Restaurant le Cerisier à Lille : bon mais ennuyeux

Le Cerisier, à Lille, propose une cuisine de qualité pour un étoilé mais elle est desservie par un service laborieux.

Pour ce troisième diner à Lille et après La Table du Clarance mon choix s’est porté sur un autre étoilé, le Cerisier. Idéalement j’aurais préféré une autre date car le menu le plus élaboré du Cerisier n’est servi que le samedi mais malheureusement il n’y avait de la disponibilité que le vendredi soir. Peu importe, les commentaires sur le restaurant sont positifs, donc je ferai avec les menus proposé et je suis très confiant.

Vous trouverez en bas de page tous les articles sur ce séjour à Lille.

Le concept

Le Cerisier propose une cuisine française à mi-chemin entre tradition et modernité.

Le cadre

Le restaurant a deux offres différentes : une brasserie au rez-de-chaussée et un restaurant à l’étage. C’est bien sur au second que j’ai réservé.

La salle est grande, lumineuse, le style est épuré mais chaleureux.

IMG_6937

Il dispose également d’une grande cuisine ouverte.

IMG_6928

La carte

Le restaurant propose 3 menus. Le premier n’est disponible qu’à déjeuner, le second est un menu dégustation en 5 services, disponible tout le temps et le troisième un menu dégustation en 7 plats disponible uniquement le samedi soir.

Je n’ai donc pas le choix : ce sera le menu en 5 services.

IMG_6923

Le diner

Changement total de style par rapport à mon diner de la veille. Autant l’un était dans un cadre ancien et classique, autant là on est dans un modernisme affiché.

IMG_6919

Heureusement que la salle a beaucoup plus de charme.

La personne de l’accueil est occupée avec un client au téléphone, il faudra donc je patiente quelques minutes avant qu’on s’occupe de moi. Quand elle est enfin disponible elle m’envoie à l’étage du dessus où se trouve la réception du restaurant vu qu’en bas c’est la brasserie. Ca aurait été mieux si c’était clairement affiché. Par contre son tailleur mériterait vraiment un tour au nettoyage, ça ne fait pas très bonne impression.

J’arrive donc à l’étage où on me prend mon vestiaire et m’installe à ma table. Je suis idéalement placé au premier rang pour admirer le ballet de la brigade en cuisine. D’ailleurs presque toutes les chaises sont orientées vers la cuisine et je trouve que c’est une excellente idée.

Le choix du menu est vite fait vu que je n’ai pas le choix et je demanderai au sommelier de me conseiller quelques vins au verre plutôt que de me lancer dans un wine-pairing en général trop copieux pour moi (ou disons plutôt que je ne bois pas assez vite).

On commence par m’apporter des amuses bouches.

Le premier est original : un virgin gin tonic à la baie de genièvre.

IMG_6924

Je trouve l’idée de travailler un cocktail comme un plat excellente et ça me rappelle le bloody mary de chez Angle à Barcelone. C’est bon et frais mais sans aucune ressemblance avec un Gin Tonic.

Suivront des amuses-bouches plus traditionnelles. Elles ne seront pas servies sur des assiettes, ce qui rend la photographie difficile (d’ailleurs une m’explosera entre les doigts). Je n’arriverai à commander une coupe de champagne pour l’apéritif qu’au milieu du service des amuses bouche.

IMG_6926
IMG_6930
IMG_6927
IMG_6932

Je retiendrai un mystère au topinambour, excellent, un mariage entre betterave et haddock, et une sardine réglisse très fine.

Globalement c’est assez recherché, créatif et réussi et elles sont servies une à une ce que je trouve également être une bonne idée même si j’aurais préféré qu’elles soient sur des assiettes.

Sinon je retrouve le style de serveur que je ne supporte pas dans un restaurant. Mielleux, maniéré, quasiment condescendant… Bon c’est subjectif, il y a des clients qui aiment être traités ainsi parce que ça leur donne l’impression que le personnel est à leurs pieds mais ça n’est pas mon style.

Il m’apporte ensuite un assortiment de beurres : doux, sel fumé, et je crois que dernier est au beurre d’escargot. Les trois seront excellents.

IMG_6933

Par contre avec du pain ce serait mieux. Le pain est servi à la table, tranche par tranche. Je vois le serveur faire le tour des tables mais rien pour moi. Il s’en va ensuite vaquer à autre chose. Je finirai par avoir une tranche de pain 10 minutes après que le beurre ait été servi.

Le premier plat arrive : Langoustine laquée au sarrasin, émulsion avec pattes de langoustine. Taboulé sauce cresson 

IMG_6935

La langoustine est très bonne mais la cuisson est insuffisante à mon goût. Le taboulet sauce cresson est bon sans plus, l’émulsion bonne. Par contre à la fin le mélange donne quelque chose d’assez réussi.

Je trouve toutefois qu’il y a trop de choses dans l’assiette que plus de simplicité serait bienvenue.

Il y a un peu d’attente. Hier j’ai tenu trois plats avec un verre de vin, aujourd’hui ça sera un ou un et demi… N’ayant rien d’autre à faire que de regarder la cuisine je m’étonne que les plats sortent aussi lentement. Il n’y a qu’un seul menu, tout le monde mange la même chose, ils ont les heures des réservations, il devrait y avoir plus de rythme.

Le second plat arrive enfin : Turbot, extraction avec les cosses de petits pois, petits pois  à la française

IMG_6940

Visuellement c’est superbe.

La cuisson du poisson est parfaite comme vous pouvez le voir sur cette photo…

IMG_6942

C’est très frais avec comme un arrière de citron, le mariage avec le fumé des pois et lardons et remarquable. Et à titre personnel les petits pois et lardons ça me ramène un peu en enfance, comme ces plats de grand mère très simples mais qui sont un peu passés de mode.

Vraiment un excellent plat !

Par contre qu’est ce que je m’ennuie ! Heureusement que je suis au premier rang et que cela me permet d’admirer le travail de la cuisine et le dressage des plats. D’ailleurs le dressage de l’agneau qui va suivre à l’air de demander beaucoup de travail. En plus on ne capte que de la 3G dans la salle donc même pas possible de me distraire en lisant la presse sur mon téléphone.

L’agneau arrive enfin : Agneau, cromesquis, ris, artichaut, fregola.

IMG_6946

La fregola (servie à côté) est délicieuse (ce sont des pâtes de Sardaigne).

La cuisson de la viande est parfaite mais il lui manque peut être un truc…

Le ris est excellent et parfaitement cuit. La tapenade est une idée originale, enfin au début car elle est trop présente à la fin.

On me demande ensuite si je veux du fromage. Ce sera volontiers.

« Vous aimez tout ?« 

« Heu oui…« 

« Peut être que vous voulez choisir ?« 

« Heu…ben oui« . Bizarre cette question.

« Accompagnez moi alors« .

Contrairement à la plupart des restaurants ça n’est pas le chariot qui vient au client mais le client qui va au chariot. Il est dans le cellier avec les bouteilles de vins pour rester à bonne température. Brillante idée !

IMG_6948

Le fromage sera ensuite apporté à ma table avec une salade. Bonne idée.

IMG_6949

J’ai envie de recommander de l’eau. Je fais signe à un serveur qui me fait un signe de la main, genre « je suis occupé mais je reviens ». Il va aller papoter avec un collègue, je ne le reverrai jamais et ne reprendrai pas d’eau.

C’est l’heure du pré dessert. Un serveur arrive…

« Do you want me to talk to you in english« .

« Ah je parle français si mal….« 

D’un seul coup il a l’air super gêné et moi je commence à en avoir plus que marre.

Baba infusé dans une infusion de cerisier.

IMG_6950

C’est frais et léger, parfait pour enchainer avant le dessert.

Asperge, Flambée en omelette norvégienne, gin du cerisier, baie de genièvre, tonka.

IMG_6954

C’est excellent et niveau créativité je me demande où le chef a été chercher une idée pareille ! C’est très bon, c’est léger et on sent très bien le goût de l’asperge.

Moi qui ne suit pas fan des desserts et du sucré je m’incline et j’applaudis.

Un serveur, très agréable celui-ci, vient me demander si je désire un peu plus d’eau. Ce serait volontiers mais vu qu’il ne me reste plus que le café je ne vais pas prendre une bouteille d’1,5l. Il me propose d’aller chercher une 33 cl à la brasserie. Parfait et excellente initiative.

Je terminerai donc avec un café et des mignardises.

IMG_6956

Ce qui clos ce diner avec une addition totale de 180 euros.

Un diner qui a tenu toutes ses promesses avec un excellent équilibre entre tradition et créativité. L’exécution était parfaite et si j’ai émis un ou deux reproches ça ne sont que des questions de goût donc avec toute la subjectivité qui va avec.

Dommage que le service ne soit pas au niveau de la cuisine.

Le service

Déjà il était lent, terriblement lent mais je ne pense que ce soit uniquement une question de service : j’ai surtout eu l’impression que c’était la cuisine qui trainait un peu.

Après, en ce qui concerne le personnel, cela a été mi figue mi raisin.

Un serveur pédant et obséquieux, insupportable, un second qui m’envoie balader quand je l’appelle et ne vient pas me voir…

Pour contrebalancer celui en charge du fromage était fort sympathique et agréable et celui qui a terminé le service de ma table était juste parfait (je crois que c’était le sommelier). Pro, aimable, serviable, sans en rajouter. Si je l’avais eu pendant tout le repas mon expérience aurait été infiniment meilleure.

L’ambiance

Décontractée mais feutrée, très agréable.

Conclusion

Une expérience forcément un peu mitigée.

Au niveau de la cuisine, et c’est l’essentiel, l’équilibre entre classicisme et créativité est parfait. C’est bon, c’est fin, ça n’est pas surjoué. Le chef fait vraiment un excellent travail…même s’il devrait demander à ses équipes de hausser un peu le rythme.

Quant à au service en lui même ça a été la roulette russe en fonction de qui j’avais affaire. Ajoutez à cela un service lent, ça a logiquement terni mon expérience car c’est indissociable du ressenti global.

Les articles sur ce séjour à Lille

#TypeArticle
1CarnetOrganisation d’un séjour à Lille
2TrainParis-Lille, SNCF TGV 1ere classe
3HotelMoxy Lille City
4RestaurantEstaminet chez Raoul Lille
5RestaurantLa Table du Clarance, Lille
6HotelL’Hermitage Gantois, Lille
7RestaurantLe Cerisier, Lille
8RestaurantLe Braque, Lille
9CarnetVisite de Lille
10TrainLille-Paris, SNCF TGV 1ere classe (sans intérêt, pas de review)
11CarnetDébriefing du séjour à Lille

Le Cerisier à Lille

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Bien

Très bien sur la cuisine, très perfectible sur le service, ce qui tempère le jugement final.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents