Débriefing de mes vacances au Vietnam

Ces vacances au Vietnam auront été l’occasion de revoir avec plaisir des sites que j’avais déjà visité par le passé et de me pencher avec plus d’attention sur la scène gastronomique du pays. A cela s’ajoutent deux belles découvertes en termes d’hôtels. Un seul regret toutefois : le temps qui n’a pas toujours été de la partie.

Vous trouverez en bas de page le récapitulatif des articles sur ces vacances au Vietnam.

La destination

Le Vietnam est un pays qui a le vent en poupe d’un point de vue touristique et c’est largement mérité. Si ce séjour a été essentiellement concentré sur Hanoi et Saigon j’ai eu par le passé la chance de visiter le pays plus en profondeur et il présente une richesse culturelle des plus intéressante. Qui plus est à des tarifs largement abordables.

Par contre le moment, au mois de septembre, n’était peut être pas le mieux choisi. Le temps était en effet assez pluvieux à Saigon, très pluvieux à Phu Quoc et très ensoleillé à Hanoi.

Mais il faut savoir qu‘entre le nord et le sud du pays le climat n’a absolument rien à voir et qu’il faut viser juste pour avoir du beau temps aussi bien à Hanoi qu’à Saigon et que si les températures au sud sont à peu près constantes, il peut faire très frais au nord au début de l’année.

Si vous deviez vous y rendre je vous conseillerai plutôt avril.

Pour la partie relaxation de ces vacances j’avais l’habitude d’aller à Nha Trang et sur les conseils d’un ami j’ai décidé d’essayer Phu Quoc cette année. L’endroit m’a fait très bonne impression mais les pluies et la grisaille se prêtaient peu à un séjour balnéaire.

Un petit mot sur Oslo que j’ai découvert et visité en cours de route. Une ville Scandinave typique, toutefois un peu moins riche que les autres capitales de la région même si le Musée Munch et le Musée National justifient à eux seuls le voyage. Après c’est peut être en raison de la grisaille et les températures qui tranchaient avec ce que j’ai connu au Vietnam mais je l’ai trouvée plus triste que Copenhague, Goteborg ou même Stockholm.

Les compagnies aériennes

Le plus gros du voyage a été fait sur Turkish Airlines qui justifie une fois de plus son titre de meilleure compagnie européenne.

IMG_0271
La business class de Turkish Airlines sur A350

Toutefois le service client de la compagnie n’est pas à la hauteur : suite à un important retard j’étais éligible à une compensation sur le fondement du règlement EU261. A l’heure où j’écris cet article, plus de 3 mois plus tard, je suis encore en train de réclamer. Aucun problème pour que la compagnie admette qu’elle doit payer, mais tout est fait pour payer le plus tard possible au terme d’un process plus que laborieux qu’il m’a fallu recommencer plusieurs fois.

Pour les vols intérieurs j’ai choisi Vietnam Airlines et bien m’en a pris puisque Bamboo Airways que j’avais bien envie d’essayer s’est retrouvée au bord du dépôt de bilan au moment de mon voyage avec de nombreux vols annulés.

La compagnie propose un service de qualité mais très variable selon la route empruntée. Ainsi, entre Saigon et Hanoi, la route « flagship » des vols intérieurs vous aurez un A350 avec une cabine de long courrier et une prestation très complète avec un choix de plats chauds.

IMG_9031
La Business Class de Vietnam Airlines sur A350

Entre Hanoi et Phu Quoc, avec une durée de vol à peu près équivalente on retrouve des A321 mais avec un service beaucoup plus léger, voire frugal, et une cabine plus normale avec une configuration en 2-2 en business class avec des sièges recliners.

Quant au Phu-Quoc Saigon…la prestation sera quasi inexistante pour un vol d’une heure.

Enfin j’ai emprunté SAS pour me rendre à Oslo qui était mon point de départ, pour un résultat sans surprise. Une prestation simple mais correcte en SAS Plus (premium economy) entre la Scandinavie et le reste de l’Europe et quasi inexistante sur les vols intra-scandinaves. Pas de mauvaise surprise mais pas de quoi s’émerveiller non plus, à des années lumières de leur excellent produit long courrier.

Un petit mot sur les salons d’aéroports que j’ai trouvé vraiment moyens au Vietnam.

Les hôtels

Il y a eu un peu de tout mais je retiendrai deux établissements qui ont leur place dans le best of de Travelguys : les JW Marriott de Hanoi et de Phu Quoc.

IMG_9190
La piscine intérieure du JW Marriott Hanoi

Dans les deux cas un personnel excellent, un traitement parfait des clients Elite du programme de fidélité et de très beaux hôtels.

Sinon le premier est un hôtel de ville (bien qu’excentré) qui propose des installations dignes d’un resort et le second un très beau resort conçu sur la base d’une idée des plus originales comme vous avez pu le lire dans l’article le concernant.

IMG_9826
Ma suite au JW Marriott Phu Quoc

Pour le reste j’ai trouvé le Renaissance Saigon solide mais poussiéreux et le Sheraton Phu Quoc d’une froideur très triste.

A côté de ça j’ai pu apprécier le Radisson Blu de l’aéroport d’Oslo Gardermoen, parfaitement placé. Quant au Radisson Blu Plaza d’Oslo je l’ai trouvé un peu vieillot mais la vue qu’il offre, notamment depuis sa salle de sport, excuse tout.

Restauration

Que l’on mange Vietnamien, international ou fusion, le Vietnam regorge d’excellents restaurants à tous les prix. Et j’ai trouvé la scène gastronomique beaucoup plus riche et qualitative qu’attendue.

IMG_8851
Diner chez Anan Saigon

Si je devais en retenir deux ce serait Anan Saigon et TUNG Dining à Hanoi.

Anan est un étoilé qui propose une cuisine vietnamienne modernisée et créative de très bonne qualité dans un cadre très convivial.

Quant à TUNG Dining s’il n’est pas étoilé il n’en est vraiment pas loin et nous propose une expérience assez originale puisqu’elle est celle d’un chef vietnamien qui a longtemps travaillé dans des étoilés en Finlande et au Danemark. Une rencontre entre Asie et Scandinavie du meilleur effet.

IMG_9509
Diner chez TUNG Dining à Hanoi

Et pour terminer je dinerai chez Katla à Oslo…l’occasion de vérifier qu’on mange toujours très bien et assez créativement en Scandinavie même si l’addition est rarement douce.

IMG_0578
Diner chez Katla à Oslo

Conclusion

Un séjour quasiment réussi auquel il n’aura manqué que quelques rayons de soleil à Phu Quoc.

Les articles sur ces vacances au Vietnam

#TypeArticle
1Carnet de voyagePréparation des vacances au Vietnam
2VolParis-Stockholm – SAS – SAS Plus (A320Neo)
3SalonSalon SAS Gold – Stockholm
4VolStockholm-Oslo – SAS – SAS Plus (A320Neo)
5HotelRadisson Blu Airport Hotel – Oslo Gardermoen 
6SalonSalon SAS Gold Zone internationale – Oslo
7VolOslo-Istanbul – Turkish Airlines – Business Class (A321Neo)
8SalonTurkish Airlines Miles&Smile Lounge zone internationale – Istanbul
9VolIstanbul-Saigon – Turkish Airlines – Business Class (A350)
10HotelRenaissance Riverside Hotel –  Saigon 
11RestaurantAnan – Saigon
12RestaurantHoa Tuc – Saigon
13Carnet de voyageVisite de Saigon
14SalonLotus lounge Vietnam Airlines (domestique) – Saigon
15SalonSalon le Saigonnais (domestique) – Saigon
16VolSaigon-Hanoi- Vietnam Airlines – Business Class (A350)
17HotelJW Marriott Hotel – Hanoi 
18RestaurantGia – Hanoi
19RestaurantTung Dining – Hanoi
20Carnet de voyageVisite de Hanoi
21SalonLotus Lounge Vietnam Airlines (domestique) – Hanoi
22SalonSong Hong Lounge (domestique) – Hanoi
23VolHanoi-Phu Quoc – Vietnam Airlines – Business Class (A320Neo)
24HotelSheraton  Long Beach Resort – Phu Quoc
25Hotel JW Marriott Emerald Bay – Phu Quoc
26SalonHoa Sim Business lounge – Phu Quoc
27VolPhu Quoc-Saigon – Vietnam Airlines – Business Class (A320)
28SalonSalon le Saigonnais (zone internationale) – Saigon
28VolSaigon-Istanbul – Turkish Airlines – Business Class (A350)
30SalonIGA Lounge (zone internationale) – Istanbul
31SalonTurkish Airlines business lounge – Istanbul
31VolIstanbul-Oslo – Turkish Airlines – Business Class (A321Neo)
32HotelRadisson Blu Plaza Hotel – Oslo
33RestaurantKatla – Oslo
34Carnet de voyageVisite d’Oslo
35VolOslo-Copenhague – SAS – SAS Plus (A320)
36VolCopenhague-Paris – SAS – SAS Plus (A320Neo)
37Carnet de voyageDebriefing des vacances au Vietnam

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents