Vacances en Australie : 2e édition !

Mon premier voyage en Australie, il y a un an, m’avait vraiment donné envie de poursuivre ma découverte du pays et ayant eu l’opportunité de poser un grand nombre de congés en fin d’année j’en ai profité pour mettre mon projet à exécution en prenant tout le temps nécessaire sur place.

Au final un voyage fort agréable qui permettra, de plus, de découvrir de nouvelles compagnies aériennes et de très beaux hôtels. Un voyage qui ne sera également pas exempt de péripéties qui viendront pimenter un certain nombre d’articles.

Choix de la destination

Ok pour l’Australie, mais l’Australie c’est grand. Où allais-je donc poser mes valises cette fois-ci ?

Lors de mon précédent voyage j’avais commencé par Sydney avant de me rendre à Brisbane. Melbourne me tentait beaucoup mais à cette époque de l’année (septembre) le climat n’y était pas optimal. Pour ce voyage planifié en décembre par contre c’était parfait.

J’ai trouvé un très bon tarif pour rejoindre Sydney mais ce tarif m’a obligé à rester en Australie plus longtemps que prévu. Donc après une nuit à Sydney (que je connaissais déjà) j’ai ajouté une escale de quelques jours à Adelaide avant de rejoindre Melbourne. Retour à Sydney pour 2 jours à la fin du voyage (enfin…3 jours finalement mais je vous expliquerai cela en temps utiles).

Et le tarif en question étant au départ de Goteborg, j’ai donc planifié deux séjours pré et post voyage dans la seconde ville de Suède. Au final le second sera plus long que prévu mais, là aussi, on en reparlera en temps utiles.

Les vols et les compagnies aériennes

Lorsque j’ai commencé à chercher les meilleurs tarifs, il est vite apparu que comme souvent Paris n’était pas une ville de départ envisageable. Rien de disponible en business class à moins de 6 ou 7 000 euros pour l’Australie. A ce prix je reste à Paris.

Munich ? 6 000. Madrid ? 6 000. Bruxelles ? 4 500.

Je commence alors à m’intéresser à mes habituels aéroports scandinaves. Copenhague et Stockholm ? 7 000 euros et en plus sur Thai que j’avais déjà pris lors de mon précédent voyage et que je voulais éviter autant que possible.

Je finis par trouver 4 300 euros au départ de Goteborg. Si je dois choisir entre Goteborg et Bruxelles je choisis sans problème la première ! En plus c’est sur ANA, une compagnie que je n’ai pas encore épinglé à mon tableau de chasse et que je veux absolument découvrir.

Et là en jonglant un peu avec tous les paramètres je fais tomber le prix à 3 400 à condition de rester quelques jours de plus que prévu. Bon deal puisque les prix des hôtels et des restaurants supplémentaires que cela engendre sont inférieurs à l’économie réalisée.

Me voici donc avec un Goteborg-Sydney sur ANA (via Munich et Tokyo à l’aller et Tokyo et Bruxelles au retour sur Lufthansa et Brussels Airlines) en business class à 3 400 euros soit 0,19 euros du kilomètre. Comparez à un billet de train vous m’en direz des nouvelles.

On est loin de l’époque où j’avais trouvé des vols pour Sydney sur Singapore Airlines à 2000 euros au départ de Goteborg ou Stockholm mais le COVID est passé par là et je ne pense pas que j’aurais trouvé mieux autrement.

Mais parfois qui dit bon prix dit concessions. Ici il y en avait deux. Tout d’abord mon vol de retour de Sydney arrive à Haneda alors que je repars de Narita. A moi d’organiser le transfert mais j’ai plus de 5h devant moi.

Ensuite le Bruxelles-Goteborg était en classe économique mais c’est le cadet de mes soucis vu le poids de ce vol sur le voyage global.

En dehors de cela j’aurais vraiment aimer voler sur leurs B777 où le siège business class est à juste titre appelé the room mais je devrai me contenter de leur B787 avec un siège plus classique.

IMG_1711
La cabine business class des B787 d’ANA

Finalement mon Goteborg-Munich a failli ne jamais décoller, mon Sydney-Tokyo a été décalé de 24h, mon Narita-Bruxelles est devenu un Haneda-Francfort et le dernier vol en economy est devenu un vol en business class. Je vous ai prévenu : ce sera un voyage un peu mouvementé.

Pour rejoindre Goteborg les prix me semblaient beaucoup trop élevés : plus de 600 euros en business class sur Star Alliance, 700 sur Air France donc je me suis résolu à être sage et réserver sur Air France en Economy. Bon…ayant une tonne de miles à utiliser j’ai finalement acheté un billet prime en business class avec mes miles. 0 euros (ou presque) et finalement c’est en gros ce que valait la prestation.

Pour ce qui est des vols intérieurs en Australie je volerai sur Virgin Australia comme la dernière fois, avec deux vols en Economy X (premium economy) et un en business class pour essayer. Des segments à moins de 250 euros à chaque fois.

Ce qui nous donne l’itinéraire suivant.

Une carte pas vraiment représentative puisqu’en raison de la guerre en Urkraine le vol entre Munich et Tokyo est passé par le sud et la Turquie et le retour entre Tokyo et Francfort m’a amené à survoler le détroit de Béring et prendre la route polaire avec le survol du Groenland et de l’Islande.

Les hôtels

Pour mes deux courts passages à Sydney je choisirai des hôtels que je ne connais pas encore. En effet le Sheraton Grand Sydney ne m’a qu’à moitié convaincu et le Marriott Sydney pas du tout.

Donc à l’aller où je ne passe qu’une nuit avant de repartir le lendemain je logerai au tout récemment ouvert Moxy Sydney Airport qui, comme son nom l’indique, est à proximité de l’aéroport et au retour au W Sydney encore en travaux lors de mon précédent séjour et qui venir lui aussi d’ouvrir après 7 ans de travaux.

Pas de Marriott à Adelaide donc je séjournerai à l’Intercontinental Adelaide.

A Melbourne, où je passerai l’essentiel de mon séjour je couperai mon séjour en deux : moitié au tout nouvellement ouvert Ritz Carlton et moitié au W.

IMG_2854
Piscine du Ritz Carlton Melbourne

Mais Goteborg ne sera pas en reste avec la découverte de deux très beaux établissements également récents : le Draken et Jacy’z qui feront remonter l’hôtellerie suédoise dans mon estime.

IMG_4081
Le Pachanga pool club au Jacy’z à Goteborg

Je passerai également une nuit à l’aéroport de Goteborg au Scandic Landvetter qui lui aussi m’a plus qu’agréablement surpris.

Les restaurants

Comme à mon habitude j’ai réservé avant mon départ des restaurants pour la moitié de mes soirées, gardant la seconde pour des choix de dernière minute selon l’envie du moment.

Ca ira du très simple au gastronomique et comme on ne peut pas dire que la cuisine australienne ait une identité très forte ce sera principalement de l’asiatique et du français. Ironiquement je mangerai deux fois asiatique à Goteborg et une fois suédois à Melbourne !

IMG_3268
Diner Scandinave chez Freyja à Melbourne

Les visites

Ayant déjà visité Sydney je me contenterai de quelques balades et un musée que j’avais oublié la dernière fois, l’occasion de voir une très belle exposition Kandinsky organisé par la fondation  Solomon R. Guggenheim.

IMG_3466
La Art Gallery of New South Wales à Sydney

Adelaide s’est avérée jolie mais pas très riche artistiquement parlant.

Melbourne m’a offert un séjour relativement intéressant avec un patrimoine culturel un peu plus riche qu’attendu et surtout un cadre de vie très agréable.

IMG_2801
Balade au bord de la Yarra River à Melbourne

Conclusion

Tout cela nous donne les articles suivants qui vont nous occuper pour les semaines à venir.

#TypeArticle
1CarnetPréparation du voyage en Australie
2SalonSalon Air France Roissy 2G
3VolParis-Goteborg, Air France, Business Class (Embraer 190)
4HôtelDraken, Goteborg
5RestaurantKuruya, Goteborg
6RestaurantSaga, Goteborg
7HôtelScandic Landvetter Airport
8SalonSAS Lounge-Goteborg (déjà testé à de nombreuses reprises, pas de review)
9VolGoteborg-Munich, Lufthansa, Business Class (A320)
10SalonLufthansa Senator Lounge Munich T2 Portes H
11VolMunich-Tokyo Haneda, ANA, Business Class (B787)
12SalonAna Lounge, Tokyo Haneda, T2
13VolTokyo Haneda-Sydney, ANA, Business Class (B787)
14HôtelMoxy Sydney Airport, Sydney
15SalonSalon Virgin Australia Sydney Domestique T2
16VolSydney-Adelaide, Virgin Australia, Business Class (B737)
17HôtelIntercontinental Adelaide
18RestaurantDaughter In Law, Adelaide
19CarnetVisite d’Adelaide
20SalonSalon Virgin Australia, Adelaide, Domestique
21VolAdelaide-Melbourne, Virgin Australia, Economy X
22HôtelRitz Carlton Melbourne
23RestaurantEntrecote, Melbourne
24RestaurantDelhi Streets, Melbourne
25RestaurantBincho Boss, Melbourne
26HôtelW Melbourne
27RestaurantCapitano Carlton, Melbourne
28RestaurantRed Spice Road, Melbourne
29RestaurantYakikami, Melbourne
30RestaurantFreyja, Melbourne
31CarnetVisite de Melbourne
32SalonSalon Virgin Australia domestique, Melbourne
33VolMelbourne-Sydney, Virgin Australia, Economy X
34HotelW Sydney
35RestaurantManta, Sydney
36RestaurantAalia, Sydney
37CarnetVisite de Sydney
38SalonSalon Air New Zealand, Sydney T1
39SalonThe House, Sydney T1
40VolSydney-Tokyo Haneda, ANA, Business Class (B787)
41SalonAna Lounge, Tokyo Haneda, T2 (déjà testé à l’aller, pas de review)
42VolTokyo Haneda-Francfort, ANA, Business Class (B787)
43SalonLufthansa Senator Lounge, Francfort, T1 Portes A
44VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa, Business Class (A321)
45HôtelJacy’z, Goteborg
46SalonThe Lounge, Goteborg Landvetter
47VolGoteborg-Paris, Air France, Business Class (Embraer 190)
48CarnetDébriefing de mes vacances en Australie

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents