Restaurant Elevador à Lisbonne : joli mais fade

Pour ce second diner à Lisbonne je me suis mis en quête de quelque chose de plus traditionnel et local que l’excellent Down Under de la veille.

Pour être franc j’ai eu la flemme de trop chercher et pas envie de trop marché donc, en me référant à ses avis positifs et ses prix acceptables je me suis dit que l’Elevador, le restaurant d’un Hotel, le Santa Justa, situé dans une petite rue piétonne dans le sud vivant du centre ville serait un choix convenable.

#TypeSujet
1VolParis Orly-Lisbonne, TAP, Business Class
2HôtelMoxy Lisbonne City Center
3RestaurantDown Under by Justin Jennings, Lisbonne
4RestaurantElevador, Lisbonne
5HôtelSheraton Cascais & Resort
6HôtelPenha Longa Resort, Sintra
7SalonTAP Premium Lounge – Lisbonne
8VolLisbonne- Porto, TAP, Business Class (A venir)
9VolPorto-Paris Orly, TAP, Business Class (Opéré par Portugalia) (A venir)

Le concept

Rien de spécial ici, c’est un restaurant de cuisine portugaise / méditerranéenne moderne des plus classiques.

Le cadre

I s’agit d’un restaurant d’hôtel donc il est assez neutre et passe partout. Si on s’attend à trouver du typique dans l’assiette, le cadre est des plus conventionnels.

IMG_6629

Le menu

On a affaire à une cuisine mi locale mi internationale avec un peu de recherche mais juste ce qu’il faut.

IMG_6630

Et la carte des desserts.

IMG_6639

En ce qui me concerne je prendrai les crevettes et la morue. Le dessert sera un fondant au chocolat.

Le repas

L’accueil est très agréable et on m’installe…a une petite table dans un coin alors que la salle est quasiment vide et le sera encore à mon départ plus d’une heure plus tard.

Le personnel (encore une fois fort sympathique) m’apporte le menu et prend ma commande.

Quelques minutes plus part on m’apport du pain, une sauce et des amuses-bouche.

IMG_6631

Si vous avez fait attention ça correspond à ce qui est appelé “couvert” sur le menu et n’est en aucun cas une délicate attention de l’établissement. Souvent au Portugal le couvert est un supplément qui est souvent…obligatoire. Un peu comme les resort fees dans les hotels.

C’est très bon et si on ne me l’avait pas imposé je l’aurais pris. Mais comme on me l’impose c’est tout de suite moins agréable.

Entre temps on ne m’a pas proposé de commander à boire et c’est dommage, un apéritif aurait été le bienvenu pour accompagner cela.

Viennent ensuite les crevettes au chili, sauce beurre et basilic.

IMG_6633

C’est servi dans une casserole, c’est beau et très appétissant.

Par contre je cherche encore où est le chili et ça manque également de sel. Je finis par tomber sur un piment mais même en le croquant il ne se passe rien.

C’est vraiment décevant car le plat était prometteur, le visuel donnait envie et le résultat est finalement assez plat.

Passons à la morue, sauce portugaise, frites tranchées.

IMG_6634

Et voici les frites.

IMG_6638

Encore une fois la présentation est très réussie. Et encore une fois c’est fade. Si on ôte le côté salé qu’apporte le poisson le plat est totalement plat.

Par contre les chips seront un véritable régal ! Peut être la seule chose qui a vraiment du goût jusqu’ici.

Peut être que le dessert sauvera le repas…je commande un fondant au chocolat, praliné aux noisettes et sauce au caramel salé.

IMG_6641

Encore une fois le plat est très réussi visuellement. Et il tiendra ses promesses ou, en tout, cas ne décevra pas. Bon. Pas exceptionnel mais bon.

Je prendrai ensuite un café et ça sera la croix et la bannière pour capter l’attention d’un serveur pour finalement avoir l’addition.

Au final vous l’aurez compris un repas qui ne laissera pas un souvenir impérissable. Ca n’était pas mauvais, loin de là, mais c’était globalement fade et d’autant plus décevant que les plats étaient visuellement très réussis.

Le service

Très agréable, convivial, rapide…sauf pour l’addition qui a été difficile à obtenir.

L’ambiance

Pas d’ambiance, pas d’âme.

Conclusion

Un repas assez quelconque. Absolument pas mauvais, ne vous méprenez pas, mais sans saveur et sans relief. Vraiment dommage car il y a des efforts sur les recettes et la présentation des plats mais il manque définitivement quelque chose.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
877FollowersFollow
1,286FollowersFollow
315SubscribersSubscribe

Articles récents