Dubrovnik interdit les valises à roulettes en ville…un premier pas vers une meilleure expérience de voyage

La ville de Dubrovnik va interdire les valises à roulettes en ville : désormais les touristes devront porter leurs valises et plus les faire rouler. Une mesure a première vue coercitive mais qui laisse présager une réelle amélioration de l’expérience de voyage pour les touristes.

[Mise à jour : depuis la parution de nombreux articles sur le sujet, la ville de Dubrovnik a tenu à préciser que ce qui suit n’est pas une interdiction mais une recommandation…]

Dubrovnik, a déjà vaincu les fans de Games of Thrones

Surnommée « la perle de l’Adriatique », Dubrovnik est une ville superbe qui fait partie de celles que nous avons préféré visiter ces dernières années. Mais elle est également victime de son succès, au grand désespoir de ses habitants et parfois même des touristes.

Sans parler de l’affluence de touristes dans la vieille ville qui peut être désagréable en haute saison, la ville connait d’autres nuisance.

Tout d’abord elle a du lutter les années passées contre le syndrome Games of Thrones. En effet pour ceux qui ne le savent pas c’est là qu’à été tourné une partie de la série, la ville incarnant la cité de Port-Réal.

De nombreux fans sont alors venus comme en pèlerinage pour la visiter, ce qui était bon pour le tourisme, et se sont mis à rejouer les scènes de la « Marche de la Honte » dans le centre ville, ce qui était beaucoup moins bon pour le confort et la tranquillité des autres touristes ainsi que pour la réputation de la ville.

Mais après avoir réussi à réduire le nombre de touristes et interdire ces comportements qui nuisaient à la réputation de tranquillité de la ville, la mairie a dû faire face à un autre fléau : les valises à roulettes.

Le fléau des valises à roulettes dans les rues de Dubrovnik

Vous avez déjà tiré une valise à roulette sur des pavés ? Inconfortable, certes, mais surtout bruyant. Bruyant pour vous mais également, et surtout, pour les riverains.

Dans une vieille ville entièrement pavée, où la plupart des rues sont très étroites et les fenêtres des habitations proches de la rue et où se déversent des milliers de touristes chaque jour, la situation est devenue intenable pour les riverains. Donc après s’être occupée du bruit des restaurants le maire a décidé de sévir.

La Mairie a alors pris le taureau par les cornes : à partir de l’été 2023 les touristes devront porter leurs valises et non plus les tirer dans les rues de la ville.

Une décision qui ne va pas faciliter la vie des touristes mais qui, à moyen terme, leur apportera un surcroit de confort appréciable.

Une gestion des bagages réinventée globalement à Dubrovnik

Cette mesure n’est que la première d’un processus que nous estimons bénéfique et vertueux.

En effet dès novembre les touristes n’auront plus le droit de rentrer dans la vieille ville avec leurs bagages : ils seront tenus de les déposer dans une consigne à l’entrée de la ville et ils leurs seront livrés, contre paiement, à leur lieu de résidence. Certains y verront peut être de l’inconfort, nous y voyons une expérience améliorée au lieu de longues marches dans la ville piétonne, en trainant sa valise sur les pavés et dans les escaliers. Surtout pour les personnes ayant des problèmes de mobilité ou alors les familles avec enfants.

Mais ça n’est que l’étape ultime vers quelque chose de beaucoup plus intéressant : la ville ambitionne de créer un centre logistique à l’aéroport. Les touristes y déposeraient leurs bagages pour les retrouver un peu plus tard dans leur lieu de résidence.

Un dispositif qui, bruit de roulettes ou pas, serait certainement apprécié par de nombreux touristes dans de nombreuses villes et qui serait gagnant-gagnant pour tout le monde. Un peu comme ce que propose depuis juin Alltheway à Paris mais dans le sens inverse.

Des touristes à éduquer

En attendant cela risque de faire un choc aux touristes pas habitué à ce qu’ils risquent de voir au début comme une contrainte. C’est pour cela que la ville communique sur le sujet et de manière plus globale sur l’ensemble de règles qu’elle a commencé à mettre en place dans le cadre de son programme « Respect the city » et qui concerne la tenue vestimentaire, les comportements, le respect du patrimoine, la consommation d’alcool et plus généralement de boissons et de nourriture sur la voie publique, les détritus, les animaux, les bicyles à moteur, les mégots de cigarette….et les valises à roulette !

Des efforts vraiment nécessaires : alors que Dubrovnik faisait déjà face à une charge importante par rapport à sa petite taille, le tourisme y est aujourd’hui en hausse de 32% par rapport à 2022, notamment : parce que la Croatie a rejoint l’espace Schengen.

Conclusion

Afin de préserver sa réputation touristique et le confort de ses habitants, Dubrovnik veut faire changer les comportements des touristes en imposant de nouvelles règles et en faisant de la pédagogie. Dès règles qui, prises globalement, contribuent autant à rendre le tourisme acceptable par les locaux qu’à améliorer l’expérience de la plupart des touristes.

Et vous ? Comprenez vous l’ensemble des règles mises en place par la mairie de Dubrovnik ? Comprenez vous qu’une ville agisse ainsi pour rester une destination de qualité ? Pensez vous qu’elles bénéficient également aux touristes ? Ou trouvez vous que cela va trop loin car les vacances doivent rester un espace de liberté.

PS : Si cela vous incite à trouver un hôtel hors de la vieille ville il y a l’excellent Sheraton Dubrovnik….

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents