Kuala Lumpur-Singapour en business class sur Singapore Airlines (A350) : un soft product décevant

C’est toujours un plaisir que de voler en A350 sur un moyen courrier mais le confort de cet avion ne fait pas oublier une prestation en deçà de ce qu’on attend de Singapore Airlines.

Vu l’importance du traffic entre Kuala Lumpur et Singapour Singapore Airlines opère certaines rotations en bicouloir et dans le cas qui nous intéresse en A350. D’ailleurs à des fins d’optimisation et bien que ne faisant pas partie de la même alliance Singapore et Malaysia opèrent des vols en code share. Pour l’anecdote, ce vol sera également opéré en codeshare avec Air France.

Pour mémoire voici le routing de ce voyage.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ce voyage en Malaisie.

Enregistrement et parcours au sol

Pour gagner du temps et éviter les embouteillages je rejoindrai l’aéroport avec l’excellent Klia Ekspres.

IMG_3445
IMG_3446

La veille la fonctionnalité d’auto-checkin de Singapore Airlines fera son office mais je ne pourrai récupérer ma carte d’embarquement sur mon téléphone. Pas grave, de toute manière je dois passer au comptoir pour enregistrer une valise.

Durant le trajet je serai alerté que le vol sera retardé de 15 minutes. Pas de soucis, ma correspondance à Singapour est assez longue.

Lorsque j’arrive le comptoir n’est toujours pas ouvert et quelques passagers attendent.

IMG_3448

Il ouvrira quelques minutes plus tard et en deux minutes ma valise sera enregistrée et je récupérerai mes cartes d’embarquement.

Je suis un peu surpris de voir pas mal de français dans la file mais je réaliserai plus tard que ce vol est en codeshare avec Air France. Ils partent certainement sur le Singapour-Paris du soir.

je me dire alors vers les contrôles d’immigration. Il n’y a absolument personne.

IMG_3450

Le préposé regarde mon passeport, tapote sur son ordinateur, me le rend et alors que je m’apprête à partir il me rappelle et me redemande mon passeport. Il y a quelque chose qui ne va pas.

« Ah je voulais vérifier…ah vous êtes français ».

« Heu…oui »

« J’ai regardé la finale cette nuit…ah quel dommage…je ne supporte pas ces *&$! d’argentins et cette *&$! de Messi ».

Bref on a parlé foot pendant 5 minutes et je pars rejoindre le salon Plaza Premium pour attendre mon vol.

Je quitte le salon peu avant l’heure d’embarquement et lorsque j’arrive à la porte le contrôle de sécurité n’est pas encore ouvert et on attendra une dizaine de minutes. Puis un seul poste ouvrira sur les deux disponibles, ce qui rendra le contrôle lent et fastidieux vu qu’il y a un A350 complet à contrôler.

L’avion est déjà là, c’est déjà ça.

IMG_3480

On embarquera 10 minutes avant l’heure du vol (en prenant en compte le retard initial).

Les priorités seront respectées et je rentre enfin dans la cabine.

La cabine

Je retrouve la même cabine que sur mon dernier vol entre Copenhague et Singapour avec un très joli éclairage nocturne.

IMG_3485

Et voici mon siège pour ce vol. Notez les décorations de Noël.

IMG_3488

L’amenity kit est en place. Pas mal mais pas exceptionnel non plus.

IMG_3489

L’espace pour les jambes est bon mais moins bons que sur la plupart des sièges business class du marché car le siège est en fait un reverse herringbone qui cache bien son jeu : en position allongée on est en diagonale. Mais je vous ai déjà raconté tout ça dans ma review du vol aller.

IMG_3491
IMG_3495

Pendant l’embarquement des bouteilles d’eau sont distribuées.

IMG_3501

Nous sommes prêts à décoller.

Le vol et le service

Nous voyons les lumières de Kuala Lumpur disparaitre peu à peu.

IMG_3507

Le service commence rapidement. Sandwich végétarien ou pastrami ? Je pendrai le second.

IMG_3509

Même déception qu’à l’aller. La présentation n’est pas terrible, la quantité minimale et si ça a plus de goût que ce que j’ai mangé à l’aller ça reste quelconque.

Effectivement c’est un vol de 40 minutes mais pour la même durée de vol il y a quelques jours, Malaysia Airlines m’a proposé bien mieux et un plat chaud entre Langkawi et Kuala Lumpur !

Il n’y a pas d’age pour voyager en business class !

IMG_3506

Equipage

Très professionnel et agréable.

Atterrissage et arrivée

Le vol se terminera sans encombre et je débarque à Singapour. J’adore cet aéoport.

IMG_3516

Un coup d’oeil au plan pour trouver le lounge et me voici parti pour une longue marche afin de le rejoindre.

IMG_3517

Conclusion

Très bel appareil, confortable et équipage de qualité mais la prestation servie à bord est décevante vu le standing de Singapore Airlines.

Les articles sur ce voyage en Malaisie

Review #TypeArticle
#1CarnetGenèse d’un voyage en Malaisie
#2HotelMoxy Roissy CDG
#3VolParis-Francfort, Lufthansa Business Class
#4SalonSalon Panorama, Francfort
#5VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa Business Class
#6HôtelScandic Rubinen, Goteborg
#7RestaurantKaifo, Goteborg
#8SalonSAS Lounge, Goteborg
#9VolGoteborg-Copenhague, SAS, SAS Plus
#10SalonSAS Gold Lounge, Copenhague
#11VolCopenhague-Singapour, Singapore Airlines, Business Class
#12VolSingapour-Kuala Lumpur, Singapore Airlines, Business Class
#13HôtelRitz Carlton Kuala Lumpur
#14SalonGolden Lounge Domestic, Malaysia Airlines, Kuala Lumpur
#15VolKuala Lumpur-Langkawi, Malaysia Airlines, Business Class
#16HôtelThe Westin Langkawi
#17HôtelThe Ritz Carlton Langkawi
#18SalonPlaza Premium Lounge Langkawi
#19VolLangkawi-Kuala Lumpur, Malaysia Airlines, Business Class
#20HotelJW Marriott Kuala Lumpur
#21RestaurantCilantro, Kuala Lumpur
#22LoungePlaza Premium Lounge, Kuala Lumpur (Terminal Satellite, vols internationaux)
#23VolKuala Lumpur-Singapour, Singapore Airlines Business Class
#24SalonSingapore Airlines Krisflyer Lounge, Singapour T3
#25VolSingapour-Copenhague, Singapore Airlines Business Class
#26VolCopenhague-Goteborg, SAS, SAS Plus
#27HotelRadisson Blu Scandinavia, Goteborg
#28Restaurant28+ Goteborg
#29VolGoteborg-Munich, Lufthansa Business Class
#30SalonLufthansa Senator Lounge, Munich T2 Annexe
#31VolMunich-Paris, Lufthansa Business Class
#32CarnetDebrief du voyage

Kuala Lumpur-Singapour en business class sur Singapore Airlines

Siège et cabine
Catering
Service
Ponctualité
Rapport Expérience / Prix

Bien

Une belle cabine mais un vol gâché par le catering.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
933SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents