Restaurant Solar Dos Bicos à Lisbonne : attrape touriste à éviter

Suprenamment recommandé et bien noté, Solar Dos Bicos à Lisbonne a tout de l’attrape touriste : des plats pas exceptionnels, un service lent et peut attentif au client. Ici on fait du volume et c’est tout.

Pour ce repas je cherchais quelque chose de simple et typiquement portugais. Après avoir longuement cherché et recoupé les informations j’ai choisi Solar Dos Bicos. Comme quoi même en faisant attention on peut se tromper.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ce voyage au Portugal.

Concept du restaurant

Rien de plus simple : Solar Dos Bicos est un restaurant de spécialités portugaises comme vous en trouverez des centaines dans Lisbonne.

La carte

Elle est simple et abordable et on y retrouve tous les grands classiques des plats populaires et spécialités locales.

Les entrées, salades et snacks.

IMG_4625

Les plats.

IMG_4624

Le service et le diner

J’arrive pile à l’heure de ma réservation.

IMG_4620

A première vu c’est assez engageant.

Je rentre et on m’accueille. Alors qu’il n’y a personne d’autre en train d’attendre on me dit de m’asseoir provisoirement à une table proche et qu‘on s’occupera de moi plus tard.

Un couple arrive et on les installe de suite. J’ai l’impression que la gestion des arrivées est un peu cacophonique : tout le monde s’en occupe un peu sans que personne ne gère vraiment.

En attendant je regarde autour de moi. C’est simple, chaleureux, ça donne plutôt envie.

IMG_4623
IMG_4621

On finit par venir me chercher et on m’accompagne à ma table, dans un recoin au fond de la salle.

La salle est pleine, principalement des groupes plus ou moins grands à ce qu’il me semble. Très bruyant. Le serveur s’excuse en me disant « c’est plein et je n’ai pas d’autres tables pour l’instant ». Heureusement que j’ai réservé, je me demande bien à quoi ça sert alors que le couple qui m’est passé devant n’avait visiblement pas de réservation.

Ca commence bien et j’ai peur que ça fasse augurer de la suite.

On me donne le menu, je me fais expliquer quelques plats et je passe ma commande que j’accompagnerai d’eau pétillante et d’une bière.

IMG_4627

Après près de 40 minutes on m’apporte mon entrée : des croquettes de morue. Elles sont servies par deux et j’ai donc commandé une double portion.

IMG_4628

C’est bon, un peu graisseux mais c’est bon. Par contre je ne risque pas d’être rassasié avec ça : 40 minutes d’attente pour un plat mangé en deux minutes et 4 bouchées. Heureusement que j’ai demandé une double ration !

Je regarde autour de moi : le personnel s’occupe en priorité des groupes pour servir vite et faire tourner les tables rapidement et délaisse les tables d’une ou deux personnes.

Puis à « morue à Brás« . C’est un plat traditionnel confectionné avec de la  morue émiettée et désarêtée , des oignons, le tout incorporé dans des œufs battus, et décoré avec des olives noires .

IMG_4630

L’attente, cette fois-ci, n’aura été « que » de 20 minutes.

Ca n’est pas mauvais, ça a du gout mais je me demande sincèrement quelle quantité de morue il y a dans le plat. Beaucoup moins que les autres ingrédients je pense.

Maintenant j’ai bien envie d’un dessert. Le personnel court de table en table mais comme auparavant il ne s’arrête pas à la mienne, se focalisant sur deux grandes tables juste à côté.

Les deux grandes tables s’en vont, on va enfin pouvoir s’occuper de moi. Et bien non ! La priorité est de les redresser car d’autres clients arrivent.

Le temps passe….

Je finis par intercepter du regard un serveur au fond de la salle mais au dernier moment au lieu de le héler pour commander un dessert je lui montrerai ma carte de crédit pour qu’il comprenne que je veux l’addition. J’en ai assez et je n’ai qu’une envie : rentrer à mon hôtel.

Il viendra assez rapidement avec le terminal de paiement et sans que je ne lui dise rien s’excusera pour la qualité du service.

Le service

Accueil pas terrible mais personnel assez sympa au final, pour peu qu’on arrive à lui parler. Je pense qu’ils sont eux aussi victimes du système : l’objectif est de faire autant de monde que possible et pour cela faire rapidement tourner les grandes tables et ensuite seulement on s’occupe des autres clients.

Sûrement une excellente approche en termes de chiffre d’affaires mais à la fin l’impression qui reste est celle d’un piège à touristes.

L’ambiance

Bruyante, très bruyante.

Conclusion

Une entrée ridiculement petite, un plat correct sans plus, une attente interminable. Près de 2h pour manger deux plats pour un total de 27 euros ça n’est pas du vol, c’est juste du mépris.

Les articles sur ce voyage au Portugal

Review Type Article
#1CarnetPréparation de mon voyage d’anniversaire au Portugal
#2VolParis Orly-Lisbonne – TAP – Business Class – Embraer 195
#3HotelSheraton Lisbonne
#4RestaurantZunzum Gastrobar, Lisbonne
#5RestaurantSolar Dos Bicos, Lisbonne
#6RestaurantCura, Lisbonne
#7RestaurantO Frade, Lisbonne
#8Restaurant100 Maneiras, Lisbonne
#9RestaurantNomada, Lisbonne
#10CarnetLisbonne jour #1 : le centre ville
#11CarnetLisbonne jour #2 : Belem et un peu plus
#12HotelFour Points by Sheraton Sesimbra
#13RestaurantO Batel Sesimbra
#14RestaurantEspadarte Sesimbra
#15SalonTAP Premium lounge Lisbonne
#16VolLisbonne-Paris Orly, TAP, Business Class, Airbus A330Neo.
#17CarnetDébriefing du voyage à Lisbonne et Sesimbra

Solar Dos Bicos Lisbonne

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Mauvais

Une cuisine juste correcte mais une attente interminable.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
932SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents