fbpx

Review : Courtyard Marriott Paris Charles-de-Gaulle – De jolies chambres, au bout du monde !

Le périple continue. Le lendemain de mon retour de week-end à Londres, j’ai décidé de passer la nuit dans un hôtel de la zone de Paris CDG avant un vol (pas si) matinal vers Copenhague puis Chicago.

Réservation

J’ai réservé cet hôtel via le site Marriott comme à mon habitude. J’ai longtemps hésité entre cet établissement et l’habituel Sheraton CDG, mais entre le prix très élevé de ce dernier et l’excitation de tester un nouvel établissement, le choix fut vite fait.

Aucune information sur un potentiel surclassement y compris pendant le mobile check-in. Le jour de mon arrivée, je reçois une notification m’indiquant que ma chambre est prête et que j’ai été surclassé… Chose qui n’est pas reflétée dans l’application. Étrange.

Arrivée

Pour regagner l’hôtel situé au Mesnil-Amelot, village situé derrière l’aéroport, j’utilise la navette gratuite proposée par l’hôtel depuis la gare CDG2. Il s’agit du seul arrêt de cette navette, qui ne dessert pas les terminaux qui sont ensuite accessibles à pied ou via la navette CDGVAL.

La navette met plus de 25 minutes à rejoindre l’établissement, car elle passe par la zone industrielle où les ouvriers débauchent déjà, ce qui crée des bouchons monstres derrière Roissy.

Notons que le chauffeur de la navette est extrêmement courtois et aide les clients avec le chargement et déchargement de leurs bagages.

J’arrive rapidement à la réception et suis pris en charge. On confirme les détails de la chambre ainsi qu’un surclassement en suite Junior, la catégorie la plus élevée dans cet établissement. On m’indique également que le petit-déjeuner m’est offert.

Chambre

La Suite Junior attribuée est située au 4ème et dernier étage de l’établissement. Elle fait face au « doublet nord » de l’aéroport et permet de superbes prises de vue au coucher du soleil.

Elle est composée d’une entrée et ses placards, qui débouche sur des toilettes séparées de la salle de bains, puis sur l’espace salon et bureau.

Après cet espace se trouve l’espace nuit, équipé d’un lit king size.

Un minibar est à disposition, avec des boissons gratuites. Manque juste l’eau, un comble !

La salle de bains est spacieuse, douche et baignoire sont disponible ainsi que tous les produits de toilette nécessaires. Notons qu’ils sont de qualité moyenne, comme toujours chez Courtyard.

Pour finir, la visite guidée en vidéo :

Équipements de l’hôtel

La rénovation vient de se terminer et cela se voit : le lobby et les parties communes sont décorées au goût du jour, les espaces plutôt lumineux.

L’hôtel dispose d’une salle de fitness située au rez-de-chaussée de l’établissement, derrière la réception. Si sa taille est limitée, les équipements sont de toute dernière génération et la décoration qui permet de courir face à la piste très à propos !

Restauration

J’ai testé la restauration de cet hôtel à la fois au service du dîner et au service du petit-déjeuner.

Service du dîner

Le restaurant opère concomitamment au bar dans le lobby de l’hôtel. Malgré le fait qu’il y ait 2 séminaires et donc beaucoup d’agitation dans le lobby, j’ai été pris en charge immédiatement à une table, et ma commande a été prise rapidement.

Le verre de vin est à un prix raisonnable, mais certains éléments de la carte ont un prix prohibitif, notamment le steak à plus de 35€. Pas de doute, nous sommes bien dans un hôtel d’aéroport…

La soupe choisie est très bonne, tout autant que le Parmentier de porc. L’addition est quand même salée, plus de 50€, alors que ça reste de la brasserie de qualité moyenne.

Service du petit-déjeuner

Le petit-déjeuner est servi dans une salle dédiée, à l’arrière de l’hôtel. Et là, comment dire, c’est la déroute.

Je comprends qu’il s’agisse d’un half-service hotel, mais il y a des limites à la médiocrité… Les ingrédients sont de piètre qualité, le bacon et les œufs immangeables, le nombre de machines à café insuffisant.

Et ça, pour 22€. Oui 22€. Inadmissible, honteux. Je sais, je ne l’ai pas payé en raison de mon statut. Mais mes remarques dans l’hôtel n’ont semblé émouvoir personne.

Départ

Les formalités de départ ont été rapides, et la facture transmise par e-mail immédiatement. Je n’ai pas attendu la navette plus de 5 minutes avant qu’elle n’arrive, et cette fois-ci le trajet vers CDG2 a été beaucoup plus rapide ; et le chauffeur, toujours aussi courtois.

Conclusion

Je ne peux pas dire que le Courtyard CDG est un mauvais hôtel, non. Mais il est loin, très loin de l’activité des terminaux, et souffre d’erreurs de jeunesse pour un prix pas si doux. Surveillez l’arrivée du Moxy qui sera accessible par CDGVAL dans les semaines qui viennent !

Courtyard Marriott Paris Charles-de-Gaulle - De jolies chambres, au bout du monde !

Hotel (emplacement etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Bof

Je ne peux pas dire que le Courtyard CDG est un mauvais hôtel, non. Mais il est loin, très loin de l’activité des terminaux, et souffre d’erreurs de jeunesse pour un prix pas si doux. Surveillez l’arrivée du Moxy qui sera accessible par CDGVAL dans les semaines qui viennent !

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
781FansJ'aime
1,247SuiveursSuivre
70AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.