Finnair Business, Helsinki Vantaa – Bangkok Suvarnabhumi, Airbus A350-900 : Un cran en dessous des concurrents nordiques

Alors que nous quittons le salon à sa fermeture, à minuit, nous nous dirigeons vers la porte 52 située juste à côté et d’ores-et-déjà ouverte.

Pour rappel, voici l’itinéraire suivi :

#TypeReport
1CarnetGrandes Vacances d’été en Thaïlande
2SalonSalon Cathay Pacific First, Londres Heathrow Terminal 3
3VolFinnair Business, Londres Heathrow – Helsinki Vantaa, Airbus A350-900
4SalonSalon Finnair Business, Helsinki Vantaa
5VolFinnair Business, Helsinki Vantaa – Bangkok Suvarnabhumi, Airbus A350-900
6HôtelSheraton Grande Sukhumvit, a Luxury Collection Hotel, Bangkok
7HôtelKimpton Maa-Lai, Bangkok
8CarnetBangkok J1
9CarnetBangkok J2
10RestaurantRestaurant Saneh Jaan, Bangkok
11SalonSalon Bangkok Airways, Bangkok Suvarnabhumi
12VolBangkok Airways Economy, Bangkok Suvarnabhumi – Koh Samui, Airbus A319
13HôtelVana Belle, a Luxury Collection Resort, Koh Samui
14CarnetKoh Samui J1
15CarnetKoh Samui J2
16SalonSalon Bangkok Airways Blue Ribbon, Koh Samui
17VolBangkok Airways Economy, Koh Samui – Bangkok Suvarnabhumi, Airbus A320
18HôtelThe Peninsula, Bangkok
19RestaurantLe Normandie, Bangkok
20SalonJapan Airlines Sakura Lounge, Bangkok Suvarnabhumi
21VolFinnair Business, Bangkok Suvarnabhumi – Helsinki Vantaa, Airbus A350-900
22SalonSalon Finnair Business non-Schengen, Helsinki Vantaa
23VolFinnair Business, Helsinki Vantaa – Londres Heathrow, Airbus A350-900
L’itinéraire du jour

Embarquement

L’embarquement est très bien organisé, et la file prioritaire bien matérialisée. Nous procédons à l’embarquement sans attendre, et sommes positionnés dans une configuration très intelligente nous permettant d’embarquer avant tous les passagers non prioritaires.

IMG_7100

L’embarquement sera retardé et nous patienterons 10 bonnes minutes avant de pouvoir accéder à la passerelle.

IMG_7101
IMG_7102

Ce sera le même appareil que celui qui nous a amené depuis Londres qui nous amènera à Bangkok.

IMG_7103

Nous sommes parmi les premiers passagers à pénétrer dans la cabine.

IMG_7104

Cabine et accueil

Que dire, puisqu’il s’agit de la même cabine que sur le vol que nous venons d’emprunter depuis Londres.

Elle est confortable, et cette fois-ci, nous occuperons des sièges centraux puisque le vol est plus long.

Je dois dire qu’après une nuit de sommeil perturbée, le siège est beaucoup trop étroit pour mon gabarit, et qu’un surmatelas serait bienvenu pour masquer les aspérités du design du siège.

IMG_7105

L’accueil est très bon, la cabine est armée avec menus, trousse de confort, couverture, oreillers et chaussons.

IMG_7106
IMG_7111

Une boisson de bienvenue est proposée, avec un choix entre champagne, jus de myrtille ou eau.

Nous patienterons 45 bonnes minutes à bord, notre départ étant retardé de 25 minutes.

IMG_7132
IMG_7133

Service et catering

Le service commence une vingtaine de minutes après le décollage. Vu le départ tardif, pas d’apéritif sur ce vol, c’est une mise en place avec nappe et plateau qui est effectuée.

IMG_7135

Le menu est assez appétissant, mais le résultat s’avère assez décevant.

IMG_7107
IMG_7108
IMG_7109

Les deux entrées et le plat sont apportés en même temps, ainsi que la boisson. Malgré le fait d’avoir été servi par la cheffe de cabine principale, le service est peu proactif, il ne m’est pas proposé de seconde boisson ou de refill.

IMG_7136

La tartelette en entrée sera très décevante, la mousse de maïs sera très réussie mais elle serait bien meilleure chaude.

Le poisson sera très bon néanmoins.

Ensuite, je patienterai plus de 45 minutes avant que cela soit desservi et qu’un dessert me soit proposé ! Outre le fait que le service n’ait pas été synchronisé avec celui de ma femme, ce délai n’est tout simplement pas acceptable en classe affaires et lorsque le vol part aussi tard. Je somnolerai d’ailleurs à la fin du repas. Notez l’extrême petitesse du cheesecake servi en dessert, on ne risque pas de grossir sur Finnair !

IMG_7137

Je m’écroulerai ensuite pour 8 bonnes heures grâce à mes AirPods Pro et leur puissance.

Un panier à cochonneries est disponible près des sanitaires.

IMG_7139

1h45 avant l’atterrissage, le petit-déjeuner est servi. Contrairement à ce que je pensais, pas de choix à faire et c’est un plateau copieux qui est servi. Je prendrai un expresso et un jus de myrtilles et le tout sera excellent, probablement l’un des meilleurs petit-déjeuner Business sur une compagnie legacy.

IMG_7142
IMG_7144

Arrivée et débarquement

Nous arrivons en porte avec une vingtaine de minutes de retard sur l’horaire prévu.

IMG_7146

Nous serons parmi les premiers à sortir de l’appareil, puis nous dirigerons vers l’immigration située juste en face de la porte et complètement déserte. Nos bagages seront les tous premiers à sortir du tapis !

IMG_7148
IMG_7149
IMG_7150
IMG_7151
IMG_7152
IMG_7153
IMG_7154

Conclusion

Encore une fois, un hard product très solide. Néanmoins, malgré les efforts et la gentillesse de l’équipage, le soft product n’est pas au niveau. Surtout, il souffre de la comparaison avec le produit SAS, excellent d’après mon expérience transatlantique vers Chicago. Pour le prix, c’est acceptable mais pas à plus de £1 500 par personne.

Finnair Business, Helsinki Vantaa - Bangkok Suvarnabhumi, Airbus A350-900 : Un cran en dessous des concurrents nordiques

Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel : Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Bien

Encore une fois, un hard product très solide. Néanmoins, malgré les efforts et la gentillesse de l’équipage, le soft product n’est pas au niveau. Surtout, il souffre de la comparaison avec le produit SAS, excellent d’après mon expérience transatlantique vers Chicago. Pour le prix, c’est acceptable mais pas à plus de £1 500 par personne.

Olivier Delestre-Levai
Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
938SuiveursSuivre
11SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents