Courtyard Paris Roissy Charles de Gaulle Central : sympa pour le peu que j’en ai vu

Ces vacances en Australie commencent donc par quelque de moyennement exotique : une nuit à Roissy pour cause de vol très matinal le lendemain. Quand on a un vol qui décolle à 6h10 le meilleur moyen d’éviter les déconvenues et d’optimiser autant que possible sa nuit est de dormir sur place.

Et j’ai jeté mon dévolu sur le récemment ouvert Courtyard Paris Charles de Gaulle Central.

Réservation

J’ai procédé à la réservation un mois et demi avant mon voyage, sur l’application Marriott. J’ai choisi cet hôtel récent car il n’avait pas été encore été traité sur Travelguys mais pas uniquement.

Mon choix s’était au départ porté sur le Moxy Charles de Gaulle voisin mais lorsque j’ai vu les prix, environ 250€, les bras m’en sont tombés. On adore les hotels Moxy mais pas à ce prix. Mais, de manière générale et pour une raison qui m’échappe encore tout était hors de prix à Roissy à cette époque. Je me suis donc rabattu sur ce Courtyard nouvellement ouvert qui a 179€ était le « moins hors de prix » des Marriott de la zone.

La raison ? A mon avis parce que récent il n’est pas encore identifié par les clients. Pour l’instant.

Localisation de l’hôtel

Il est situé à proximité d’un arrêt de la ligne automatique CDG Val, un peu plus loin que le Moxy CDG que nous connaissons bien, et jouxte le Residence Inn CDG avec qui il partage une partie de ses installations comme la salle de sport.

Il est donc idéalement placé : en 10 minutes à pied on rejoint le CDG Val qui nous amène aux terminaux.

Vous trouverez en bas de la page tous les articles liés à ce voyage.

Arrivée à l’hôtel et check-in

Après une longue journée de travail et quelques détails à régler avant de partir j’arrive très tardivement à l’hôtel…c’est à dire vers minuit. Alors que je somnole dans le taxi qui m’y amène je remarque soudainement que quelque chose cloche ! On ne prend pas du tout la bonne direction.

J’en parle au chauffeur qui me garantit le « si, si, il est là le Courtyard ». Et je n’en suis pas du tout convaincu. En fait il était en train de se tromper d’hôtel et on ne peut pas trop lui en vouloir.

Il existe au Mesnil Amelot, c’est à dire très loin, un Courtyard Paris Roissy Charles de Gaulle . Et celui s’appelle Courtyard Paris Roissy Charles de Gaulle Central ! Vu qu’il est récent personne ne le connait et il est facile de se tromper quand on a connu que le premier.

D’ailleurs le réceptionniste me le confirmera : c’est parfois des dizaines de clients qui se trompent d’hôtel tous les jours.

En tout cas on applaudit le génie du marketing qui chez Marriott a nommé les deux établissements.

J’ai fait mon check-in en ligne auparavant et constaté que ma chambre Deluxe était devenue une « chambre supérieure en étage avec vue sur l’aéroport ». Radin comme surclassement mais comme je vais y rester cinq heures je ne me formalise pas.

A la réception il y a un peu d’attente et aucune file prioritaire. Un petit groupe vient d’arriver et il n’y a qu’une seule personne pour les prendre en charge.

L’endroit fait naturellement neuf.

IMG_0213

C’est mon tour et les formalités sont faites en 1 minutes. Un peu bâclé et reconnaissance minimale du programme de fidélité. Mais je suis pressé de retrouver mon lit.

Le réceptionniste est, cependant, fort aimable même si un peu débordé. Il me parle justement du problème des clients qui se trompent d’hôtel.

Je file rejoindre ma chambre tout en jetant un oeil autour de moi.

On voit que l’hôtel est neuf !

IMG_0210
IMG_0209

IMG_0208

C’est sobre, chaleureux, quasiment « scandinave ». Ca me rappellerait presque un salon SAS !

Je file à ma chambre

La chambre

Les couloirs sont neufs et la moquette de bon gout pour une moquette dont les motifs ont pour seul et unique but de cacher les tâches !

IMG_0197
La chambre est de taille correcte mais si c’est une supérieure d’un niveau supérieur ou égal à la deluxe, je préfère ne pas voir les autres.
IMG_0198

Du bois, un gris discret, c’est de très bon gout et assez apaisant.

Je déteste les deux lits simples mais il n’y avait que cela de disponible.

IMG_0200

Au moins il y a un vrai bureau, chose dont beaucoup d’hôtels donnent l’impression de faire l’économie ces temps derniers.

IMG_0204
IMG_0199

La salle de bains, équipée d’une douche, est très agréable également et de taille correcte.

IMG_0202
IMG_0203

Je ne vous parlerai pas de la « vue aéroport » : en pleine nuit je ne verrai strictement rien. Mais j’ai surtout l’impression qu’on a vue sur le vieux Mercure voisin.

Une chambre agréable et un lit confortable pour un hôtel de cette gamme. En plus tout est neuf et ça joue.

Bar et restaurant

L’hôtel dispose d’un joli bar…qui sera fermé à l’heure de mon arrivée.

IMG_0195
IMG_0214

Il a également un restaurant qui ne sera pas davantage ouvert.

IMG_0215

En dernier ressort je me rabattrai sur l’offre de snacks en self service.

IMG_0211
IMG_0212

Un sandwich froid, un « plat » à réchauffer et un wrap.

IMG_0216

On dira que ça fait le job et que c’est mieux que rien.

Installations de l’hôtel

L’hôtel dispose d’une salle de sport que je n’ai pas essayé.

Check-out

Le lendemain je partirai aux aurores (5h) et ferai mon check-out en ligne. Simple et fluide. Après 10 minutes de marche je serai à la station CDG Val et moins de 10 minutes plus tard au terminal 2.

Conclusion

Un très bel hôtel pour cette gamme, vraiment joli et agréable. Il a certainement un beau potentiel mais je n’ai vraiment pas eu le temps d’approfondir. A revoir dans des conditions plus favorables.

#TypeReport
1Intro et genèse de l’itinéraireVacances en Australie : premiers pas au « Land Down Under »
2HôtelCourtyard Paris Charles de Gaulle Central
3VolParis-Munich – Lufthansa – Business Class
4VolMunich-Stockholm – Lufthansa – Business Class
5HôtelSheraton Stockholm
6SalonSAS Gold Lounge – Stockholm Arlanda
7SalonAmerican Express Lounge by Pontus – Stockholm Arlanda
8VolStockholm-Bangkok – Thai – Business Class
9SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
10VolBangkok-Sydney – Thai – Business Class
11HôtelSheraton Grand Sydney Hyde Park
12LoungeRex lounge – Sydney Terminal 2
13VolSydney-Brisbane – Virgin Australia – Economy
14HotelW Brisbane
15RestaurantElska – Brisbane
16RestaurantSouthside – Brisbane
17RestaurantSpice Central Kitchen & Bar – Brisbane
18Carnet de voyageBrisbane jour #1 : le cœur de la ville
19Carnet de voyageBrisbane jour #2 : musées et farniente au bord de la rivière
20LoungeVirgin Australia Domestic Lounge – Brisbane
21VolBrisbane-Sydney – Virgin Australia – Economy
22HôtelSydney Harbour Marriott Hotel at Circular Quay
23RestaurantNour – Sydney
24RestaurantMekong – Sydney
25Carnet de voyageSydney jour #1 : l’opéra et ses environs
26Carnet de voyageSydney jour #2 : autour de Hyde Park et du centre ville
27Carnet de voyageSydney jour #3 : culture et distractions autour du port
28SalonSalon Air New Zealand – Sydney
29SalonSalon Silverkris Singapore Airlines – Sydney
30SalonAmerican Express Lounge – Sydney
31VolSydney-Bangkok – Thai – Business Class
32SalonThai Royal Silk Lounge – Bangkok Terminal E
33SalonOman Air lounge – Bangkok Terminal E
34SalonEva Air lounge – Bangkok Terminal F
35SalonMiracle business lounge – Bangkok Terminal F
36SalonTurkish Airlines lounge – Bangkok Terminal D
37SalonSingapore Airlines silverkris lounge – Terminal D
38VolBangkok-Stockholm – Thai – Business Class
39SalonNorrsken Lounge – Stockholm
40VolStockholm-Zurich – Swiss – Business Class
41VolZurich-Paris – Swiss – Business Class
42Carnet de voyageBilan de ce voyage en Australie

Courtyard Paris Roissy CDG Central

Hotel (emplacement, aspect, propreté etc...)
Checkin-out
Chambre
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Sympa

Un hôtel plaisant et récemment ouvert que je n'ai pas eu le temps d'explorer en profondeur.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents