Restaurant Mekong à Sydney : bons plats mais service catastrophique

Pour ce second diner à Sydney et après une expérience libanaise assez réussie chez NOUR, mon choix se porte sur une cuisine Asiatique, chez Mekong.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ce voyage en Australie

Le concept de Mekong

Mekong se dépeint comme un restaurant de cuisine asiatique contemporaine. Et pour être précis, mais est-ce une surprise avec le nom du restaurant, une cuisine principalement d’inspiration vietnamienne.

Le cadre de Mekong

IMG_1404

La décoration est assez simple : une grande salle d’un seul tenant avec, au bout, une cuisine ouverte et des tons et des éléments de décoration qui rappellent l’Asie.

IMG_1412

Simple et efficace.

La carte

Le restaurant propose des plats à la carte ainsi que des menus.

Les entrées… (quoi que je doute de la qualité de la traduction…)

IMG_1410

Les plats et desserts.

IMG_1411

Et les menus.

IMG_1408
IMG_1409

Les menus ne sont disponibles qu’à partir de deux personnes, c’est dommage.

Le repas et le service

Aussitôt arrivé on s’occupe de moi et m’installe à ma table. On me donne le menu sans même me proposer de l’eau ou me demander si je compte prendre un apéritif.

Je finirai par intercepter le serveur pour avoir de l’eau gazeuse. Attention délicate : il prendra une pince pour mettre les rondelles de citron dans mon verre.

La musique est douce en toile de fonds, c’est très agréable et moins agressif que lors de mon repas de la veille.

On vient rapidement prendre ma commande.

Je vais commencer par la bouillabaisse. Il n’y en a plus.

Pas grave, je vais prendre le crabe. Il n’y en a plus non plus.

Alors ça sera le Tooth Fish (légine Australe). C’est remplacé par du saumon.

Bon je vais prendre les Saint Jacques alors…et je commanderai du vin pour accompagner mon repas

Le service est rapide.

Les Saint Jacques, salade de noix de coco, chou rouge fermenté et sauce chili.

IMG_1416

C’est bien présenté, frais et relevé comme j’aime. Dommage que ça soit un peu juste niveau quantités.

En attendant mon vin n’est pas arrivé.

En plat je prendrai la poitrine de porc avec des broccolis chinois, de l’ail et du chili.

IMG_1418

La serveuse a l’air étonnée que je m’étonne moi même que mon vin n’ait pas été servi. Deux minutes plus tard le serveur qui avait pris la commande viendra me le servir en s’excusant. En attendant je n’avais de vin pour mon entrée.

En tout cas ce plat sent très bon au nez. La cuisson est impeccable, ça croustille sous la dent. Les légumes sont bien cuits, tiges fermes et croustillantes.

Vraiment très bon.

Je suis impatient de commander un dessert. Le temps passe. 5, 10, 15, 20 minutes. Pendant ce temps le personnel semble se désintéresser totalement de nous.

Le couple à la table d’à côté semble vivre la même expérience. A un moment, le monsieur visiblement énervé se lève et va régler au bar. Je me lève et fais pareil.

Le personnel ne sera meme pas étonné qu’on parte sans prendre un dessert ou un café. Peut être que pour eux tout s’est bien passé, pour nous beaucoup moins.

Au final j’aurai mangé en 30 minutes et attendu 25 qu’on vienne s’occuper de moi après le plat.

Fin de l’histoire.

Le personnel

Le personnel est très aimable, soit, mais totalement à côté de la plaque. Le vin qui arrive avec le plat principal, personne pour s’occuper des tables une fois le plat fini….à la limite ça n’est pas agréable mais ça arrive. Mais que le personnel soit surpris qu’on réclame le vin et ne se pose aucune question quand deux tables décident de partir d’un seul coup….

L’ambiance

Salle assez calme, musique de fond agréable, éclairage pas trop sombre pour une fois.

Conclusion

Les plats étaient bons, le cadre agréable et le service rapide. Et c’est tout.

Entre les plats pas disponibles, le vin oublié, l’attente à la fin du service ça m’a presque fait oublier que j’avais bien mangé tellement j’étais exaspéré.

Heureusement l’addition était douce (42 euros).

Les articles sur ce voyage en Australie

#TypeReport
1Intro et genèse de l’itinéraireVacances en Australie : premiers pas au « Land Down Under »
2HôtelCourtyard Paris Charles de Gaulle Central
3VolParis-Munich – Lufthansa – Business Class
4VolMunich-Stockholm – Lufthansa – Business Class
5HôtelSheraton Stockholm
6SalonSAS Gold Lounge – Stockholm Arlanda
7SalonAmerican Express Lounge by Pontus – Stockholm Arlanda
8VolStockholm-Bangkok – Thai – Business Class
9SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
10VolBangkok-Sydney – Thai – Business Class
11HôtelSheraton Grand Sydney Hyde Park
12LoungeRex lounge – Sydney Terminal 2
13VolSydney-Brisbane – Virgin Australia – Economy
14HotelW Brisbane
15RestaurantElska – Brisbane
16RestaurantSouthside – Brisbane
17RestaurantSpice Central Kitchen & Bar – Brisbane
18Carnet de voyageBrisbane jour #1 : le cœur de la ville
19Carnet de voyageBrisbane jour #2 : musées et farniente au bord de la rivière
20LoungeVirgin Australia Domestic Lounge – Brisbane
21VolBrisbane-Sydney – Virgin Australia – Economy
22HôtelSydney Harbour Marriott Hotel at Circular Quay
23RestaurantNour – Sydney
24RestaurantMekong – Sydney
25Carnet de voyageSydney jour #1 : l’opéra et ses environs
26Carnet de voyageSydney jour #2 : autour de Hyde Park et du centre ville
27Carnet de voyageSydney jour #3 : culture et distractions autour du port
28SalonSalon Air New Zealand – Sydney
29SalonSalon Silverkris Singapore Airlines – Sydney
30SalonAmerican Express Lounge – Sydney
31VolSydney-Bangkok – Thai – Business Class
32SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
33SalonOman Air lounge – Bangkok Terminal E
34SalonEva Air lounge – Bangkok Terminal F
35SalonMiracle business lounge – Bangkok Terminal F
36SalonTurkish Airlines lounge – Bangkok Terminal D
37SalonSingapore Airlines silverkris lounge – Terminal D
38VolBangkok-Stockholm – Thai – Business Class
39SalonNorrsken Lounge – Stockholm
40VolStockholm-Zurich – Swiss – Business Class
41VolZurich-Paris – Swiss – Business Class
42Carnet de voyageBilan de ce voyage en Australie
Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
936SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents