Restaurant Spice Central Kitchen à Brisbane : très bon mais d’une tristesse…

Pour ma dernière soirée à Brisbane j’ai attendu la dernière minute pour trouver un restaurant. Après quelques recherches et des informations convergentes je choisis et réserve le Spice Central Kitchen.

il s’avère en plus (même si ça n’est pas un critère fiable) que c’est un des restaurants de la ville les mieux notés sur TripAdvisor.

Mais la promesse du restaurant me plait, même si, on le verra, son nom est un peu trompeur.

Ma seule crainte après un très très bref coup d’oeil à leur site ? Que ce soit un peu trop bling bling et bruyant à mon goût.

Voyons donc comment cela s’est passé.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ce voyage en Australie.

Le concept du Spice Central Kitchen

Pour faire simple, le Spice Central Kitchen est un restaurant qui explore les différentes cuisines du monde au travers des marchés locaux.

Cela veut tout et rien dire ou plutôt signifie juste « cuisine internationale« .

Quand je dis que le nom est trompeur c’est que pour moi cela évoque spontanément certains restaurants de Dubai ou Doha que j’avais beaucoup aimé et où le terme « spice » avait tout son sens en référence à une cuisine d’inspiration mi asiatique mi moyen orientale. Et avec la clientèle qui va avec.

Il s’avérera qu’ici le « spice » n’a, a mon avis, d’autre intérêt que marketing (et d’ailleurs ça marche). Quant au central Kitchen cela décrit juste la disposition de la salle avec sa cuisine centrale.

Le cadre du Spice Central Kitchen

Comme je vous l’ai dit, après avoir regardé leur site quelques secondes et la vidéo dans le fond de la homepage je m’attendais à quelque chose de peut être un peu trop bling bling et branché.

En fait le restaurant est composé d’une très grande salle au milieu de laquelle trône une grande cuisine ouverte et centrale.

IMG_1187

Pour le reste les décoration est de bon gout mais très simple, le « charme » de la salle provenant de sa faible luminosité. Un coup classique.

En fait la salle est un comme un immense réfectoire ou un restaurant de type Flunch avec une décoration un peu sympa et une lumière suffisamment tamisée pour lui donner un style.

IMG_1189
IMG_1185

Cela peut parfois marcher mais soir là le restaurant sera quasiment vide, ce qui, vu la taille de la salle, donnera une ambiance plutôt impersonnelle et froide. Et donc pas bling bling du tout, en tout cas pas ce soir là. Et cela est une excellente nouvelle.

La carte du Spice Central Kitchen

IMG_1183
IMG_1197
IMG_1184

Ca vient d’un peu partout, les aliments sont variés et renforcent la promesse d’une « cuisine du marché » internationale et c’est finalement assez appétissant.

Le repas et le service

En provenance du W Brisbane où je réside je viendrai à pied histoire de marcher un peu (20 minutes) mais rentrerai en Uber. En arrivant, me laissant guider par mon GPS, quelle ne fut pas ma surprise de me rendre compte que le Spice Central Kitchen n’est autre que le….restaurant du Novotel.

IMG_1182

Je passe la réception et voit un grand espace sombre et vide sur le côté. Ca n’est quand même pas ça ? Je me renseigne à la réception et c’est bien le restaurant.

Quel décalage avec leur communication. J’imaginais plutôt un truc trendy avec un peu d’ambiance (voire trop), je me retrouve dans le lobby d’un Novotel.

Et c’est totalement vide.

On ne m’accompagne pas à ma table mais on la désigne de loin et on m’y envoie.

La musique n’est pas trop forte, ça fait du bien.

Une serveuse arrive rapidement s’occuper de moi et me donne la carte. Sympa de pouvoir commander des plats en demi ration pour pouvoir essayer des choses ou partager…

La command est prise rapidement et la serveuse, très aimable et souriante, répond à toutes mes questions et me conseille.

J’ai demandé une eau gazeuse et on m’amène du Perrier. Ca commence mal. Pour moi le Perrier n’est pas une eau de table à l’inverse du Perrier Fines Bulles. Et je préfère la San Pellegrino ou la Chateldon. Bref…

Il n’y a qu’une seule autre table à côté et…ça parle français. Visiblement quatre commerciaux en séminaire ou business trip. Ce qui confirme l’adage selon lequel « les français ça vole sur Air France et ça dort chez Accor ».

En entrée j’ai pris les St Jacques, au speck et purée de butternut.

IMG_1192

Heureusement que je n’ai pas pris une demi-portion, à la limite il faudrait presque deux entrées en taille normale pour avoir quelque chose de convenable.

La présentation est très réussie.

Les St Jacques sont très bien cuites et avec le Speck ça donne un aspect terre-mer sympa. La purée est bonne mais servie tiède, ce qui casse un peu la dynamique du plat.

Finalement c’est très bon et avec les St Jacques, le speck et le butternut on a un mix terre-mer et salé-doux très réussi.

Le plat principal sera les pates aux crevettes et à l’encre de seiche. J’y ajouterai des pommes de terres pont neuf et de la purée en « side ».

IMG_1194
IMG_1195

Encore un fois c’est bien présenté mais la taille du plat permet de prendre un ou deux sides à côté.

Les crevettes sont très bonnes mais les pâtes manquent de sel ou de poivre, pas assez relevées. Les olives, elles, sont trop salées, écœurantes.

J’ai choisi la purée car j’étais intrigué par cette « purée à la moutarde ». La purée sera fondante et le goût de moutarde quasi absent.

Les pommes de terres sont cuites à la perfection et sont délicieuses. Le tomato relish avec lequel elles sont servies est un régal ! J’en aurai mangé une assiette pleine.

Finalement c’était très réussi.

En dessert je prendrai un sorbet myrtille-armagnac / vanille-lemon 

IMG_1198

Surprenant mais très bon.

Je terminerai par un café et je demande l’addition qui arrivera vite.

Il était temps, j’étais le dernier client et ça fait vraiment lugubre.

IMG_1200

L’ambiance

Je m’attendais, vu le site, à quelque de chose de branché et bruyant. Voire trop. En fait c’était vide et très calme et les seuls clients que j’ai vu pas spécialement bling bling.

Peut être qu’un autre jour, peut être qu’un week end…

Mais ce lundi soir à 20h c’était mort.

Au moins j’ai dîné au calme et je ne m’en plaindrai pas.

Le service

Accueil assez froid, par contre la serveuse était très aimable et efficace.

Conclusion

Et bien au final ce fut un excellent repas.

L’essentiel c’est l’assiette. Et si je ne peux comparer le Spice Central Kitchen avec Elska c’est bien meilleur que Southside et au moins aussi bon que le restaurant du W pour beaucoup moins cher.

Les plats étaient finalement assez élaborés avec des associations d’ingrédients un peu créatives mais justes.

Quant à l’ambiance… j’avais vraiment peur d’un truc trop bruyant et branché…ça a été tout l’inverse. Je pense que le site vend très bien, voire survend, le côté « upscale » du restaurant et que la réalité doit être entre ce que j’ai vu et ce que j’avais peur de trouver.

Finalement j’ai regretté qu’il n’y ait pas plus d’ambiance mais peut être que le restaurant montre une autre figure d’autres jours de la semaine.

Les articles sur ce voyage en Australie

#TypeReport
1Intro et genèse de l’itinéraireVacances en Australie : premiers pas au « Land Down Under »
2HôtelCourtyard Paris Charles de Gaulle Central
3VolParis-Munich – Lufthansa – Business Class
4VolMunich-Stockholm – Lufthansa – Business Class
5HôtelSheraton Stockholm
6SalonSAS Gold Lounge – Stockholm Arlanda
7SalonAmerican Express Lounge by Pontus – Stockholm Arlanda
8VolStockholm-Bangkok – Thai – Business Class
9SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
10VolBangkok-Sydney – Thai – Business Class
11HôtelSheraton Grand Sydney Hyde Park
12LoungeRex lounge – Sydney Terminal 2
13VolSydney-Brisbane – Virgin Australia – Economy
14HotelW Brisbane
15RestaurantElska – Brisbane
16RestaurantSouthside – Brisbane
17RestaurantSpice Central Kitchen & Bar – Brisbane
18Carnet de voyageBrisbane jour #1 : le cœur de la ville
19Carnet de voyageBrisbane jour #2 : musées et farniente au bord de la rivière
20LoungeVirgin Australia Domestic Lounge – Brisbane
21VolBrisbane-Sydney – Virgin Australia – Economy
22HôtelSydney Harbour Marriott Hotel at Circular Quay
23RestaurantNour – Sydney
24RestaurantMekong – Sydney
25Carnet de voyageSydney jour #1 : l’opéra et ses environs
26Carnet de voyageSydney jour #2 : autour de Hyde Park et du centre ville
27Carnet de voyageSydney jour #3 : culture et distractions autour du port
28SalonSalon Air New Zealand – Sydney
29SalonSalon Silverkris Singapore Airlines – Sydney
30SalonAmerican Express Lounge – Sydney
31VolSydney-Bangkok – Thai – Business Class
32SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
33SalonOman Air lounge – Bangkok Terminal E
34SalonEva Air lounge – Bangkok Terminal F
35SalonMiracle business lounge – Bangkok Terminal F
36SalonTurkish Airlines lounge – Bangkok Terminal D
37SalonSingapore Airlines silverkris lounge – Terminal D
38VolBangkok-Stockholm – Thai – Business Class
39SalonNorrsken Lounge – Stockholm
40VolStockholm-Zurich – Swiss – Business Class
41VolZurich-Paris – Swiss – Business Class
42Carnet de voyageBilan de ce voyage en Australie

Spice Central Kitchen

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Très bon

Un très bon repas mais une salle d'une tristesse...

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents