Sheraton Stockholm : toujours aussi insipide

Me voici donc à Stockholm pour une nuit avant de partir pour l’Australie le lendemain matin. Pour ce séjour j’ai choisi le Sheraton Stockholm plus par raison que par envie.

Vous trouverez en bas de page la liste des articles relatifs à ce voyage.

Réservation

J’ai réservé l’hotel un mois et demi avant mon voyage sur l’application Marriott pour 175 euros la nuit en chambre standard. Pas si cher finalement pour la Suède.

Autant dire que je n’étais pas plus enthousiaste que cela : nous avons déjà séjourné plusieurs fois au Sheraton Stockholm et le moins qu’on puisse dire est qu’il ne nous a jamais laissé un souvenir impérissable.

Mais voilà : je ne suis là que pour une nuit et, de plus, j’ai quelque difficulté à marcher donc sa localisation juste à côté de la gare centrale d’où j’arriverai et repartirai pour l’aéroport en Arlanda Express a emporté ma décision. Sinon il y a d’autres hôtels à Stockholm qui ont ma préférence.

La veille de mon arrivée je verrai dans l’application que ma chambre a été surclassée en “chambre supérieure avec vue en étage élevé“. Radin alors qu’il reste des juniors suite mais bon..

Localisation de l’hôtel

Comme je l’ai dit il est situé à moins de 5 minutes à pied de la gare centrale de Stockholm (même en boitant). Et c’est son seul intérêt.

Arrivée et Check-in

J’arrive donc en fin de matinée après mon vol qui m’amène de Munich. Je sors de la gare et file à l’hôtel.

IMG_0287

J’avais spécifié dans l’application lors de mon check-in en ligne une arrivée anticipée et cela a été pris en compte : ma chambre était déjà prête 4 heures avant l’heure de check-in officielle.

La réception rappelle ces vieux Sheraton ou Hilton au design très “américain” des années 80 : sans âme et bas de plafond.

IMG_0288

Le lobby n’est guère plus joyeux.

IMG_0322

La réceptionniste par contre est adorable. Elle déroule bien le protocole du programme de fidélité et me remercie de revenir à l’hôtel après y avoir déjà séjourné. Bon point : au delà du programme de fidélité ils reconnaissent les clients qui sont fidèles à l’hôtel en particulier. Par contre elle ne sait pas que je ne suis pas revenu par conviction.

Autre point positif : vu qu’ils ont mon numéro de carte de crédit dans l’application je n’aurai pas besoin de donner d’empreinte. Je ne comprend pas pourquoi tous les hôtels ne procèdent pas ainsi.

M’étant levé très tôt le matin je suis pressé de retrouver ma chambre.

En passant l’ascenseur fait vraiment vieillot. Si l’hôtel a été rénové, l’ascenseur, lui, date bien des années 80.

IMG_0290

La chambre

C’est donc une chambre supérieure en étage élevé avec vue. Je la connais déjà : j’avais exactement la même quelques mètres plus loin en février 2020 lors de mon dernier séjour alors que je me rendais au mariage d’Olivier en Thailande.

La chambre est assez spacieuse avec un vrai bureau et un coin salon qui même minimaliste à le mérite d’exister.

IMG_0295
IMG_0293

IMG_0296

La décoration est sobre et de bon goût même si on a du mal de deviner si la chambre a fait l’objet d’une rénovation ou d’un replâtrage en mode cache misère.

La salle de bain est grande et fonctionnelle.

IMG_0297

Tiens, Sheraton a changé de fournisseur pour ses produits de bain

IMG_0298

Point fort de la chambre : son grand balcon. Malheureusement en ce mois de septembre le climat suédois le rend déjà difficile d’utilisation.

IMG_0299

On apprécie toutefois la vue.

IMG_0300

On apprécie toutefois la vue sur Gamla Stan, la vieille ville de Stockholm.

Que dire ? Une chambre assez spacieuse mais dont la rénovation ne peut cacher l’âge de l’hôtel. Une literie très confortable et un beau balcon malgré le fait que ça ne soit plus la saison pour en profiter.

Par contre la climatisation est vraiment très bruyante et que dire de la ventilation de la salle de bain qui fait un vrai vacarme.

Bar et restaurant

Je ne profiterai ni du bar ni du restaurant de l’hôtel, juste du club lounge.

A mon arrivée rien n’a changé par rapport à mon précédent séjour : mes narines sont assaillies par les odeurs de cuisine.

Le salon n’est pas très rempli contrairement à mes expériences passées mais je pense que c’est parce que je suis arrivé après la bataille. L’Etat du buffet me le confirmera.

IMG_0313

En termes de plats chauds on trouvera des brochettes satay et des jalapenos. A mon arrivée les plats seront quasiment vides mais le personnel refera le plein très rapidement.

IMG_0315

Salade (au singulier), fromages (au pluriel), gateaux et fruits.

IMG_0312.HEIC

Je suis agréablement surpris par le choix de fromages surprenant pour un pays scandinave.

On trouve également des fontaines à eau et des softs. Pour l’alcool c’est sur commande auprès du personnel.

IMG_0310

Résultat dans mon assiette que je remplirai plusieurs fois.

IMG_0314

Et bien c’était finalement plutôt bon pour ce que c’était et ça a eu le mérite de me remplir l’estomac. Je n’avais plus faim en sortant ce qui m’évitera à avoir à trouver un restaurant dans Stockholm.

Equipements

L’hôtel dispose d’une salle de sport assez grande que je n’utiliserai pas cette fois-ci.

Le personnel et le service

Mes seules interactions ont été avec la réceptionniste et la serveuse du lounge. Dans les deux cas aimable et efficace.

J’ajouterai quand même un point très positif. En milieu d’après midi on toque à ma porte, ce qui me surprend un peu. C’est le room service. Pour me remercier d’être revenu à l’hôtel je me vois offrir une demi bouteille de champagne Cava et des chocolats. Pas grand chose mais une attention qui fait très plaisir.

IMG_0307

Check-out

Je ferai mon check-out sur l’application mobile et filerai vers la gare prendre mon Arlanda Express pour l’aéroport. Pas besoin de repasser à la reception, simple, fluide, efficace.

Conclusion

Un séjour sans histoire dans un établissement qui peine à inspirer la moindre envie ou la moindre émotion, de ceux qui ne correspondent plus d’ailleurs au renouveau en cours de la marque Sheraton.

Application pingre du programme de fidélité mais merci pour le Cava.

Au final un hôtel qui a le mérite d’exister de par sa localisation et c’est la seule raison qui me poussera à y retourner.

Tous les articles relatifs à ce voyage.

#TypeReport
1Intro et genèse de l’itinéraireVacances en Australie : premiers pas au “Land Down Under”
2HôtelCourtyard Paris Charles de Gaulle Central
3VolParis-Munich – Lufthansa – Business Class
4VolMunich-Stockholm – Lufthansa – Business Class
5HôtelSheraton Stockholm
6SalonSAS Gold Lounge – Stockholm Arlanda
7SalonAmerican Express Lounge by Pontus – Stockholm Arlanda
8VolStockholm-Bangkok – Thai – Business Class
9SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
10VolBangkok-Sydney – Thai – Business Class
11HôtelSheraton Grand Sydney Hyde Park
12LoungeRex lounge – Sydney Terminal 2
13VolSydney-Brisbane – Virgin Australia – Economy
14HotelW Brisbane
15RestaurantElska – Brisbane
16RestaurantSouthside – Brisbane
17RestaurantSpice Central Kitchen & Bar – Brisbane
18Carnet de voyageBrisbane jour #1 : le cœur de la ville
19Carnet de voyageBrisbane jour #2 : musées et farniente au bord de la rivière
20LoungeVirgin Australia Domestic Lounge – Brisbane
21VolBrisbane-Sydney – Virgin Australia – Economy
22HôtelSydney Harbour Marriott Hotel at Circular Quay
23RestaurantNour – Sydney
24RestaurantMekong – Sydney
25Carnet de voyageSydney jour #1 : l’opéra et ses environs
26Carnet de voyageSydney jour #2 : autour de Hyde Park et du centre ville
27Carnet de voyageSydney jour #3 : culture et distractions autour du port
28SalonSalon Air New Zealand – Sydney
29SalonSalon Silverkris Singapore Airlines – Sydney
30SalonAmerican Express Lounge – Sydney
31VolSydney-Bangkok – Thai – Business Class
32SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
33SalonOman Air lounge – Bangkok Terminal E
34SalonEva Air lounge – Bangkok Terminal F
35SalonMiracle business lounge – Bangkok Terminal F
36SalonTurkish Airlines lounge – Bangkok Terminal D
37SalonSingapore Airlines silverkris lounge – Terminal D
38VolBangkok-Stockholm – Thai – Business Class
39SalonNorrsken Lounge – Stockholm
40VolStockholm-Zurich – Swiss – Business Class
41VolZurich-Paris – Swiss – Business Class
42Carnet de voyageBilan de ce voyage en Australie

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
896FollowersFollow
1,284FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

Articles populaires

Articles récents