Class (A320)
10SalonLufthansa Senator Lounge Munich T2 Portes H
11VolMunich-Tokyo Haneda, ANA, Business Class (B787)
12SalonAna Lounge, Tokyo Haneda, T2
13VolTokyo Haneda-Sydney, ANA, Business Class (B787)
14HôtelMoxy Sydney Airport, Sydney
15SalonSalon Virgin Australia Sydney Domestique T2
16VolSydney-Adelaide, Virgin Australia, Business Class (B737)
17HôtelIntercontinental Adelaide
18RestaurantDaughter In Law, Adelaide
19CarnetVisite d’Adelaide
20SalonSalon Virgin Australia, Adelaide, Domestique
21VolAdelaide-Melbourne, Virgin Australia, Economy X
22HôtelRitz Carlton Melbourne
23RestaurantEntrecote, Melbourne
24RestaurantDelhi Streets, Melbourne
25RestaurantBincho Boss, Melbourne
26HôtelW Melbourne
27RestaurantCapitano Carlton, Melbourne
28RestaurantRed Spice Road, Melbourne
29RestaurantYakikami, Melbourne
30RestaurantFreyja, Melbourne
31CarnetVisite de Melbourne
32SalonSalon Virgin Australia domestique, Melbourne
33VolMelbourne-Sydney, Virgin Australia, Economy X
34HotelW Sydney
35RestaurantManta, Sydney
36RestaurantAalia, Sydney
37CarnetVisite de Sydney
38SalonSalon Air New Zealand, Sydney T1
39SalonThe House, Sydney T1
40VolSydney-Tokyo Haneda, ANA, Business Class (B787)
41SalonAna Lounge, Tokyo Haneda, T2 (déjà testé à l’aller, pas de review)
42VolTokyo Haneda-Francfort, ANA, Business Class (B787)
43SalonLufthansa Senator Lounge, Francfort, T1 Portes A
44VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa, Business Class (A321)
45HôtelJacy’z, Goteborg
46SalonThe Lounge, Goteborg Landvetter
47VolGoteborg-Paris, Air France, Business Class (Embraer 190)
48CarnetDébriefing de mes vacances en Australie

Bincho boss Melbourne

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Très correct

Un bon petit izakaya

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents