Restaurant Cabra à Chicago : un péruvien sympathique mais sans grand charme

Cabra propose une cuisine péruvienne de bonne qualité dans une ambiance peu convaincante.

Cela fait longtemps que je n’avais pas mangé péruvien alors que je suis un fan inconditionnel de ceviche. En préparant ce séjour à Chicago et élaborant ma short list de restaurants en me fiant à des sources divers j’ai identifié Cabra, un restaurant péruvien situé dans l’hôtel Hoxton, avec un rooftop. Après tout pourquoi pas… l’occasion faisant le larron je me laisse tenter.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ces vacances aux Etats-Unis.

Le concept

Rien de spécial à dire, c’est un restaurant péruvien.

Le cadre

Le restaurant est situé au dernier étage de l’hôtel Hoxton. Il comporte un bar, une salle et une partie en terrasse qui peut être couverte.

Tables et chaise en bois, éclairage très sombre à tel point qu’on peut même parler d’absence d’éclairage, en fait on ne voit pas grand chose donc difficile de se faire une idée.

IMG_7832

Le restaurant dispose d’une cuisine ouverte.

IMG_7838

Pour vous dire si c’est joli ou pas il faudra que je revienne en plein jour.

La carte

Des plats péruviens, rien que les plats péruviens, et une liste de boissons plus longue que celle des plats.

IMG_7833

Le repas

J’arrive à l’hôtel Hoxton, qui est passablement excentré, quelques minutes avant l’heure de ma réservation. Je traverse le lobby pour prendre l’ascenseur jusqu’au restaurant et passe ainsi à côté du bar de l’hôtel où le bruit me semble insupportable bien qu’étant à plus d’une dizaine de mètres de là.

Direction le dernier étage.

A la sortie de l’ascenseur je tombe dans un couloir pas franchement folichon qui me mène au restaurant. Je suis accueilli d’une manière assez neutre et on m’installe à ma table.

Je suis dans une partie assez vide de la salle et pourtant le niveau de bruit est assez élevé même si ça n’a rien à voir avec le bar du bas. Visiblement ça vient du bar du restaurant.

IMG_7831

Par contre la vue est sympa même si c’est loin d’être la plus belle qu’on puisse avoir de Chicago. Pour une vue à couper le souffle faites comme Olivier et allez au Signature Room, mais ça n’est pas le même prix.

IMG_7834

Il faudra que je me serve de la fonctionnalité lampe de mon téléphone pour lire le menu.

La serveuse qui s’occupe de moi est beaucoup plus chaleureuse que le personnel de l’accueil. On papotera un peu et je passerai ma commande.

Je commencerai par le Classic ceviche.

IMG_7836

Pas grand chose à dire. C’est bon, c’est frais, peut être pas assez épicé à mon gout. Par contre les quantités sont un peu légères, déjà qu’il s’agit d’un plat dont je pourrais manger des tonnes, mais là en plus ça n’est pas spécialement copieux.

Ensuite je prendrai un Steak saltado.

IMG_7839

Ca a beaucoup de goût, la cuisson de la viande est parfaite. Gouteux mais moyennement copieux et comme l’entrée était légère je me laisse aller et ajoute un troisième plat : un ceviche de canard.

IMG_7843

Désolé mais entre le flash du téléphone et une fausse bougie électrique placée à côté du plat c’est le meilleur éclairage que j’arriverai à obtenir. Pas vraiment agréable de devoir quasiment manger avec une lampe frontale pour voir ce qu’il y a dans son assiette !

C’est très frais et gouteux, la viande fondante mais je trouverai le plat trop salé. Sachant que j’ai souvent tendance à ajouter du sel sur tous mes plats je pense que beaucoup n’auraient que moyennement apprécié de plat.

Je me questionne quant à savoir si je prendrai un dessert avant mon café ou non….la serveuse s’approche me regarde en me demandant « l’addition ? ». Et bien si c’est proposé aimablement comme ça… Je prend la balle au bond et ça ne sera donc ni café ni dessert !

L’addition se montera à 118 dollars hors service pour trois plats et deux verres de vin (un Malbec qui ne casse pas trois pattes à un canard). C’était bon, soit, mais ça ne vaut jamais une telle somme.

Un dernier détail qui a eu le don de m’énerver : un supplément automatique de 3% pour faire face au coût de la vie et payer les avantages sociaux des salariés. Un supplément qu’on peut refuser et que l’établissement préfère à l’augmentation des prix des plats.

IMG_7835

Bien sûr je ne pense pas que grand monde refuse mais je trouve ça d’une hypocrisie détestable. Si tu veux payer tes salariés mieux tu augmentes le prix des plats, un point c’est tout, et tu ne rajoutes pas un supplément (même facultatif) pour afficher des prix plus bas qu’ils ne le sont réellement. Moins détestable que les resort fees mais quand même…

Le service

Accueil neutre, début de service très agréable, fin de service baclée.

L’ambiance

Bruyant, très bruyant. Le genre de restaurant où si vous êtes accompagné vous finissez par ne plus vous parlé par lassitude de devoir hausser le ton. Et dire que la salle était quasi vide….

Et comme vous mangez pratiquement dans le noir le seul sens qui ressort gagnant du diner est le goût…

Conclusion

Si on met l’ambiance à part j’ai plutôt eu un très agréable repas, jusqu’au moment de l’addition. Ca vaut 50 ou 60 dollars service compris, pas plus, d’autant plus qu’on ne peut pas dire qu’on paie pour le cadre.

A 118 hors service c’est un peu du vol.

Les articles sur ces vacances aux Etats-Unis

#TypeArticle
1CarnetOrganisation des vacances d’été 2023 aux USA
2HotelFairfield Inn by Marriott, North Conway (New-Hampshire)
3HotelAC Hotel by Marriott, Portland (Maine)
4VolParis-Copenhague – SAS – SAS plus
5SalonSAS Gold Lounge Copenhague
6VolCopenhague-Goteborg – SAS – SAS Plus
7HotelHotel Avalon – Goteborg
8RestaurantCarbon, Goteborg
9SalonSAS Lounge – Goteborg
10VolGoteborg-Copenhague – SAS – SAS plus
11SalonSalon American Airlines Admirals Club, Boston Logan
12VolBoston – Chicago O’Hare – American Airlines – Domestic First
13SalonSalon Eventyr, Copenhague
14VolCopenhague-Chicago – SAS (opéré par Hifly) – Business Class
15HotelThe St. Regis, Chicago
16HotelW Chicago Lakeshore
17RestaurantSignature Room at the John Hancock Center, Chicago
18RestaurantThe Purple Pig, Chicago
19RestaurantObelix, Chicago
20RestaurantCabra, Chicago
21RestaurantMiru, Chicago
22CarnetVisiter Chicago
23SalonAmerican Airlines Flagship Lounge, Chicago O’Hare
24VolChicago O’Hare – Indianapolis – American Airlines Domestic First
25VolIndianapolis – Boston – American Airlines Domestic First
26SalonSAS Lounge – Chicago O’Hare
27VolChicago O’Hare-Stockholm – SAS – Business Class
28SalonSAS Gold Lounge, Stockholm
29VolStockholm-Goteborg – SAS – SAS Plus
30HotelScandic Rubinen – Goteborg
31RestaurantProject, Goteborg
32VolGoteborg-Copenhague – SAS – SAS Plus
33VolCopenhague-Paris – SAS (Opéré par Jet Time) – SAS Plus
34CarnetDébriefing des vacances estivales aux USA
L’itinéraire du jour

Cabra Chicago

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Correct

Un bon repas à un prix totalement injustifié

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents