Le Méridien Kuala Lumpur : très bon mais trop lisse

Encore une fois destination l’Asie et plus particulièrement la Malaisie un séjour au Méridien Kuala Lumpur. L’offre hôtelière est riche et de qualité à Kuala Lumpur aussi le choix n’a pas été facile et j’ai choisi le Méridien pour son excellent rapport qualité prix apparent.

Un hôtel facilement accessible…dont on sort difficilement.

Le Méridien Kuala Lumpur est très bien situé dans le centre de la capitale malaisienne, juste en face de la gare « Sentral ». A mon sens le meilleur moyen d’y accéder est justement de prendre pour une dizaine d’euros le train KLIA Ekpres qui vous amène de l’aéroport à la gare sans arrêt en une vingtaine de minutes. Une fois à la gare vous n’avez qu’à traverser la rue ou emprunter la passerelle qui la surplombe pour arriver à l’hôtel.

Même mécanique pour le retour avec pour les passagers de Malaysian Airlines et quelques autres compagnies la possibilité d’enregistrer vos bagages à la gare et vous rendre à l’aéroport les mains dans les poches.

Pour ma part j’ai eu recours au service de transfert de l’hôtel : mon vol arrivant de Jakarta se posait à minuit et vu que j’avais déjà enchainé 15h de vol depuis Londres j’avais juste envie de prendre une douche et aller me coucher.

Si l’hôtel est très facile d’accès depuis l’aéroport on en sort plus difficilement…si ce n’est pour retourner à l’aéroport. Je m’explique.

Tout le quartier autour de Sentral est conçu un peu comme les abords de la Défense : un ensemble de tours qui partagent une dalle dans les étages, reliées par des passerelles…mais le niveau « sol » est un no-mans land. Si vous sortiez du Méridien et décidez d’aller à pied visiter une partie de la ville située à 1km, bravo si vous trouvez comment y aller. C’est une zone de bureaux et d’hôtels où le niveau rue est exclusivement dédié à la circulation automobile. Donc si vous désirez visiter c’est direction Sentral et ensuite métro. Il vous suffira d’une station pour retrouver des zones « marchables », 5 stations pour KLCC et les Tour Petronas…

Idéal si on vient pour du business, plus frustrant en tourisme donc. Lors de mon précédent séjour ici j’avais séjourné au Mandarin Oriental juste à côté des tours et là justement on pouvait sortir de l’hôtel et marcher.  Un W vient juste d’ouvrir dans ce quartier et ce sera peut être une option que je retiendrai pour un prochain voyage.

Donc un hôtel bien placé…avec un bémol en fonction du but de votre voyage et de la tonalité que vous désirez donner à votre séjour.

Arrivée et Check-in

Le chauffeur de l’hôtel m’attendais à la sortie de la zone bagages et en quelques minutes j’étais installé dans une belle Meredes classe E de l’établissement. Après près de 45 minutes de route j’arrive à l’hôtel (en pleine nuit…raison de plus pour privilégier le KLIA Ekspres aux heures de pointe…).

Lobby coloré, couleurs changeantes… on se croirait presque dans un W.

Lobby - Le Méridien Kuala Lumpur

Lobby - Le Méridien Kuala Lumpur

Lobby - Le Méridien Kuala Lumpur

 

Le personne procède au check-in avec efficacité. L’hôtel est plein (j’ai vérifié sur l’app en arrivant) donc inutile de s’attendre à un surclassement. J’hériterai juste d’une chambre « club » à la place de ma Deluxe et, surtout, d’une chambre au 35e et dernier étage.

Une chambre Club propre et sans personnalité.

Le Méridien Kuala Lumpur a récemment rénové ses chambres, ce qui est plutôt prometteur. En général les hôtels Le Méridien arrivent à proposer des intérieurs à la fois modernes et créatifs tout en restant dans le bon goût. Pas de classicisme ennuyeux mais pas d’exubérance non plus, le juste milieu.

Le première chose qui frappe en passant la porte est la taille de la chambre. Correcte dans plus pour une chambre supérieure. On est sur des standards de taille européens alors que cette zone de l’Asie nous habitue le plus souvent à des surfaces plus importantes même sur des chambres standard.

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

 

La décoration est sobre et de bon goût.

La salle de bain propose baignoire (avec vue) et douche. Toute en sobriété également

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Au 35e étage vous vous attendiez à une belle vue ? En tordant un peu le cou peut être, sinon c’est mort.

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

On en fait vite le tour, même en vidéo.

 

Le verdict : une chambre sans faute de goût, une literie impeccable, que demander de plus ? Et bien justement je trouve que l’hôtel a été un peu trop sage et conventionnel à l’inverse des codes de la chaîne qui amènent souvent à des hôtels à la personnalité plus marquée. Changez l’enseigne et personne n’y verra rien.

Pas grave (quoique ça l’est de plus en plus) pour une clientèle business de passage, plus pour une clientèle touristique qui va rester un peu plus longtemps. Et entre loisir et business le Méridien Kuala Lumpur n’a pas tranché, proposant à mon avis du « bleisure » fade.

Equipements : bienvenue chez Hilton !

L’hôtel jouxte un Hilton. D’ailleurs il fait plus que le jouxter : par exemple le spa et la salle de sport sont communes aux deux hôtels et sont celles du Hilton. Surprenant.

Venant du Méridien on y accède par un passage sous une cascade artificielle décorant la piscine (on y reviendra)…). Avec quelques « effets » fort agréables.

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

Je n’ai pas testé le spa.

La salle de sport est grande et très bien équipée.

Gym - Le Méridien Kuala Lumpur

Gym - Le Méridien Kuala Lumpur

Gym - Le Méridien Kuala Lumpur

Lumineuse avec une très belle hauteur sous plafond elle est vraiment agréable.

Gym - Le Méridien Kuala Lumpur

Par contre cela fait un peu vieillot.

Aux heures de pointe elle peut se remplir facilement : n’oublions pas qu’elle dessert deux hôtels et que cela fait nécessairement du monde.

Quant à la piscine elle est clairement orientée « loisirs ».  Située sur la terrasse du 8e étage elle offre une belle vue sur le jardin botanique et les ..infrastructures routières.

Sa forme la destine davantage à la trempette qu’à la nage et d’ailleurs on y trouve beaucoup de familles, preuve que la clientèle business n’est pas seule dans l’établissement.

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

A certaines heures elle peut donc être très remplie et, surtout, bruyante

Très belle et agréable au petit matin ou le soir également.

Piscine - Le Méridien Kuala Lumpur

En fait cette piscine est elle aussi partagée, de manière très intelligente avec le Hilton. Un même bassin coupé artificiellement par un pont, une seule manière de passer de l’une à l’autre par le tunnel sous la cascade. Les clients ne se mélangent donc pas mais l’infrastructure est partagée.

Cela se voit très bien d’en haut.

IMG_2915

Superbe club lounge.

Le Méridien Kuala Lumpur dispose d’une très grand club lounge pour ses clients platinum et ceux résidant en chambres supérieures.

Il est beau et largement plus grand que la moyenne.

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

 

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

 

La vue est sympathique.

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

L’offre chaude et froide, salée et sucrée est conséquente.

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

L’offre de boissons également.

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Il y a même une « cuisine » fournissant quelques spécialités locales à la demande.

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Club louge - Club room - Le Méridien Kuala Lumpur

Rien à redire. Ce lounge fait partie de ceux dont je dis souvent qu’ils nuisent aux restaurants de l’hôtel : une offre variée et généreuse qui transforme une prestation de grignotage apéritif en un quasi-repas et dispense de passer à table ensuite.

L’hôtel dispose également de plusieurs restaurants.

Un steak house…mais je n’avais pas envie de cela.

Un grand buffet proposant une grande variété de cuisines internationales mais de l’extérieur cela faisait tellement cantine avec tellement de monde que ça m’a rebuté.

Un troisième restaurant dans le lobby…Mais la vue des écrans de télé diffusant du sport avec une foule de clients buvant de la bière au comptoir ne m’a pas emballé non plus.

Bref je n’ai pas dîné à l’hôtel et l’offre manque clairement de séduction.

Check-out fluide

Le check-out se passera admirablement bien puisque j’utiliserai la fonctionnalité mobile check-out de l’application SPG. Je sors de ma chambre, un clic et c’est fini. Direction Sentral sans aller perdre de temps à la réception.

Le Méridien Kuala Lumpur : la routine sans le coup de foudre

On ne peut rien reprocher au Méridien Kuala Lumpur. Je n’ai pas été emballé par les restaurants mais c’est affaire de goût. De plus la richesse de l’offre du lounge ne rendait pas le dîner absolument nécessaire.

La piscine ? Très bien. Le enfants et familles un peu trop présents ? Il faut s’y attendre dans cette catégorie d’établissements.

La chambre ? Rien à redire.

Mais l’hôtel est trop « passe partout », il lui manque le brin de personnalité qui fait dire, à la fin du séjour « si je reviens à Kuala je veux retourner ici ». C’est un hôtel où on passe, où tout se passe bien, mais qui ne marque pas, dont on ne retient pas grand chose.

Pour rester sur des choses comparables, tout en fournissant une excellent prestation, il reste pour moi loin du Méridien Saïgon qui m’avait vraiment séduit, du beau design du Méridien Vienne ou du Méridien Angkor qui, même vieillissant, garde un certain charme.

Un hôtel qui ne vous décevra pas…ni ne vous laissera un souvenir impérissable. Mais est-ce son objectif ?

A un peu plus de 100 euros la nuit il reste une très bonne affaire.

Le Méridien Kuala Lumpur

Hotel (emplacement etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Solide et passe partout

Le Méridien Kuala Lumpur propose aussi bien à une clientèle business que loisirs une expérience de qualité, un cadre décoré avec gout et une belle piscine. Mais son manque de personnalité déçoit par rapport aux standards de la chaine. Rien à reprocher mais on n'"accroche" pas.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents