Restaurant The Purple Pig Chicago : très bon mais bruyant et service perfectible

The Purple Pig offre une cuisine sympathique et gouteuse dans un cadre vivant mais il n’a pas totalement trouvé grâce à mes yeux.

Choisir les restaurants de ce séjour a demandé un peu de travail d’organisation. Vu qu’originellement il ne s’agissait pas de vacances communes mais qu’au final on a réussi, Olivier et moi, à faire en sorte qu’elles se rejoignent, nous avons dû jouer les agendas préalablement établis par chacun. Donc des repas en commun et d’autres en solo (lorsque j’étais encore en vol et qu’il était arrivé avec sa femme ou un autre soir où j’avais déjà prévu autre chose).

Pour autant le Purple Pig a fait l’unanimité : si c’est Olivier qui l’a choisi il figurait également dans ma short list.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ces vacances aux Etats-Unis.

Concept du restaurant

L’enseigne du restaurant dit tout : « fromage, cochon et vin ». Parfait pour diner franchouillard même si le restaurant s’affiche plutôt comme ayant une inspiration italienne, grecque et espagnole, le chef ayant d’ailleurs travaillé dans les deux premiers pays.

Cadre

Comme cela arrive dans les grandes villes US, à l’inverse de nos habitudes européennes, le restaurant est situé au rez de chaussée d’un grand immeuble de bureaux dans lequel il faut pénétrer pour accéder à l’établissement. Toujours amusant de faire la queue dans les couloirs d’un immeuble vide alors qu’il s’est vidé des employés qui lui donnent vie pendant la journée.

Quant à l’intérieur on a hésité à trouver un qualificatif… Une grande salle de style brasserie/bistro français ou européen avec un coté un peu industriel.

IMG_7638

Longues banquettes et chaise en cuir, bois…une chose est sure il ne dépareillerait pas à Paris

La carte

Fromage, cochon et vin qu’on vous a dit…

IMG_7639
IMG_7640

Je suis assez surpris de voir des fruits de mer et des pâtes. De mon point de vue quand on a un concept on s’y tient sous peine de faire n’importe quoi et de ne plus être bon nulle part. Le mélange des genres nuit à la perception d’un établissement…enfin c’est mon avis.

Peut être un souvenir de l’époque italienne ou grecque du chef….

Le diner

Nous arrivons pile à l’heure de notre réservation mais devrons attendre une dizaine de minutes dehors avant que notre table ne soit libre.

IMG_7636

On viendra enfin nous chercher pour nous installer à notre table. La salle est bruyantes, très bruyante, encore plus qu’une brasserie parisienne.

Par chance on nous installe dans un petit coin près de l’entrée où les tables sont plus espacées et le bruit (un peu) moins perceptible, ce qui nous permettra de discuter sans avoir à hurler.

Le serveur en charge de notre table viendra rapidement se présenter, nous donner le menu et savoir si on désire boire quelque chose. Pendant que nous faisons notre choix il reviendra essayer de caser quelques plats supplémentaires mais sera poliment mais fermement éconduit par Olivier histoire de lui faire comprendre qu’on ira à notre rythme et que ça ne sert à rien de nous forcer la main.

Le message sera visiblement compris.

On finira par faire notre choix et ce sera un plat unique pour chacun. Nous connaissons bien les doses servies dans les restaurants aux USA et vu le thème du restaurant on s’attend à du très copieux donc on ne prend pas de risque.

En ce qui me concerne ça sera poitrine de porc, glaçage au gingembre, carotte marinée, frisée.

Le plat d’Olivier arrive assez rapidement…puis celui de son épouse une dizaine de minutes plus tard….et enfin le mien encore dix minutes après. Heureusement qu’il mange lentement sinon il aurait eu fini au moment où j’étais servi.

IMG_7643

La présentation est très appétissante.

Et le plat est aussi bon qu’il est beau. La viande est excellente et parfaitement cuite, fondante. Le glaçage est un peu sucré au début mais cela s’estompe ensuite.

Ce sera un vrai régal, gouteux et fin qui se mangera tout seul. A tel point que je suis un peu déçu : le plat est loin d’être aussi copieux que ce à quoi je suis habitué ici et pour le coup j’aurais aimé qu’il soit plus gros…ou alors j’aurais du prendre une entrée.

Mais il vaut mieux un plat délicieux en quantité raisonnable qu’un plat médiocre et copieux.

On prendra ensuite un dessert : un sorbet à la mangue en ce qui me concerne….que j’oublierai de prendre en photo.

Au final cela ça fait un repas peut être léger mais très bon et avec une addition plutôt douce.

Service

J’allais dire que le serveur avait été un peu pénible au début mais je me retiendrai car vous verrez bientôt qu’on a eu infiniment pire plus tard, à tel point que rétrospectivement j’ai oublié tout grief à l’égard de celui-ci.

Par contre (et ça n’est pas la faute du serveur mais de la cuisine), quand vous mangez à trois, un plat par personne et que le dernier est servi 20 minutes après le premier… Ca par contre c’est insupportable et d’autant plus que visiblement c’est un service normal pour eux : ça sort des cuisines quand ça sort des cuisines.

Ambiance

Bruyant, très bruyant. Pourtant j’aime bien l’ambiance des brasseries mais là c’est un cran au dessus : des gens qui parlent naturellement fort, de la musique pour couvrir les voix et les gens qui essaient de couvrir la musique.

Ca ne sont pas les conversations qui créent un bruit de fond assez fort, c’est vraiment un concours à qui parlera le plus fort.

Conclusion

Très simplement : nourriture délicieuse, service pas terrible et ambiance fatigante.

Les articles sur ces vacances aux Etats-Unis

#TypeArticle
1CarnetOrganisation des vacances d’été 2023 aux USA
2HotelFairfield Inn by Marriott, North Conway (New-Hampshire)
3HotelAC Hotel by Marriott, Portland (Maine)
4VolParis-Copenhague – SAS – SAS plus
5SalonSAS Gold Lounge Copenhague
6VolCopenhague-Goteborg – SAS – SAS Plus
7HotelHotel Avalon – Goteborg
8RestaurantCarbon, Goteborg
9SalonSAS Lounge – Goteborg
10VolGoteborg-Copenhague – SAS – SAS plus
11SalonSalon American Airlines Admirals Club, Boston Logan
12VolBoston – Chicago O’Hare – American Airlines – Domestic First
13SalonSalon Eventyr, Copenhague
14VolCopenhague-Chicago – SAS (opéré par Hifly) – Business Class
15HotelThe St. Regis, Chicago
16HotelW Chicago Lakeshore
17RestaurantSignature Room at the John Hancock Center, Chicago
18RestaurantThe Purple Pig, Chicago
19RestaurantObelix, Chicago
20RestaurantCabra, Chicago
21RestaurantMiru, Chicago
22CarnetVisiter Chicago
23SalonAmerican Airlines Flagship Lounge, Chicago O’Hare
24VolChicago O’Hare – Indianapolis – American Airlines Domestic First
25VolIndianapolis – Boston – American Airlines Domestic First
26SalonSAS Lounge – Chicago O’Hare
27VolChicago O’Hare-Stockholm – SAS – Business Class
28SalonSAS Gold Lounge, Stockholm
29VolStockholm-Goteborg – SAS – SAS Plus
30HotelScandic Rubinen – Goteborg
31RestaurantProject, Goteborg
32VolGoteborg-Copenhague – SAS – SAS Plus
33VolCopenhague-Paris – SAS (Opéré par Jet Time) – SAS Plus
34CarnetDébriefing des vacances estivales aux USA
L’itinéraire du jour

The Purple Pig Chicago

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Bien mais...

De très bons plats mais le reste n'est pas à la hauteur.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents