Ritz Carlton Kuala Lumpur : hôtel poussiéreux, service à chier

Le Ritz Carlton Kuala Lumpur est l’incarnation même de l’image que nous avons de la marque : poussiéreux. A cela s’ajoute un service pas du tout au niveau.

J’avais longuement hésité au moment de réserver cet hôtel. Lors de son dernier séjour en Malaisie Olivier avait réservé une chambre ici jusqu’à ce que des gens travaillant dans le secteur (et le même groupe) lui déconseillent cet établissement et lui recommandent le Saint Régis Kuala Lumpur. L’explication ? « Il sent la mort« . Ca donne envie non ?

Comme je n’étais de passage que pour une nuit j’ai décidé de prendre le risque. Et puis, après tout, il arrive que mon expérience diffère totalement de ce que d’autres personnes m’ont raconté, en bien comme en mal. J’espère bien entendu que je serai agréablement surpris.

Vous trouverez la liste des articles sur ce voyage en Malaisie en bas de page.

Réservation

J’avais réservé une chambre deluxe pour l’équivalent de 150 euros sur l’application Marriott une quinzaine de jours avant mon voyage.

Arrivée à l’hôtel et check-in

C’est sans bagages que je suis arrivé, ma valise ne m’ayant pas suivi lors de ma correspondance à Singapour en provenance de Copenhague. J’ai pris l’excellent Klia Ekspres entre l’aéroport et la gare centrale (plus tellement Ekspres puisque depuis le COVID il est omnibus mais toujours plus rapide moins cher qu’un taxi) et j’ai pris un Grab (le Uber local) pour rejoindre ensuite l’hôtel.

J’avais préalablement fait mon check-in en ligne dans l’application et aucun surclassement ne sera visible avant mon arrivée à l’hôtel. Pas surprenant, en regardant de plus près il n’y a quasiment plus de chambres disponibles. Par contre j’avais signalé mon heure d’arrivée pour bénéficier d’un early check in.

IMG_2606

L’hôtel est bien placé en centre ville mais ne paie pas vraiment de mine : une grande tour ancienne sans grand charme.

Je me dirige vers la réception où je suis rapidement pris en charge.

IMG_2605

On me salue sans aucune mention du programme de fidélité ni aucune forme de reconnaissance. On ne m’explique pas les bénéfices auxquels j’ai droit ni ceux que je peux choisir et ma demande de early check-in n’est pas mentionnée. Je donne l’empreinte de ma carte et à ce moment on me dit que ma chambre n’est pas prête et que je dois attendre entre 3 et 4 heures, qu’on m’appellera quand ce sera bon.

Et voilà. On aurait pu m’indiquer où se trouvait le bar, me dire comment m’occuper, voire, ce qui se fait souvent dans ce genre d’établissement, m’offrir un verre ou une collation en attendant…mais là rien.

Je passerai donc les prochaines heures à attendre dans le lobby et sans aucune connexion internet vu que je n’ai pas de numéro de chambre pour m’identifier.

Au moins j’aurais le temps de le visiter…

IMG_2604
IMG_2602
IMG_2603

Je dois reconnaitre que de prime abord c’est plutôt joli même si au fur et à mesure que l’heure avance il deviendra bruyant et rempli comme un hall de gare.

Je m’occupe tant bien que mal mais heureusement j’ai trouvé un siège pas trop loin d’une prise de courant pour recharger mes appareils.

Au bout de 3 heures personne ne m’a contacté donc je retourne à la réception. Là je tombe sur un nouvel interlocuteur qui me dit que…ma chambre est prête depuis longtemps et qu' »on a du oublier de me prévenir« .

Ma valise devrait également être livrée à peu près à ce moment mais je ne vois rien venir et mon airtag me dit qu’elle est toujours à l’aéroport. Qu’à cela ne tienne, à défaut de me changer je vais au moins pouvoir prendre une douche et me reposer.

Le réceptionniste ne m’a pas indiqué comment rejoindre ma chambre ni d’accompagnement pour y aller. Pas grave, les ascenseurs sont sous mes yeux.

Je monte donc à l’étage de ma chambre….et ne trouve pas le numéro de chambre correspondant. Les couloirs font vieux et ne paient pas de mine, je vois même des paires de chaussures posées devant les portes…bizarre…

Je redescend et trouve un chasseur à qui j’expose mon problème. Il m’indique que les ascenseurs à côté de la réception ne mènent pas aux chambres des clients (mais à quoi mènent ils alors ?) et se propose de m’accompagner à ma chambre. Enfin quelqu’un d’aimable et serviable.

Il porte mon sac à ordinateur (de toute manière je n’ai que ça à porter) et m’accompagne en me faisant la conversation. Très agréable et jovial ! En passant il me montre un petit panneau quasiment invisible qui indique le chemin des chambres des clients.

Il faut d’abord prendre un escalier, s’avancer vers un hall qui sert également de bar et là…

IMG_2667

Introuvable si on ne sait pas. Ensuite il faut traverser le dit bar pour arriver aux ascenseurs.

La traversée de cette salle puis le couloir qui mène à ma chambre sont moins joyeuses que lobby de l’hôtel. Cela fait vraiment vieux, voire pire.

IMG_2624
IMG_2623

Ni joli ni pratique, mais qui a bien pu concevoir ça ? Agréable ni pour le client qui doit rejoindre sa chambre ni pour les clients du bar qui sont en plein dans le passage.

Bref je finis par arriver à ma chambre.

La chambre

C’est peut être le seul point positif de ce séjour. C’est une bonne chose, car dans un hôtel la chambre a quand même son importance, mais dans un hôtel de ce standing c’est un peu maigre.

Quand on entre on trouve d’un côté un beau dressing.

IMG_2608

De l’autre on a la salle de bains, grande, en marbre, avec douche et baignoire.

IMG_2620
IMG_2617
IMG_2618

Puis, en face on a la chambre elle-même.

Il y a une partie nuit avec le lit :

IMG_2609
IMG_2615

Puis une grande partie jour avec canapé et bureau.

IMG_2610
IMG_2613

Ils appellent ça une deluxe et c’est une belle deluxe car certains hôtels n’hésiteraient pas à appeler cela une suite même si ce serait trompeur.

Le coin bureau est confortable.

IMG_2611

De beaux volumes et un sentiment d’espace.

IMG_2614

Certains trouveront que le style de la chambre est également un peu vieillot mais en ce qui me concerne je trouve ça plus qu’acceptable, surtout comparé au reste de l’établissement.

La literie est également très confortable et de très bonne qualité même si je dormirai assez peu et mal mais ça n’est pas la faute de l’hôtel. Le décalage horaire m’empêchera de vite trouver le sommeil et à 3h du matin il y avait le quart de finale de coupe du monde entre la France et l’Angleterre. Je ne l’ai pas regardé mais ça ne m’a pas empêché de recevoir une tonne de messages et de commentaires d’amis pendant le match ce qui a fini par me réveiller.

Une petite attention m’attendait par ailleurs avec un mot de la direction.

IMG_2628

On termine par l’habituelle vidéo de la chambre.

Bar et restaurant

L’hôtel dispose de plusieurs restaurant et d’un bar mais autant vous dire qu’aucun ne donnait vraiment envie à part un !

Il s’agit d’un restaurant nommé The Library, situé à côté du bar du même nom qui n’est autre que la salle qu’on traverse pour rejoindre les ascenseurs.

Je ne verrai aucun client dans la partie bar et serai seul à diner au restaurant le soir. Je l’ai choisit pour une particularité : il propose un menu dégustation non pas avec un assortiment mets-vin mais un assortiment mets-whisky.

Le cadre est assez joli de loin, vieillot de près si on regarde les détails.

IMG_2635

La grande table au milieu dans l’entrée fait un peu « on a servi un buffet et on l’a laissé là en cas de besoin ». Pas vraiment pro en termes d’impression. Je dirais que c’est à la fois beau et triste.

Je serai installé sur la banquette, pas vraiment confortable.

IMG_2636

On me présente les whiskys concernés.

IMG_2638

Le repas peut commencer :

Pâtes aux œufs maison , champignons d’Italie Romagne et Gruyère de Fribourg

IMG_2643

C’est très bon et la sauce est excellente. Dommage que ça soit servi plus tiède que chaud. Excellent mariage entre le fumé du whisky et le fromage.

Truite d’océan, concombre mariné et crème fraîche 

IMG_2645

Bon et frais. La truite a beaucoup de tenue. La crème est de trop, le reste se suffisant à lui-même.

Poisson en croûte de gingembre, coriandre, échalotes, aneth, cuit au four servi avec tomates, olives et basilic.

IMG_2647

Poisson parfait dans la texture et la cuisson. Quant au whisky il est bien mais je cherche encore la plus value de la rencontre des deux.

Je ne sais plus quel était le dessert originellement prévu mais il sera remplacé par une tarte au chocolat.

IMG_2649

Très bon et la glace à la vanille sera onctueuse à souhait.

Je prendrai un verre de cognac avec mon café pour finir non sans que le serveur me presse un peu : il ferme à 23h et il est déjà 22h20…

Quant au service parlons en : bon, poli, efficace mais le serveur aurait pu travailler aux pompes funèbres tellement il avait l’air triste et donnait l’impression de s’ennuyer.

Mais finalement un très bon repas.

Je voudrais ensuite prendre un verre au bar et acheter un cigare pour profiter du cigar lounge de l’établissement. Je tombe sur un autre serveur aussi aimable qu’une porte de prison.

« Ca n’est pas possible monsieur, on ferme à 23h ».

« Il est 22h50… »

« Oui mais j’ai des choses à faire pour fermer mon bar et une fois que j’aurais fini il sera 23h00 ».

« Vous avez bien le temps de me vendre un cigare, ils sont à côté de vous ».

« Non j’ai des choses à faire et après il sera 23h. Mais vous pouvez profiter du cigare lounge sans cigare ».

« Ok bonne nuit ».

Heureusement que je ne reste qu’un soir…

Equipements

Je n’essaierai pas le spa de l’hôtel mais sa salle de sport et irai jeter un oeil à la piscine.

La salle de sport est grande et bien équipée, rien à redire.

IMG_2659
IMG_2658

Quant à la piscine si elle est grande elle n’a rien d’exceptionnel et ça ne fait pas très premium pour un établissement de ce standing.

IMG_2661
IMG_2660

Le personnel et le service

A l’accueil : ni aimable, ni professionnel.

Au restaurant : professionnel mais triste.

Au bar : imbuvable.

Je vais ajouter deux choses, une positive et une négative.

Ma valise tardant à arriver et comme je repartais le lendemain matin j’ai essayé de contacter le service bagage de l’aéroport au numéro qu’on m’a donné, en vain. Alors que je me dirigeais vers un bar pour prendre un thé je lâche un juron en raccrochant mon téléphone. Un monsieur m’interpelle et me demande s’il peut m’aider. C’est le concierge de l’hôtel à qui j’explique la situation. Il me demande de le suivre à son bureau et me dit qu’il a des numéros de téléphone des responsables, vu qu’il gère de nombreux problèmes de ce genre. Il appelle, leur met un peu la pression et leur dit même que « s’ils ne sont pas capables de livrer dans la journée il enverra une voiture de l’hôtel récupérer ma valise ». Quelques minutes après je verrai mon airtag se mettre en mouvement même si la valise ne me sera livrée qu’en fin de tournée.

Merci à lui.

Par contre je serai dans ma chambre lorsqu’elle sera livrée. La réception m’appelle.

« Votre valise a été livrée »

« Super, vous pouvez la monter à ma chambre ? »

« Ah vous ne descendez pas la chercher ? »

« Heu…non ».

Après quelques secondes j’entendrai une voix lasse dire « bon d’accord on vous l’amène ».

Un 5 étoiles ça ?

Check out

Je ferai mon check out en ligne sur l’application mobile pour m’éviter le calvaire d’un passage à la réception.

Conclusion

Je tiens à dire un grand merci au chasseur et au concierge. Le reste n’est tout simplement pas au niveau, poussiéreux et vieux aussi bien au niveau du batiment, de la déco que dans les attitudes.

Si vous voulez un bel hôtel à Kuala Lumpur ça n’est pas ce qui manque, oubliez celui-ci.

Les articles sur ce voyage en Malaisie.

Review #TypeArticle
#1CarnetGenèse d’un voyage en Malaisie
#2HotelMoxy Roissy CDG
#3VolParis-Francfort, Lufthansa Business Class
#4SalonSalon Panorama, Francfort
#5VolFrancfort-Goteborg, Lufthansa Business Class
#6HôtelScandic Rubinen, Goteborg
#7RestaurantKaifo, Goteborg
#8SalonSAS Lounge, Goteborg
#9VolGoteborg-Copenhague, SAS, SAS Plus
#10SalonSAS Gold Lounge, Copenhague
#11VolCopenhague-Singapour, Singapore Airlines, Business Class
#12VolSingapour-Kuala Lumpur, Singapore Airlines, Business Class
#13HôtelRitz Carlton Kuala Lumpur
#14SalonGolden Lounge Domestic, Malaysia Airlines, Kuala Lumpur
#15VolKuala Lumpur-Langkawi, Malaysia Airlines, Business Class
#16HôtelThe Westin Langkawi
#17HôtelThe Ritz Carlton Langkawi
#18SalonPlaza Premium Lounge Langkawi
#19VolLangkawi-Kuala Lumpur, Malaysia Airlines, Business Class
#20HotelJW Marriott Kuala Lumpur
#21RestaurantCilantro, Kuala Lumpur
#22LoungePlaza Premium Lounge, Kuala Lumpur (Terminal Satellite, vols internationaux)
#23VolKuala Lumpur-Singapour, Singapore Airlines Business Class
#24SalonSingapore Airlines Krisflyer Lounge, Singapour T3
#25VolSingapour-Copenhague, Singapore Airlines Business Class
#26VolCopenhague-Goteborg, SAS, SAS Plus
#27HotelRadisson Blu Scandinavia, Goteborg
#28Restaurant28+ Goteborg
#29VolGoteborg-Munich, Lufthansa Business Class
#30SalonLufthansa Senator Lounge, Munich T2 Annexe
#31VolMunich-Paris, Lufthansa Business Class
#32CarnetDebrief du voyage

Ritz Carlton Kuala Lumpur

Hotel (emplacement, aspect, propreté etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Minable

Hôtel vieillot, goût douteux, personnel pas aimable.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
933SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents