Restaurant Daughter In Law à Adelaide : allez y pour l’ambiance, pas pour les plats

Daughter In Law à Adélaide est un restaurant Indien qui propose une ambiance très conviviale voire festive mais une cuisine sans grand intérêt ni finesse.

Au moment de chercher un restaurant pour cette soirée à Adelaide j’avais remarqué Daughter In Law mentionné dans de nombreux guides et revues spécialisées. Pas un restaurant gastronomique mais servant visiblement une cuisine indienne honnête dans une ambiance conviviale et comme cela faisait très longtemps que je n’avais pas mangé indien je me suis dit que l’occasion faisait le larron…

Vous trouverez en bas de page un récapitulatif des articles sur ce voyage en Australie.

Le concept du restaurant

L’établissement se présente lui-même comme un « unauthentic australien Indian bar », ce qui se traduit dans les faits par une cuisine qui mêle les inspirations indiennes et australiennes (même si j’ai surtout vu de l’indien).

A la fin du repas la serveuse me confirmera que leur objectif est de donner au client un premier avant gout de la cuisine indienne, un peu comme une découverte. Vous verrez bien au fil de cet article ce que j’en ai pensé.

Le cadre

IMG_2301

Le restaurant est composé de plusieurs grandes salles avec beaucoup de grandes tables, ambiance lumineuse dans les tons mauves/roses. Le restaurant étant plein quand je suis arrivé et ma table étant située dans l’entrée je n’en ai guère vu plus.

IMG_2307
IMG_2308

La carte

Le restaurant propose une carte assez riche ainsi qu’une sorte de menu dégustation.

IMG_2309
IMG_2311
IMG_2313
IMG_2310
IMG_2312

Et c’est bien sur le menu dégustation que j’ai choisi.

Le repas

A mon arrivée je suis pris en charge immédiatement et installé à ma table. L’accueil est très souriant et amical.

On m’apporte la carte et je commande un cocktail en apéritif ainsi que le menu découverte. L’ambiance est très très bruyante et je dois hausser le ton pour me faire entendre mais on en reparlera plus tard.

En attendant je regarde les plats qui arrivent aux autres tables et tout cela à l’air fort appétissant.

Le premier plat arrive alors que j’attends encore mon apéritif...j’annule donc la commande de l’apéritif, un peu excédé, visiblement à la surprise de la serveuse.

Les plats arrivent en ordre dispersé et pas forcément dans l’ordre du menu…ça ne va pas être simple à identifier et suivre.

On commence avec de la Street food.

IMG_2315

Boules de bonheur

Très sympa et frais avec la sauce à la menthe.

Ceviche de seriole

Encore un plat frais et agréable avec une sauce d’inspiration indienne à base de yaourt. Mais les quantités sont importantes et une bouchée de plus aurait été écoeurante.

Chou-fleur du colonel tso

A la fois doux et épicé et une manière intéressante de rendre le choux appétissants. Mais en fait le gout provient surtout de la sauce, le choux étant assez neutre et le plat est beaucoup trop copieux.

On enchaine sur la partie Tandoor du repas.

IMG_2326

Poulet tandoori yoghurt à la menthe, yoghurt à la menthe, chutney d’ananas et de jalapeno.

Viande fondante et plat convenablement épicé mais encore très copieux…à ce stade je n’ai presque plus faim.

Viennent ensuite les currys.

Aunty dahl, agneau rogan josh, poulet au beurre non authentique, curry de noix de coco avec légumes de saison servi avec servi avec du riz, raïta, papadum, et naan

IMG_2327

Le curry de coco see excellent et le reste correct, ni fin ni grossier. Mais mon estomac est au bord d’exploser.

Enfin arrive le dessert. Kulfi, lait au miel, cardamome.

IMG_2329

Avec tout ce que je viens d’avaler la légèreté de ce dessert est bienvenue. Vraiment très bon en plus.

Et voici ce qui clos ce repas.

Le premier commentaire qui me vient à l’esprit est que c’était beaucoup trop copieux et que si certains plats étaient vraiment bons les autres étaient moyens, je veux dire pas mauvais mais pas transcendants non plus ce qui donne l’impression que la quantité a été préférée à la qualité et que l’essentiel était de bourrer l’estomac.

En fait je parlerai plus tard avec la serveuse qui me confirmera que c’est plus un menu découverte que dégustation et que les quantités sont les mêmes que ce soit servi pour une ou deux personnes (ce que j’avais deviné en regardant les autres tables). Une sorte d’introduction à la cuisine indienne pour néophytes.

A mon avis un restaurant fort agréable pour un diner convivial et animé entre amis mais on n’y va pas pour le seul plaisir des papilles.

A la fin pour s’excuser du bug sur l’apéritif elle m’offrira un verre.

L’ambiance

Quand je parle de restaurant convivial c’est le genre de restaurant idéal pour aller manger entre amis, j’ai vu beaucoup de tables de 4 ou beaucoup plus se partager des plats. Cela confirme mon opinion selon laquelle ce qui prime est davantage la convivialité du lieux que la qualité de l’assiette qui si elle n’est pas mauvaise est secondaire. La nourriture n’est qu’un prétexte à un moment entre amis.

Par contre le revers de la médaille est que c’est bruyant, très bruyant, très très bruyant. Il est compliqué d’entendre ce que dit le personnel et même à mon avis d’entendre les gens qui sont à votre propre table.

Le service

Personnel jeune, très agréable, souriant, dynamique. Après c’est un service quasi industriel : la cuisine sort les plats et ils courent les servir en salle sans avoir le temps de souffler.

Conclusion

Un endroit très sympa dans un certain contexte mais si ce qui vous intéresse c’est vraiment de découvrir la cuisine indienne et si vous voulez un peu de calme et un service un tant soit peu attentionné ça n’est pas l’endroit.

Les articles sur ce voyage en Australie

#TypeArticle
1CarnetPréparation du voyage en Australie
2SalonSalon Air France Roissy 2G
3VolParis-Goteborg, Air France, Business Class (Embraer 190)
4HôtelDraken, Goteborg
5RestaurantKuruya, Goteborg
6RestaurantSaga, Goteborg
7HôtelScandic Landvetter Airport
8SalonSAS Lounge-Goteborg (déjà testé à de nombreuses reprises, pas de review)
9VolGoteborg-Munich, Lufthansa, Business Class (A320)
10SalonLufthansa Senator Lounge Munich T2 Portes H
11VolMunich-Tokyo Haneda, ANA, Business Class (B787)
12SalonAna Lounge, Tokyo Haneda, T2
13VolTokyo Haneda-Sydney, ANA, Business Class (B787)
14HôtelMoxy Sydney Airport, Sydney
15SalonSalon Virgin Australia Sydney Domestique T2
16VolSydney-Adelaide, Virgin Australia, Business Class (B737)
17HôtelIntercontinental Adelaide
18RestaurantDaughter In Law, Adelaide
19CarnetVisite d’Adelaide
20SalonSalon Virgin Australia, Adelaide, Domestique
21VolAdelaide-Melbourne, Virgin Australia, Economy X
22HôtelRitz Carlton Melbourne
23RestaurantEntrecote, Melbourne
24RestaurantDelhi Streets, Melbourne
25RestaurantBincho Boss, Melbourne
26HôtelW Melbourne
27RestaurantCapitano Carlton, Melbourne
28RestaurantRed Spice Road, Melbourne
29RestaurantYakikami, Melbourne
30RestaurantFreyja, Melbourne
31CarnetVisite de Melbourne
32SalonSalon Virgin Australia domestique, Melbourne
33VolMelbourne-Sydney, Virgin Australia, Economy X
34HotelW Sydney
35RestaurantManta, Sydney
36RestaurantAalia, Sydney
37CarnetVisite de Sydney
38SalonSalon Air New Zealand, Sydney T1
39SalonThe House, Sydney T1
40VolSydney-Tokyo Haneda, ANA, Business Class (B787)
41SalonAna Lounge, Tokyo Haneda, T2 (déjà testé à l’aller, pas de review)
42VolTokyo Haneda-Francfort, ANA, Business Class (B787)
43SalonLufthansa Senator Lounge, Francfort, T1 Portes A
44VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa, Business Class (A321)
45HôtelJacy’z, Goteborg
46SalonThe Lounge, Goteborg Landvetter
47VolGoteborg-Paris, Air France, Business Class (Embraer 190)
48CarnetDébriefing de mes vacances en Australie

Daughter in Law Adelaide

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Moyen

Des plats très corrects sans plus et une ambiance qu'il faut aimer.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents