Restaurant La Tupina à Bordeaux : la cuisine du Sud Ouest, bon, simple, qualitatif et sans esbroufe

Si vous recherchez une cuisine du Sud Ouest de qualité, sobre et sans esbroufe, la Tupina est faite pour vous. Pourvu que vous soyez prêts à sortir le porte monnaie et ne soyez pas trop exigeant sur le service quand le restaurant est plein.

Lorsque je me suis installé à Bordeaux à la fin des années 90 les premiers amis que je me suis fait sur place m’avaient conseille deux restaurants : l’Entrecôte pour le concept et La Tupina si je voulais une cuisine locale, roborative et de qualité. Et pendant les 8 années que j’ai passé ici ces deux restaurants ont eu une place à part, le premier en routine hebdomadaire, le second pour des occasions un peu plus spéciales.

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts à la Tupina et le légendaire chef Jean-Pierre Xiradakis a laissé sa place à Franck Audu mais cela ne m’a pas dissuadé de profiter de ce séjour Bordelais pour y retourner, là encore avec un petit côté Madeleine de Proust.

Vous trouverez tous les articles sur cet escapade Bordelaise en bas de page.

Le concept de la Tupina

Rien de mieux pour décrire la Tupina que cet extrait d’un ouvrage qui lui est dédié et figure au début de la carte.

« Si vous voulez de l’esbroufe, de l’espante, des paillettes, passez votre chemin ! la cuisine dont il est question à la Tupina a été patiemment polie par les ans, entre le potager et la cheminée ».

Vincent Pousson La Cuisine de la Tupina, Éditions Milan – 2004

Que dire de plus ? Une immersion dans une cuisine locale et authentique qui valorise les produits du terroir.

Dans les années 90 et 2000 La Tupina collectionnait les prix : dans les 50 meilleurs restaurants du monde en 2004 et 2005, meilleur bistrot de France en 1998 mais ils se fait plus discret depuis. C’était également une table très fréquentée par les célébrités et les politiques,

A-t-il perdu de sa superbe ? Baissé en qualité ? Ou incarne-t-il un style de cuisine que les critiques estiment passé de mode ?

Nous allons bien voir.

Le cadre

Le restaurant est situé dans une petite rue du vieux Bordeaux, un peu à l’écart de l’hyper centre, dans le quartier St Michel pour ceux qui connaissent.

IMG_5583

A l’intérieur on est comme dans une auberge de ville avec plusieurs salles qui ressemblent à des salles à manger familiales, un peu rustiques, certaines avec de belles cheminées anciennes.

IMG_5590

La carte

Plus authentiquement sud ouest n’est pas possible.

IMG_5584
IMG_5585
IMG_5599
IMG_5586
IMG_5587

Il n’y a pas pas profusion de plats ni de noms alambiqués ce qui est en général excellent signe.

Le diner

Je suis accueilli à mon arrivée au restaurant. L’accueil n’est pas froid mais pas chaleureux non plus. Mais j’ai eu vaguement l’impression d’être la patate chaude que la personne qui m’a accueilli a vite passé à un collègue.

On m’installe à ma table et j’attends.

On m’apporte finalement la carte et un amuse bouche qui est une sorte de fromage de tête mais qu’on ne prend pas la peine de me présenter. J’aurais volontiers pris un apéritif avec mais le serveur avait tourné les talons avant .

C’est délicieux….mais j’en ai mangé la moitié alors que je n’ai toujours pas pu commander d’apéritif ni d’eau alors que je meure de soif.

Si on devait juger un restaurant sur les 10 premières minutes je serai déjà parti en courant. Vous avez déjà eu l’impression de ne pas exister pour le personnel ?

Le couple assis à la table d’à côté me regarde avec un sourire. Ils sont entre deux plats et on l’air de trouver le temps long et sont concentrés sur leurs téléphones.

20 minutes plus tard le serveur arrive… « Je vous sers quoi ? ». Vu le ton il n’a pas l’air super concerné. Je commence donc par commander un apéritif (un Lillet Royal)…et il disparait tout de suite sans que j’ai pu commander le reste de mon repas.

Ouf ! L’apéritif arrive au bout de quelques minutes ! Il me reste encore de quoi grignoter et le pain est délicieux.

IMG_5591

J’en profite pour commander la suite…

Le serveur revient quelques minutes plus tard… « Au fait c’est quoi votre plat ? ».

En fait je ne blâme pas le serveur : il est juste sous l’eau et totalement cuit. Toutes les salles sont pleines, on en est au second service, c’est le lundi de Pâques. Ca n’enlève rien au fait que jusqu’ici c’était entre très moyen et mauvais mais il y a des circonstances atténuantes qui expliquent le tout.

La 5G ne fonctionne pas, même les messages ne passent pas. Je demande le code du wifi mais visiblement il est HS…

Mon entrée arrive enfin…mais pas le vin qui arrivera un peu plus tard…

Sanguette (Crêpe de Sang de Porc, Cou de Canard, Persillade).

IMG_5592

C’est léger mais gouteux et persillé…j’adore.

Pour le plat principal j’ai choisi quelque chose d’authentique et roboratif.

La Macaronade de La Tupina : Pâtes, Crème Fraîche, Cèpes, Lard et Foie Gras.

IMG_5597

C’est servi dans une cocotte et vous verrez que les quantités sont copieuses vu ce qu’il reste dans la cocotte après le premier service. Il y a de quoi faire au moins quatre services.

IMG_5596

Ils ne se moquent pas du monde : il y a beaucoup de cèpes et les morceaux de foie gras sont énormes.

Un vrai régal, je n’en laisserai pas une miette. Par contre niveau diététique je suis à la limite du carton rouge….

Preuve que les problèmes de service n’étaient pas liés au serveur mais au nombre de clients, au fur et à mesure que salle se vide le serveur devient plus souriant, attentionné, discute et blague volontiers.

En dessert je prendrai un Colonel Gascon (Sorbet citron et Blanche d’Armagnac).

IMG_5600

Frais et parfait pour faire passer ce qui a précédé.

Je terminerai avec un café.

L’ambiance

Vivante mais modérément bruyante.

Le service

Vraiment hors sujet au début, très bon à la fin. Le personnel était débordé vu l’affluence et les choses se sont améliorées au fil du temps.

Je ne blâmerai donc pas le personnel mais plutôt l’organisation du service : lorsqu’on sait qu’on va être plein à tous les service soit on prévoit assez de personnel soit on organise le protocol de service pour que les client n’aient pas l’impression d’être laissés à l’abandon pendant les vingt premières minutes après leur arrivée.

Ajoutons aussi que lorsqu’une personne mange seule le temps passe beaucoup plus lentement pour elle quand elle doit attendre…

Conclusion

Si je mets à part le début du service j’ai trouvé exactement ce que je venais chercher : une cuisine simple, authentique, roborative et de qualité.

On pourra toutefois trouver l’addition un peu salée pour des plats à priori simples. Pas faux mais mettons cela sur le compte de la qualité des ingrédients.

En tout cas le chef est resté on ne peut plus fidèle à son prédécesseur et à l’ADN de l’endroit et c’est l’essentiel.

Les articles sur cette escapade à Bordeaux

Review #TypeArticle
#1CarnetPréparation d’une escapade à Bordeaux
#2HotelMoxy Roissy
#3VolParis-Bordeaux – Air France – Economy
#4HotelSheraton Bordeaux Airport
#5HotelMoxy Bordeaux
#6RestaurantTentazioni Bordeaux
#7RestaurantL’entrecôte Bordeaux
#8RestaurantLa Tupina Bordeaux
#9RestaurantL’Embarcadère Bordeaux
#10RestaurantCromagnon Bordeaux
#11RestaurantUn Soir à Shibuya Bordeaux
#12RestaurantMaison Nouvelle Bordeaux
#13CarnetGuide touristique de Bordeaux
#14VolBordeaux-Paris – Air France – Economy
#15CarnetDebriefing de ce séjour à Bordeaux

La Tupina

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Bon

La promesse de la cuisine est tenue mais que le service a été laborieux en début de repas.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents