W Chicago Lakeshore : correct mais loin des codes de la marque

Le W Chicago Lakeshore offre, en dehors d’une vue imprenable sur le lac, une prestation décente à des prix abordables pour une grande ville US et cette gamme d’hôtel. Mais les fans de la marque ne s’y retrouveront pas dans cet établissement assez fade.

Chez Travelguys nous avons une relation assez mitigée avec les hotels W. On aime leurs grandes chambres, leur coté « pas normé », une certaine forme d’exubérance lorsqu’elle est de bon goût et, justement, on aime beaucoup moins lorsque la pièce tombe du mauvais côté et que l’on sombre dans le mauvais goût tant du côté de l’hôtel que du côté de la clientèle.

On a ainsi de plus en plus de mal avec les W « historiques » et d’ailleurs s’ils correspondaient aux attentes d’un certain type de clientèle à l’époque du lancement de la marque, ces attentes ont changé et les W les plus récents semblent avoir corrigé le tir. Un W garde une personnalité forte mais plus neutre qu’avant, en évitant les fautes de goût.

J’ai longuement hésité lorsqu’il m’a fallu trouver un hôtel à Chicago. Ca n’est pas le choix qui manque chez Marriott à Windy City mais ayant un programme de voyage chargé pour les semaines à venir je n’avais l’intention de faire de folie budgétaire. Bizarrement, les deux W de la ville étaient parmi les moins chers, ce qui n’est jamais innocent. Olivier ayant déjà testé le W Chicago City Center je me décide pour le W Chicago Lakeshore.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ces vacances aux USA.

Réservation

J’ai réservé sur le site Marriott deux mois avant mon arrivée et, comme dit précédemment, j’ai été surpris de voir que les W étaient dans les Marriott les moins chers pour ce séjour. Et de manière générale, et c’est une bonne chose, que le vent de folie qui avait soufflé sur les prix hôteliers aux US était retombé.

Le W Chicago Lakeshore est le seul hôtel situé sur les bords du lac Michigan, ce qui promet une belle vue, pourvu qu’on ait une chambre du bon côté. Je me laisse tenter à 200 euros la nuit et, finalement, je déciderai de régler mes 4 nuits avec mes points.

Pour ce prix je réserve une chambre Wonderful City View c’est à dire l’entrée de gamme : taille standard, étage bas, vue ville.

Localisation de l’hôtel

Comme son nom l’indique, l’hôtel est situé en bordure du lac Michigan, proche de Navy Pier et globalement à distance de marche de tous les sites intéressants à visiter. De toute manière le centre touristique de Chicago n’est pas si étendu que ça.

Arrivée à l’hôtel et check-in

La veille de mon arrivée je procède à mon check-in en ligne et constate un surclassement en chambre Fabulous, dans un étage élevé, avec vue sur le lac.

J’avais peu de chances d’avoir mieux et c’est le moment de commencer à donner quelques détails sur l’établissement.

Première chose à savoir, si l’hôtel fait 33 étages, il n’a que 25 suites ce qui fait peu, surtout pour un W.

Ensuite, si on oublie les suites, il n’y a qu’un seule type et taille de chambre. Elle s’appellera Wonderul, Spectacular ou Fabulous selon l’étage et la vue (ville ou lac). Une Wonderful est donc en haut avec vue sur le lac mais à part cela elle n’a rien de différent des autres.

Là encore quelque chose de rare chez W qui en général propose un large choix de chambres très différentes en termes de prestations, taille, disposition et décoration afin que très peu se ressemblent.

Bref, j’arrive à l’hôtel en début de soirée depuis l’aéroport d’O’Hare.

A première vue l’hôtel ne paie de mine, enfin ressemble à un hôtel classique, à l’inverse des W qui en général essaient d’être remarquables de loin.

IMG_7663
IMG_7572

Je rentre dans le lobby, là aucune surprise. Tons sombres, néons, musique électro…on est bien chez W.

IMG_7573

C’est juste le premier contact mais je me dis que c’est de plutôt bon goût par rapport à ce qu’ai pu connaitre dans d’autres hôtels de la marque. C’est même plutôt sage.

Direction le check-in…

IMG_7577

L’accueil est très aimable, on me confirme mon surclassement ainsi que le late check-out que j’avais demandé pour mon départ. 5 minutes après je suis en route pour ma chambre, située au 32e étage, sur 33, et avec vue sur le lac.

La chambre

L’ascenseur est un peu bringuebalant et je trouve qu’ils sont en nombre limités (4) vu le nombre d’étages. Cela se confirmera : à certaines heures il y aura un peu d’attente.

Les couloirs font très W.

IMG_7661

Une fois la porte ouverte je me retrouve dans une petite entrée avec la chambre en face de moi et la salle de bains sur le côté.

IMG_7556

Commençons par la salle de bain.

IMG_7557

De taille très correcte elle comprend une grande douche.

IMG_7558

Chose surprenante je n’y trouverai pas de peignoir.

Passons à la chambre.

IMG_7560

De prime abord elle est grande avec une disposition du mobilier qui renforce l’impression d’espace.

Le lit est grand et très confortable comme toujours chez W même si je trouve que le W Barcelone reste toujours un peu au dessus du lot.

IMG_7561

Il y a un très grand bureau ce qui devient rare et que j’apprécie toujours beaucoup.

IMG_7563

Mais à y regarder de près on voit des coups et des traces d’usure surprenantes.

IMG_7564

Enfin un canapé et une banquette en angle qui se transforment en lit d’appoint.

IMG_7562

Et bien sûr, ce qui fait l’intérêt de la chambre : la vue sur le lac.

IMG_7565

Superbes levers de soleil pour se réveiller :

IMG_7966

Une belle chambre, agréable.

Je trouverai plusieurs bouteilles d’eau offertes et qui seront renouvelées chaque jour. Par contre pas de machine à café ni de minibar. Très très surprenant pour un W, ça ne correspond pas du tout aux standards de la marque.

Je reste donc un peu sur ma faim et cela sera confirmé par la suite de mon expérience et je vais commencer à vous donner un début d’explication.

Cet hôtel a été construit en 1964 donc n’est pas de première jeunesse et à une époque où les chambres étaient beaucoup plus standardisées qu’aujourd’hui. Il a été un Days Inn, puis un Holiday Inn, puis un Westin, puis enfin un W et a été rénové en 2014 toujours en W. 2014 cela fait loin pour un hôtel, ce qui laisse à penser qu’il n’est pas loin de sa prochaine rénovation ou d’un changement d’enseigne.

On a donc un Holiday Inn / Days Inn qui a été construit selon les standards de ces chaines et a changé d’enseigne au fil du temps avec un petit coup de peinture à chaque fois mais fondamentalement la structure est restée la même d’où un type quasi unique de chambre. Cela se voit notamment aux fenêtres, de tailles normales sans plus, la norme étant aujourd’hui aux baies vitrées allant du sol au plafond dans ce genre d’hôtel.

Autre détail : les prises ne sont pas au format multistandard.

Et c’est bien le sentiment que cela donne : un hôtel classique auquel a été donné un vernis W. Il est bien, la chambre est grande et confortable mais il manque quelque chose. Un peu comme du Canada Dry : ça ressemble à un W, ça a presque le goût d’un W mais à la fin…ça n’est pas un W.

Mais avec une personnalité peu marquée il est au moins sûr de plaire au plus grand nombre.

On termine avec la visite en vidéo.

Bar et restaurant

L’hôtel dispose d’un bar et d’un restaurant, tous deux situés dans le lobby. Je n’essayera que le bar.

IMG_7574

C’est plutôt joliment décoré, sans faute de goût, mais cela fait vide et sans personnalité.

IMG_7576
IMG_7660

Le service sera super aimable mais sans style, voire un peu familier. Musique moyennement forte qui reste supportable….

Là encore pas grand chose à reprocher mais ça n’a aucune personnalité, c’est un peu fade et insipide.

Au final je ferai le même commentaire que pour la chambre : on a déguisé un Holiday Inn en W. Ca fait illusion deux minutes mais pas plus longtemps.

Installations

Chose rare, voici un W sans Spa ! Encore un point qui confirme mon avis général.

Il y a par contre une salle de sport et une piscine.

Salle de sport

Elle est située au 7e étage et est donc éclairée par la lumière du jour. Il y a une partie cardio et une autre dédiée aux machines et poids libres.

IMG_7582
IMG_7580
IMG_7581

Elle est de taille correcte, assez bien équipée, mais je ferai trois reproches.

Le premier est anecdotique mais la climatisation de la partie cardio est vraiment très froide.

Le second est qu’on est rapidement serrés dans l’autre partie. Quasiment impossible d’utiliser les deux bancs simultanément et si des tapis sont à disposition un seul est utilisable sauf à vouloir s’installer dans la voie de circulation.

Le troisième est que l’accès à la piscine se fait par la salle de sport. C’est occasionnellement dérangeant mais en plus il arrive que les personnes qui reviennent de la piscine mettent de l’eau partout, glissade assurée pour les occupants de la salle ensuite.

Ca nous amène donc à parler de la piscine.

Piscine

Quiconque connait un peu W sait que la piscine est en général un espace de vie, voire dans les pires des cas un espace un peu (trop) festif. Rien de cela ici.

IMG_7583

Elle est de bonne taille mais que dire du cadre qui ne trahit que trop l’âge de l’hôtel ? Très bien pour nager, pas pour rester se détendre.

Elle donne accès à une petite terrasse…

IMG_7584

Un peu plus sympa mais un bar aurait été bienvenu. Surtout pour un W…

Personnel et service

Correct dans l’absolu mais décevant pour un hôtel de cette gamme.

Tout a pourtant bien commencé. Le check-in a été parfait et lorsque que je me suis rendu compte que j’avais oublié mes adaptateurs et que la chambre d’avait pas de prises multistandard, la réception m’a immédiatement dépanné en m’en prêtant.

Ensuite ça s’est peu à peu dégradé.

J’avais remarqué qu’il n’y avait jamais d’agent au comptoir du concierge (Whatever/Whenever en langage W), cela aurait du éveiller mon attention.

Le second soir j’ai confié un pantalon à nettoyer, il devait m’être retourné le lendemain après midi. Ne trouvant rien dans ma chambre en rentrant après avoir diné je contacte l’hôtel par le tchat de l’application. Réponse immédiate et pantalon retourné dans les 10 minutes. Erreur réparée mais erreur tout de même. Mais cela arrive et je ne l’aurais pas mentionné si un autre incident ne s’était pas produit le lendemain.

L’avant veille de mon départ je donne un autre pantalon à nettoyer. Et rebelotte, en rentrant le soir je ne trouve rien. Le lendemain matin je contacte l’hôtel et…. « heu oui il est encore là on a oublié de s’en occuper mais on peut faire en sorte que vous l’ayez ce soir« . Très bien… je pars en début d’après midi ! Donc on me le retournera dans la matinée, pas nettoyé et beaucoup plus froissé.

Le jour de mon arrivée je trouverai également un t-shirt appartenant visiblement au client précédent glissé entre la banquette et le mur…

Et donc pas de peignoir, de machine à café, de minibar…

Et pour finir le bar… comme je l’ai dit un peu familier, surtout la serveuse.

Check-out

Je ferai le check out sur mon téléphone mobile et ne repasserai pas par la réception.

Conclusion

Il y a deux manière de voir les choses.

La première est que l’hôtel est plutôt joli niveau design, propre, confortable, les chambres de bonne taille et le service correct…tant que nous n’avez pas recours au laundry service.

Si vous cherchez un hôtel de gamme supérieure à 200 euros pour aller visiter Chicago vous ne serez pas déçu.

La seconde est que si vous vous fiez à la marque et y allez parce que c’est un W vous serez déçu.

Chez Marriott, W fait partie du portefeuille de marques de luxe, avec un positionnement de boutique hotel lifestyle. La marque a ses codes avec des marqueurs forts et en général les prix qui vont avec. Dans une certaine mesure un W est une destination en soi : on y va parce que c’est un W et qu’on veut y passer du temps pour vivre une expérience W.

Ici, au premier coup d’oeil, tout à l’air cohérent. Mais seulement au premier coup d’oeil. Il ne faut pas plus de 10 minutes pour voir qu’il s’agit un hôtel milieu de gamme déguisé en W. Taille des chambres, qualité du service, style global de l’établissement, prestations de base (peignoir, machine à café, minibar…) rien n’y est.

Il est possible de donner à n’importe quel Holiday Inn ou Novotel des airs de W. On assombrit les couloirs et les parties communes, on diffuse une playlist electro partout, ascenseurs et couloirs compris, on ajoute des néons et tout va bien. Mais ça ne fait pas illusion non plus.

Donc à vous de vous faire votre avis en fonction de ce que vous recherchez….

Pour moi il s’agit d’un bon hôtel mais qui s’est trompé d’enseigne…ou l’enseigne s’est trompé d’hôtel. A vous de voir.

Les articles sur ces vacances aux USA

#TypeArticle
1CarnetOrganisation des vacances d’été 2023 aux USA
2HotelFairfield Inn by Marriott, North Conway (New-Hampshire)
3HotelAC Hotel by Marriott, Portland (Maine)
4VolParis-Copenhague – SAS – SAS plus
5SalonSAS Gold Lounge Copenhague
6VolCopenhague-Goteborg – SAS – SAS Plus
7HotelHotel Avalon – Goteborg
8RestaurantCarbon, Goteborg
9SalonSAS Lounge – Goteborg
10VolGoteborg-Copenhague – SAS – SAS plus
11SalonSalon American Airlines Admirals Club, Boston Logan
12VolBoston – Chicago O’Hare – American Airlines – Domestic First
13SalonSalon Eventyr, Copenhague
14VolCopenhague-Chicago – SAS (opéré par Hifly) – Business Class
15HotelThe St. Regis, Chicago
16HotelW Chicago Lakeshore
17RestaurantSignature Room at the John Hancock Center, Chicago
18RestaurantThe Purple Pig, Chicago
19RestaurantObelix, Chicago
20RestaurantCabra, Chicago
21RestaurantMiru, Chicago
22CarnetVisiter Chicago
23SalonAmerican Airlines Flagship Lounge, Chicago O’Hare
24VolChicago O’Hare – Indianapolis – American Airlines Domestic First
25VolIndianapolis – Boston – American Airlines Domestic First
26SalonSAS Lounge – Chicago O’Hare
27VolChicago O’Hare-Stockholm – SAS – Business Class
28SalonSAS Gold Lounge, Stockholm
29VolStockholm-Goteborg – SAS – SAS Plus
30HotelScandic Rubinen – Goteborg
31RestaurantProject, Goteborg
32VolGoteborg-Copenhague – SAS – SAS Plus
33VolCopenhague-Paris – SAS (Opéré par Jet Time) – SAS Plus
34CarnetDébriefing des vacances estivales aux USA
L’itinéraire du jour

W Chicago Lakeshore

Hotel (emplacement, aspect, propreté etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Décevant

Un bon hôtel en soi mais qui déçoit si on s'attend à y retrouver les codes d'un W.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents