C’est l’hiver : allons chercher le soleil en Malaisie !

Peu de temps pour me décider et des prix qui deviennent fous, ma volonté de faire un break en ce début d’hiver et avant les fêtes de fin d’années s’est heurtée aux réalités du marché. Finalement c’est en Malaisie que j’irai passé une quinzaine très agréable.

Voici donc la logique de construction de ce voyage, un tiers vacances, un tiers mileage run, un tiers mattress run avec un petit cadeau bonus à la fin de l’article.

Le choix de la destination

Pour être honnête je dirai que la destination m’a choisi plus que je ne l’ai choisie. Non que je n’aime pas la Malaisie, bien au contraire, mais vu le contexte cela a davantage été un choix pragmatique par élimination.

Je n’avais qu’un seul objectif, trouver une destination au climat clément, idéalement que je ne connaissais pas, idéalement suffisamment loin pour me permettre de commencer ma période de requalification sur Star Alliance du bon pied et y rester suffisamment longtemps pour terminer ma période de qualification chez Marriott en beauté.

Et comme c’est le cas depuis un an certaines contraintes professionnelles m’empêchent de trop de me projeter : je n’ai pu chercher avec quelques certitudes en termes de dates que 3 semaines avant le départ. Sachant que c’est déjà beaucoup trop court pour avoir de bons prix et que de plus les prix en question sont en train de devenir fous depuis plusieurs mois je n’allais pas chercher le meilleur prix mais le moins inabordable.

Argentine, Indonésie, Singapour, Thailande…après des nuits blanches à opérer des simulations c‘est finalement sur la Malaisie que mon choix s’est porté et cela tombe bien c’est un endroit que j’aime beaucoup.

Le choix de la compagnie aérienne et des vols

Comme vous l’avez deviné je n’ai pas vraiment choisi la compagnie aérienne mais j’ai dans toutes les simulations que j’ai faites j’ai fini par choisir la combinaison compagnie/destination qui me convenait le mieux.

Peu importe la destination, dans la liste que je vous donnais, difficile de trouver un billet en business class à moins de 7000€ au départ de Paris. Autant vous dire qu’à ce prix je reste à Paris.

En plus, si proche du départ, les tarifs que je trouve disparaissent parfois au bout d’une demi journée et les quelques pistes identifiées avant d’avoir confirmation de mes dates sont mortes. J’avais même des bons plans en First et Business identifiés quelques semaine auparavant, autant vous dire que tous mes travaux préparatoires pouvaient être jetés à la poubelle.

Donc j’ai cherché, comme cela se passe souvent à la fin de mon process de préparation, non pas les meilleurs vols pour une destination mais la meilleure destination à partir d’une sélection de ville de départ où j’ai l’habitude de trouver de bons market fares.

Sans surprise je trouve du Thai Airways pour aller à peu près n’importe où en Asie mais après les avoir pris pour mes récentes vacances en Australie j’ai non seulement envie de voir autre chose mais en plus leur produit ne m’a pas donné envie de renouveler l’expérience sauf si je ne peux pas faire autrement.

Au final je trouve du Singapore Airlines au départ de Copenhague. Pas pour aller à Singapour, beaucoup trop cher, mais pour aller en Thailande, en Malaise ou n’importe où tant que le fait de devoir faire une correspondance à Singapour rend le vol moins compétitif qu’un vol direct et impose donc à la compagnie de pratiquer des prix plus attractifs. Finalement ça sera la Malaisie (et oui, aller à Kuala Lumpur via Singapour coûte moins cher que d’aller simplement à Singapour).

Maintenant il est temps de voir si je peux encore affiner mon tarif en tentant un aéroport alternatif et ça marche. J’arrive encore à faire diminuer la facture avec un départ de Goteborg. C’est exactement les mêmes vols qu’en partant de Copenhague sauf que rajouter un Goteborg-Copenhague au routing fait encore baisser le prix de quelques centaines d’euros.

Finalement je sors un Goteborg-Copenhague-Singapour-Kuala Lumpur à 3200 euros en business class sur Singapore Airlines. Je n’aurai jamais pensé écrire ça un jour mais c’est un super prix dans le contexte actuel (7500 au départ de Paris). Au moins pour ce prix j’ai une des deux meilleures compagnies au monde.

IMG_2423
Cabine business sur l’A350 de Singapore Airlines

J’écrase une larme en pensant à l’époque où on trouvait du Singapore Airlines en business class entre Stockholm et Sydney pour 2100, au Goteborg-Sydney réservé à 2000 euros il y 3 ans et annulé par le COVID…. ces temps sont révolus et les billets d’avion chers sont partis pour durer.

Une fois sur place je passerai mon temps entre Kuala Lumpur et Langkawi. J’ai envie de me reposer, je commence à récupérer l’usage complet de ma jambe, mais pas question de faire des folies.

Pour rejoindre Goteborg je prendrai Lufthansa et pour les vols intérieurs en Malaisie ça sera Malaysia Airlines, ce qui n’est n’est pas un choix compliqué faute de concurrence crédible.

Dernier point : entre Singapour et Kuala Lumpur j’aurai l’occasion de découvrir le 737 MAX 8 et sa cabine et au retour au plaisir d’un A350 sur un vol d’à peine une heure.

Le choix des hôtels

S’agissant de valider mon statut Titanium chez Marriott c’est donc dans les hôtels du groupe que je ferai mon choix.

Pour ce qui est de choisir un hotel à Kuala Lumpur j’essaierai de prendre un hôtel que ni Olivier ni moi n’avons déjà essayé. Exit donc le Méridien Kuala Lumpur, le St Regis Kuala Lumpur, Le W Kuala Lumpur….

Je passerai une nuit à l’arrivée avant de rejoindre Langkawi et choisirai le Ritz Carlton. Pourquoi ? Lors du dernier séjour d’Olivier le personnel du W lui a déconseillé d’y aller donc je me dis que quitte à tenter le diable autant que ce soit juste pour une nuit avant de repartir. En rentrant de Langkawi j’irai au JW Marriott, une chaine qui ne nous déçoit jamais et dont on a encore en tête nos excellents séjours au JW Marriott Singapore.

IMG_3264
Vue de ma chambre au JW Marriott Kuala Lumpur

A Langkawi, en temps normal j’aurais au moins passé quelques jours à l’Andaman, havre de paix où j’aime aller me détendre. Malheureusement l’hôtel est parti en flammes pendant le COVID et sa réouverture n’est pas prévue avant fin 2023. J’apprendrai une fois là bas qu’il ne réouvrira certainement jamais, ou pas sous cette forme.

Beach @ Andaman Langkawi
La plage de l’Andaman à Langkawi

Je pars sur l’idée de tester deux hôtels. Je commencerai par le Westin, ensuite j’aurais bien aimé retourner au St Regis Langkawi mais vu que je voulais de la nouveauté j’opterai pour le récent Ritz Carlton.

IMG_3044
Une des piscines du Ritz Carlton Langkawi

Pour ce qui est de trouver un hôtel à Goteborg et vu que mes chaines favorites y sont quasiment absentes je passerai une nuit dans un des nombreux Scandic de la ville (une découverte) à l’aller et retournerai au Radisson Blu Scandinavia Goteborg passer une nuit lors de mon voyage de retour.

IMG_3719
Le Spa du Radisson Blu Scandinavia Goteborg

Pourquoi ? Mon vol de départ est très tôt et m’oblige et arriver la veille. Quant au retour autant profiter que je suis là pour voir les amis et j’ai choisi le Radisson en raison de son superbe Spa qui me tente beaucoup après une nuit d’avion !

Tourisme sur place

Ceux qui ont suivi les articles sur mes vacances en Australie savent qu’un problème avec un nerf au niveau de la jambe m’handicape un peu même si en 4 mois ma kiné a fait des miracles et que la gène pratiquement disparu. Mais il n’est pas question de faire d’excès dont à Langkawi ce sera repos et à Kuala Lumpur quelques balades mais pas de quoi rédiger un vrai carnet de voyage.

J’avais déjà visité Kuala de fond en comble il y a un peu moins de 10 ans et pour le refaire et écrire des articles dignes de ce nom sur le sujet il faudra attendre un prochain voyage.

Restaurants

Ce séjour n’avait pas de vocation gastronomique et je me reposerai principalement sur les restaurants des hôtels où je séjournerai. Un peu par paresse également.

J’y ajouterai toutefois trois restos. Kaifo à Goteborg, un restaurant de cuisine fusion asiatique pour un diner entre amis, Cilantro à Kuala pour tester une table gastronomique locale et 28+ au retour à Goteborg pour poursuivre ma découverte des étoilés locaux. Je me disais que quitte à finir en beauté après une business sur Singapore Airlines, et un tour au Spa du Radisson Blu autant ajouter un gastro avant de rentrer en France juste à temps pour le réveillon de Noël.

Un petit regret pour finir

Si j’avais su que je ne pourrai rejoindre mon réveillon de Noel, la SNCF allant annuler mon train pour raisons de grèves, ce que je découvrirai par un SMS en arrivant à Roissy, j’aurais tout décalé d’une semaine, passé Noël au soleil et payé mon billet d’avion un peu moins cher.

Le cadeau bonus

Si vous avez suivi mes péripéties avec TAP qui m’a perdu une valise et refuse toujours de m’indemniser (affaire toujours en cours un an après) sachez que dans ce voyage ma valise sera égarée deux fois. La situation sera-t-elle mieux gérée que par TAP ou devrai-je me refaire une garde robe sur place ?

La réponse dans les articles concernés !

Le routing

Finalement cela nous donne le programme et les articles suivants

Review #TypeArticle
#1CarnetGenèse d’un voyage en Malaisie
#2HotelMoxy Roissy CDG
#3VolParis-Francfort, Lufthansa Business Class
#4SalonSalon Panorama, Francfort
#5VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa Business Class
#6HôtelScandic Rubinen, Goteborg
#7RestaurantKaifo, Goteborg
#8SalonSAS Lounge, Goteborg
#9VolGoteborg-Copenhague, SAS, SAS Plus
#10SalonSAS Gold Lounge, Copenhague
#11VolCopenhague-Singapour, Singapore Airlines, Business Class
#12VolSingapour-Kuala Lumpur, Singapore Airlines, Business Class
#13HôtelRitz Carlton Kuala Lumpur
#14SalonGolden Lounge Domestic, Malaysia Airlines, Kuala Lumpur
#15VolKuala Lumpur-Langkawi, Malaysia Airlines, Business Class
#16HôtelThe Westin Langkawi
#17HôtelThe Ritz Carlton Langkawi
#18SalonPlaza Premium Lounge Langkawi
#19VolLangkawi-Kuala Lumpur, Malaysia Airlines, Business Class
#20HotelJW Marriott Kuala Lumpur
#21RestaurantCilantro, Kuala Lumpur
#22LoungePlaza Premium Lounge, Kuala Lumpur (Terminal Satellite, vols internationaux)
#23VolKuala Lumpur-Singapour, Singapore Airlines Business Class
#24SalonSingapore Airlines Krisflyer Lounge, Singapour T3
#25VolSingapour-Copenhague, Singapore Airlines Business Class
#26VolCopenhague-Goteborg, SAS, SAS Plus
#27HotelRadisson Blu Scandinavia, Goteborg
#28Restaurant28+ Goteborg
#29VolGoteborg-Munich, Lufthansa Business Class
#30SalonLufthansa Senator Lounge, Munich T2 Annexe
#31VolMunich-Paris, Lufthansa Business Class
#32CarnetDebrief du voyage

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
933SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents