Moxy Roissy CDG : toujours aussi aléatoire

Ce nouveau séjour au Moxy Roissy Charles de Gaulle ne fait que me confirmer mon jugement sur cet hôtel au demeurant fort agréable mais au service aléatoire.

Ayant un vol le lendemain très tôt pour Francfort puis Goteborg j’ai préféré passer la nuit à l’aéroport pour gagner quelques heures de sommeil et m’éviter tout stress matinal. J’ai comme souvent choisi le Moxy Roissy un hôtel simple et pratique et le plus souvent accessible à des tarifs abordables.

Pour mémoire la liste des article sur ce voyage en Malaisie est disponible en bas de page.

Réservation

J’ai réservé une chambre standard à 100 euros la nuit une quinzaine de jours avant mon départ en utilisant l’application Marriott afin d’avoir la garantie du meilleur prix.

Localisation de l’hôtel

Il est situé dans la zone hôtelière située entre le T1 et le T2 avec une station CDGVal à proximité (5 minutes de marche). Idéal pour moi qui part le lendemain du T1 que je rejoindrai en moins de 10 minutes.

Arrivée et check-in

J’arrive à l’hôtel en fin de soirée et me rend au Check-in, situé au bar de l’hôtel (comme toujours dans les hôtels Moxy).

IMG_2221

Je ne m’attend à aucun surclassement, l’hôtel est plein et j’ai vérifié avant d’arriver sur l’application qu’aucune chambre n’est disponible. De toute manière à part mon tout premier séjour je ne me souviens jamais d’avoir été surclassé ici, même lorsque des chambres supérieures étaient disponibles, contrairement à Olivier qui a plus de chance que moi.

L’agent à l’accueil prend mon passeport et me dit « Ah vous avez fait le check-in en ligne, c’est très bien. Vous pouvez ouvrir votre chambre avec votre téléphone et l’application, bonne soirée ».

En 15 secondes tout est fini. Aucune mention du programme de fidélité, de savoir ce que je choisis comme bénéfice Titanium, on me dità peine bonjour et j’ai à peine droit à un regard..

De mémoire j’ai toujours trouvé le service aléatoire ici : j’ai vraiment eu le meilleur avec des gens sympas et très attentionnés, comme le pire avec du personnel peu concerné par sa tâche voire mal formé. Je veux bien que le COVID ait laissé des traces et qu’il a été difficile de trouver et former du personnel lorsque les hôtels ont réouvert mais ça fait plus d’un an maintenant !

Je me dirige vers l’ascenseur et impossible de le débloquer avec la clé contenue dans mon téléphone. Retour à l’accueil pour demander une clé physique.

On ne peut pas dire que ça commence très bien.

La chambre

Aucune surprise, quand on a vu un Moxy on les a tous vus. Ou presque.

IMG_2223

De taille suffisante pour ne passer qu’une nuit, elle est confortable et propre. C’est simple et efficace, tout ce qu’on demande à un Moxy.

Par contre j’aurais quelques mails à traiter le lendemain et comme toujours je trouve que chez Moxy des efforts pourraient être faits sur ce qui sert d’espace bureau : une tablette très petite, un pouf inconfortable…c’est bien pour traiter 3 emails en vitesse, pas pour vraiment travailler.

IMG_2224

Quant à la salle de bains elle est petite mais jolie et fonctionnelle.

IMG_2225

Restaurant et bar

J’ai envie de grignoter quelque chose avant d’aller me coucher. Je descend donc au bar pour apprendre qu’ils ne servent plus à manger après 23h. Totalement compréhensible mais vu qu’il n’y a pas de cuisine à proprement parler mais juste des plats à réchauffer je ne vois pas ce qui empêche de servir vu qu’il y a bien quelqu’un pour servir les boissons.

IMG_2228

Donc ça sera une bière et au lit.

IMG_2227

Un peu décevant donc.

Par contre les parties communes sont toujours aussi jolies, agréables et vivantes.

IMG_2220
IMG_2226
IMG_2219

Installations

L’hôtel dispose d’une toute petite salle de sport que je n’utiliserai pas lors de ce séjour.

Le personnel

Lors de certain séjours ça a été le point fort de cet hôtel, dans d’autres cas non et c’est le cas aujourd’hui.

Accueil bâclé, un simple « on sert plus » et le serveur qui tourne les talons sans un regard quand je demande s’il est possible de manger.

Très moyen.

Check out

Je ferai mon check-out sur l’application et quitterai l’hôtel sans passer par la réception.

Conclusion

Absence de reconnaissance du programme de fidélité, accueil moyen ou bâclé, cela arrive, nul n’est à l’abris d’un accident. Mais quand dans un même hôtel cela arrive une fois sur deux cela fait beaucoup. En fait depuis mon premier séjour je trouve la prestation en baisse constante avec quelques petites améliorations ponctuelles.

Je lui donnerai une dernière chance lors d’un prochain voyage et si ça n’est pas concluant mes futurs séjour à Roissy seront au Courtyard Roissy Central situé juste à côté.

Les articles sur ce voyage en Malaisie

Review #TypeArticle
#1CarnetGenèse d’un voyage en Malaisie
#2HotelMoxy Roissy CDG
#3VolParis-Francfort, Lufthansa Business Class
#4SalonSalon Panorama, Francfort
#5VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa Business Class
#6HôtelScandic Rubinen, Goteborg
#7RestaurantKaifo, Goteborg
#8SalonSAS Lounge, Goteborg
#9VolGoteborg-Copenhague, SAS, SAS Plus
#10SalonSAS Gold Lounge, Copenhague
#11VolCopenhague-Singapour, Singapore Airlines, Business Class
#12VolSingapour-Kuala Lumpur, Singapore Airlines, Business Class
#13HôtelRitz Carlton Kuala Lumpur
#14SalonGolden Lounge Domestic, Malaysia Airlines, Kuala Lumpur
#15VolKuala Lumpur-Langkawi, Malaysia Airlines, Business Class
#16HôtelThe Westin Langkawi
#17HôtelThe Ritz Carlton Langkawi
#18SalonPlaza Premium Lounge Langkawi
#19VolLangkawi-Kuala Lumpur, Malaysia Airlines, Business Class
#20HotelJW Marriott Kuala Lumpur
#21RestaurantCilantro, Kuala Lumpur
#22LoungePlaza Premium Lounge, Kuala Lumpur (Terminal Satellite, vols internationaux)
#23VolKuala Lumpur-Singapour, Singapore Airlines Business Class
#24SalonSingapore Airlines Krisflyer Lounge, Singapour T3
#25VolSingapour-Copenhague, Singapore Airlines Business Class
#26VolCopenhague-Goteborg, SAS, SAS Plus
#27HotelRadisson Blu Scandinavia, Goteborg
#28Restaurant28+ Goteborg
#29VolGoteborg-Munich, Lufthansa Business Class
#30SalonLufthansa Senator Lounge, Munich T2 Annexe
#31VolMunich-Paris, Lufthansa Business Class
#32CarnetDebrief du voyage
Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
933SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents