Restaurant Starfish Bloo, Seminyak, Bali

Un nouveau passage au W Bali m’a donné l’occasion de dîner à nouveau dans l’un des restaurants de l’hôtel, le Starfish Bloo, et, cette fois-ci, de prendre vraiment le temps d’écrire à ce sujet.

Le concept

Selon ses propres termes le restaurant propose “une cuisine panasiatique avec des essences occidentales“. Ce qui concrètement donne une cuisine fusion assez créative où les fruits de mer sont très présents. Ce que j’y apprécie particulièrement c’est la taille des portions qui permet au choix de partager des plats avec des amis ou de prendre 4 ou 5 plats seul pour déguster un maximum de choses.

Le cadre

Le restaurant est grand, très grand et totalement ouvert sur l’extérieur. Et le soir son éclairage est très….bleu ! Ce qui ne simplifie pas les choses pour faire des photos.

IMG_2334
IMG_2333
IMG_2322
IMG_2324
IMG_2324

La carte

IMG_2326
IMG_2328

IMG_2329
IMG_2325

Cette fois-ci je ne picorerai pas à la carte et prendrai le menu dégustation.

Les plats

Une petite remarque par rapport à mon récent diner au Kayuputi du St Regis Bali : les vins sont ici deux à quatre fois moins cher. D’accord on n’est pas dans la même catégorie de restaurant mais les hôtels par contre sont sur le même positionnement même interprété dans deux styles différents.

Cela dit nous pouvons passez à table.

Un petit rappel du menu pour commencer.

IMG_2338

On commence par l’espadon.

IMG_2342

Très frais un peu comme un ceviche. Ça a du goût, sûrement à cause du gingembre, par contre les légumes à côté sont fade . On sent un peu le Sambal mais pas assez à mon goût

Ensuite les croquettes de canard.

IMG_2343

IMG_2344

C’est chaud et fondant. Ça prend bien la bouche, on sent les épices au fond du palais c’est bien mais pas assez épicé à mon goût. Les cacahuètes sont insipides sans intérêt 

Vient ensuite le thon avec tempura de légumes à l’encre de seiche.

IMG_2345

Parfaitement mi-cuit et assaisonné à tel point que la sauce a côté est presque inutile. Par contre elle relève bien la tempura qui en a un peu besoin.

Maintenant le homard.

IMG_2349

La tuile frite posée dessus n’a absolument aucun intérêt gustatif. Peut être décoratif ? Le homard est frit lui aussi, c’est à la fois surprenant et même un peu décevant. Au niveau du goût cela n’a rien d’exceptionnel. Par contre une fois mélangé avec l’emulsion au citron parfaitement relevée c’est excellent. A la limite on pourrait se contenter de l’émulsion sans le homard un peu gâché.

Ensuite la caille au curry de coco.

IMG_2350

Le curry est très bon, un peu relevé pour faire plaisir au plus grand nombre (donc pas assez pour moi tout de même). La caille est un peu sèche mais ça passe. Le chou surprend en bien.

Mais à la fin c’est le curry qui l’emporte sur tout donc peu importe la viande servie avec, elle s’efface derrière son goût. Un peu dommage de sacrifier ainsi une caille.

Curry de coco très bon, un peu relevé juste ce qu’il faut pour bcp de monde 

Passons aux crevettes et nouilles à l’encre de seiche.

IMG_2354

La sauce épicée très bonne et même plus relevée que ce que j’ai pu avoir jusque là. La crevette est fraîche et cuite jusque ce qu’il faut, le mélange est très bon. Les nouilles sont bien réussies aussi mais une fois de plus c’est le goût de la sauce qui s’impose au reste au plat, peut être un peu trop.

On s’approche de la fin avec la joue de boeuf !

IMG_2355

Elle est surplombée d’une tuile de pop-corn sans aucun intérêt. La joue est fondante et le chilli juste comme il faut. La pomme de terre est en fait une purée hyper fondante très agréable.

On passera sur les “indonesian pickles”, sympas et frais qui font patienter pour aller directement au dessert : les fruits de la passion au chocolat blanc.

IMG_2361

Le dessert est préparé devant moi avec un vrai ceremonial – quasiment un show – autour de la préparation du chocolat blanc dans l’azote liquide.

La brioche est moelleuse et le coulis aux fruits de la passion très bon. Le sorbet au cassis avec les épices autour est surprenant et très réussi.

Mais le clou du spectacle est le chocolat blanc vraiment onctueux, un vrai délice. A la limite c’est lui la star du dessert et pas les fruits de la passion !

Au final des plats assez créatifs et bien exécutés servis dans des doses idéales pour un menu en 9 plats. A la fin on est rassasiés sans avoir l’impression d’exploser.

Ceci dit on peut critiquer des choix bizarres : un peu trop de choses frites (dans le menu mais surtout à la carte) ce qui peut sembler à contre-emploi dans un hôtel plutôt branché “healthy” voire à l’opposé des goûts de la clientèle visée. On peut aussi regretter que quelques produits “nobles” comme le homard ou la caille soit plus effacés que mis en valeur par les sauces les accompagnant.

Bref c’est créatif, c’est bon sans être exceptionnel et c’est très varié.

L’ambiance

J’ai diné au Starfish Bloo à une époque vraiment creuse, juste avant la furie des fêtes de Noel et le restaurant était bien vide par rapport à sa très grande taille. Je ne peux pas parler d’une ambiance particulière à part la lumière bleue omniprésente. Mais au moins c’était d’un calme appréciable.

Le service

Comme toujours en Indonésie le personnel était d’une très grande amabilité, un vrai plaisir. Un des serveurs qui parle français se souvenait même m’avoir servi un an auparavant.

Un peu de “juniorité” toutefois chez une serveuse qui pose un plat à côté d’un plat non desservi puis enlève le second et fait glisser l’assiette sur la table pour la repositionner en face de moi. Rien de grave mais dans ce type d’établissement ça se remarque de suite.

Mais le service a été bon, sans attente entre les plats, ce qui est important sur des menus “longs” comme celui-ci.

En tant que membre titanium du programme de fidélité j’avais droit à 20% de réduction mais seulement sur la carte. On me fera la surprise d’appliquer la réduction au menu également ce que j’ai vraiment apprécié.

Globalement une excellent expérience donc, avec beaucoup d’attention

Conclusion

Sans être vraiment du “fine dining” j’aime la créativité de la cuisine du Starfish Blue et la qualité du service. Mais je trouve dommage de sacrifier un homard et une caille, l’un parce qu’il est frit, l’autre car son goût a été phagocyté par la sauce qui l’accompagnait. Un peu plus de healthy, de frais et moins de frit serait le bienvenu.

Mais comme au Kayuputi je cherche encore l’inspiration “pan-asiatique” du menu….

Starfish Bloo, Bali Seminyak

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Une cuisine créative

Le Starfish Bloo offre une cuisine agréablement créative même si certains aliments ne sont pas assez mis en valeur dans leur préparation.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,309FansJ'aime
683SuiveursSuivre
1,266SuiveursSuivre
92AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.