Copenhague-Paris sur SAS en SAS Plus : bon vol mais un catering qui finit par lasser

Encore un vol sans histoire sur SAS en SAS Plus (Premium Economy) entre Copenhague et Paris mais le manque de variété dans le catering finit tout de même pour lasser à la longue.

Voilà, c’est le dernier vol d’un périple qui m’a emmené au Vietnam en passant par la Norvège avec des escales en Suède, au Danemark et en Turquie. Pour mémoire le routing aérien de ce voyage :

Et vous trouverez en bas de page un récapitulatif des articles sur ces vacances au Vietnam.

Parcours au sol

Arrivant d’Oslo j’ai un peu de temps à tuer en correspondance et je me rendrai au salon SAS Gold de l’aéroport de Copenhague, salon que j’ai tellement présenté ici que je ne ferai pas d’article spécifique dessus.

IMG_0773

Le salon est toujours aussi joli et le catering aussi limité. Des salades et en unique plat chaud un poulet émincé à mettre dans des wraps avec une sauce, un peu genre kebab.

IMG_0773
IMG_0777
IMG_0776

je me rendrai à la porte d’embarquement, assez éloignée, juste pour l’heure théorique d’embarquement. C’est fou comme cet aéroport semble surdimensionné par rapport à son traffic.

Embarquement

Cela ne se presse pas en porte et pour une raison : l’avion n’est pas encore arrivé.

IMG_0780

Un retard de 25 minutes est annoncé et l’appareil finit par arriver.

IMG_0782

Le débarquement s’effectuera (comme l’embarquement d’ailleurs) en utilisant les portes avant et arrière, ce qui accélère les opérations. En 5 minutes tout le monde sera sorti.

IMG_0783
Notre embarquement peut enfin commencer.

Les priorités et modalités d’embarquement sont clairement affichées.

IMG_0784

La cabine

On a affaire à l’habituelle cabine des A320/321 de la compagnie scandinave avec des tons gris d’assez bon effet et un siège vraiment fin qui mérite autant le surnom de planche à repasser que le NEK de Lufthansa.

IMG_0785

Le siège central n’est pas neutralisé en SAS Plus mais par chance je n’aurai pas de voisin.

L’espace pour les jambes est correct mais beaucoup moins important que sur le vol qui m’a amené d’Oslo et, je trouve, moins qu’à mon habitude sur SAS.

IMG_0788

Je trouve également le siège un peu plus rembourré qu’à l’habitude. Peut etre parce que l’appareil est récent ou que les Neo ont une configuration différente des autres…

Bref, en 7 minutes nous avons embarqué et sommes prêts à partir.

Le vol et le service

Nous décollons et disons au revoir au terminal.

IMG_0789

Le service commence après quelques minutes et on nous sert un saumon fumé avec des pommes de terre dans une vinaigrette crémeuse à l’aneth et à la moutarde, concombre Yung mariné avec des feuilles de cassis et une crème d’huile de colza pressée à froid.

IMG_0794

La présentation est assez basique, soit, mais c’est frais, gouteux et bon.

Rien à dire à part qu’aussi loin que je me souvienne j’ai toujours eu du saumon fumé en SAS Plus. L’accompagnement varie mais c’est du saumon à chaque fois. Je n’ai rien contre le saumon fumé, j’adore ça, mais un peu de variété ne serait pas de refus. Bref, à la longue ça lasse.

Le vol se poursuivra sans histoire et nous arrivons à Paris.

Arrivée et débarquement

Nous nous posons et roulons vers le terminal 1 de Roissy.

IMG_0800

Nous débarquons et je me dirige vers la livraison des bagages, l’occasion une fois de plus d’admirer l’architecture pour le moins originale de ce terminal.

IMG_0802

Puis la livraison des bagages est un des grands classiques de Roissy, spécialement au T1. Au départ elle est annoncée pour dans 15 minutes, puis marquée en stand by, puis les bagages arrivent finalement au bout d’une demi-heure.

Roissy pire aéroport pour les bagages ? Je ne suis pas loin de le penser.

Conclusion

Un vol finalement des plus classiques sur SAS avec son service assez limité mais un personnel très agréable, un salon au catering très moyen et une attente interminable pour les bagages à Roissy.

Pas le vol le plus exaltant de ce voyage mais il fallait bien renter à Paris

Les articles sur ces vacances au Vietnam

#TypeArticle
1Carnet de voyagePréparation des vacances au Vietnam
2VolParis-Stockholm – SAS – SAS Plus (A320Neo)
3SalonSalon SAS Gold – Stockholm
4VolStockholm-Oslo – SAS – SAS Plus (A320Neo)
5HotelRadisson Blu Airport Hotel – Oslo Gardermoen 
6SalonSalon SAS Gold Zone internationale – Oslo
7VolOslo-Istanbul – Turkish Airlines – Business Class (A321Neo)
8SalonTurkish Airlines Miles&Smile Lounge zone internationale – Istanbul
9VolIstanbul-Saigon – Turkish Airlines – Business Class (A350)
10HotelRenaissance Riverside Hotel –  Saigon 
11RestaurantAnan – Saigon
12RestaurantHoa Tuc – Saigon
13Carnet de voyageVisite de Saigon
14SalonLotus lounge Vietnam Airlines (domestique) – Saigon
15SalonSalon le Saigonnais (domestique) – Saigon
16VolSaigon-Hanoi- Vietnam Airlines – Business Class (A350)
17HotelJW Marriott Hotel – Hanoi 
18RestaurantGia – Hanoi
19RestaurantTung Dining – Hanoi
20Carnet de voyageVisite de Hanoi
21SalonLotus Lounge Vietnam Airlines (domestique) – Hanoi
22SalonSong Hong Lounge (domestique) – Hanoi
23VolHanoi-Phu Quoc – Vietnam Airlines – Business Class (A320Neo)
24HotelSheraton  Long Beach Resort – Phu Quoc
25Hotel JW Marriott Emerald Bay – Phu Quoc
26SalonHoa Sim Business lounge – Phu Quoc
27VolPhu Quoc-Saigon – Vietnam Airlines – Business Class (A320)
28SalonSalon le Saigonnais (zone internationale) – Saigon
28VolSaigon-Istanbul – Turkish Airlines – Business Class (A350)
30SalonIGA Lounge (zone internationale) – Istanbul
31SalonTurkish Airlines business lounge – Istanbul
31VolIstanbul-Oslo – Turkish Airlines – Business Class (A321Neo)
32HotelRadisson Blu Plaza Hotel – Oslo
33RestaurantKatla – Oslo
34Carnet de voyageVisite d’Oslo
35VolOslo-Copenhague – SAS – SAS Plus (A320)
36VolCopenhague-Paris – SAS – SAS Plus (A320Neo)
37Carnet de voyageDebriefing des vacances au Vietnam

Copenhague-Paris sur SAS en SAS Plus : bon vol mais un catering qui finit par lasser

Siège et cabine
Catering
Service
Ponctualité
Rapport Expérience / Prix

Correct

Un vol sans histoires mais un catering qui manque vraiment de variété et lasse à la fin.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents