Debriefing de mon séjour à Lille

Quelques mots sur mon récent séjour à Lille avec ce qu’il faut en retenir, les choix dont j’ai été content, les choses que j’aurais pu faire mieux ou autrement afin de vous aider éventuellement à planifier le votre.

Vous trouverez tous les articles sur ce séjour à Lille en bas de page.

Le Transport

Entre Paris et Lille la question ne se pose pas le moins du monde : en moins d’une heure en TGV il n’y a pas plus rapide et meilleur qualité prix.

Même s’ils sont d’ancienne génération les trains sont confortables et l’absence de service n’est pas du tout pénalisante sur un trajet aussi court.

Une fois sur place si vous désirez aller à Villeneuve d’Ascq ou Roubaix les transports en commun (bus et train) font parfaitement l’affaire.

Le logement

J’avais choisi de diviser mon séjour en deux pour essayer deux hôtels. Première chose à savoir, qu’il s’agisse du Moxy ou de l’Hermitage Gantois ils ne sont pas aussi proches de la gare qu’ils se plaisent à le dire. Rien de rédhibitoire, on parle de 20 minutes à pied maximum mais c’est bon à savoir.

Commençons par le Moxy Lille City. Ca a vraiment été une excellente surprise. Le bâtiment est superbe pour un hôtel de cette gamme et il a beaucoup de personnalité. Seul reproche : la taille des fenêtres de ma chambre qui la rendaient trop sombre à mon goût.

IMG_6716
Le Moxy Lille City

De la personnalité, l’Hermitage Gantois en a aussi beaucoup avec un bâtiment chargé d’histoire et une rénovation qui marie parfaitement ancien et moderne.

IMG_6899
Le bar de l’Hermitage Gantois dans la cour intérieur d’un ancien hospice, couvert par une verrière.

Par contre j’ai trouvé l’accueil assez quelconque à mon arrivée et le personnel assez mal organisé. La chambre fait un peu vieillotte et, surtout, ce qui est inexplicable pour un hôtel 5*, alors qu’un bâtiment entier a été construit pour accueillir un spa il n’y a aucune salle de sport.

Si le rapport qualité prix du Moxy est indéniable je reste sur ma faim concernant l’Hermitage Gantois.

Les restaurants

Là aussi j’ai essayé de varier les gammes et les genres.

Estaminet chez Raoul : simple et convivial et une découverte agréable des spécialités locales. Mais entre le couteau que je trouve sur ma chaine en m’asseyant et les produits d’entretiens laissés sur ma table et sur la desserte à côté de la nourriture il y a un peu trop de laisser aller, d’autant plus que ça pose certaines questions d’hygiène.

Le Braque : une ambiance agréable et une cuisine créative assez gastronomique pour ce restaurant de gamme intermédiaire. Finalement réussi malgré quelques reproches mais si ces quelques détails n’existaient pas il serait étoilé. Donc j’ai eu ce que j’étais venu chercher.

La Table du Clarance : je m’attendais à quelque chose d’assez traditionnel, voire ennuyeux, dans cet étoilé et ça n’a pas été le cas. La cuisine est plus créative que ce qu’on peut penser mais sans aucun excès dans ce sens et le service était au final très agréable. Une agréable surprise.

Le Cerisier : là encore un étoilé à la cuisine créative, plus qu’à la table du Clarance. Très bien à part le service qui n’a pas été à mon goût du tout.

Les visites

IMG_6968
La Grand Place de Lille

Certainement le point sur lequel j’aurais pu mieux faire.

Pas compliqué de lister les sites indispensables à visiter et s’y rendre : c’est un centre ville assez compact et tout se fait facilement à pied.

Par contre je manquais un peu d’énergie à force d’enchainer les séjours en ce mois de mai riche en ponts… et comme les sites municipaux n’acceptaient pas le paiement en carte bancaire suite à un piratage je n’ai pas trouvé le courage de retourner voir ce que j’avais raté une fois que j’ai eu tiré du liquide. Je n’irai donc qu’au Musée des Beaux Arts.

Autre chose que j’avais prévu, puis repoussé, puis annulé : la Piscine à Roubaix (musée d’art et d’industrie dans la bâtiment d’une ancienne piscine) et le musée d’art moderne et contemporain de Villeneuve d’Ascq. Mais entre la météo et une grosse flemme j’ai laissé tomber.

Ce sera pour une autre fois mais rétrospectivement j’aurais dû me forcer un peu.

Conclusion

Un itinéraire et une planification qui m’ont donné satisfaction à peu de choses près. Un hôtel décevant, des musées qui ne prennent pas la carte bancaire, un restaurant au service interminable, un peu de fatigue…

Mais rien qui ne doive vous dissuader d’aller passer un week-end ou plus à Lille et dans sa région, ça en vaut vraiment la peine.

Les articles sur ce séjour à Lille

#TypeArticle
1CarnetOrganisation d’un séjour à Lille
2TrainParis-Lille, SNCF TGV 1ere classe
3HotelMoxy Lille City
4RestaurantEstaminet chez Raoul Lille
5RestaurantLa Table du Clarance, Lille
6HotelL’Hermitage Gantois, Lille
7RestaurantLe Cerisier, Lille
8RestaurantLe Braque, Lille
9CarnetVisite de Lille
10TrainLille-Paris, SNCF TGV 1ere classe (sans intérêt, pas de review)
11CarnetDébriefing du séjour à Lille
Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
932SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents