Restaurant The Shrimp à Copenhague : raffiné et convivial

Trouver un bon restaurant à Copenhague est tout sauf compliqué, l’enjeu est plutôt de faire un choix. Et n’ayant rien planifié avant d’arriver j’ai aussi dû composer avec le fait que certains restaurants n’avaient plus de place.

Bref, pour ce premier soir à Copenhague mon choix s’est porté sur « The Shrimp », le restaurant situé dans l’atrium de l’hôrel Skt. Annae.

#TypeArticle
1HôtelMoxy Paris CDG (pas d’article, regardez nos anciens articles sur le Moxy Paris CDG)
2VolParis-Zurich – Swiss – Business Class
3VolZurich-Stockholm – Swiss – Business Class
4HôtelMiss Clara by Nobis – Stockholm
5RestaurantRestaurant Nisch – Stockholm
6RestaurantRestaurant Sturehof – Stockholm
7VolStockholm-Copenhague – SAS – SAS GO (éco)
8HôtelMoxy Copenhague Sydhavnen
9RestaurantRestaurant The Shrimp Copenhague (C’est ici)
10RestaurantRestaurant Marv&Ben Copenhague
11SalonSalon SAS Gold à Copenhague
12VolCopenhague-Stockholm – SAS – SAS GO (éco)
13VolStockholm-Goteborg – SAS – SAS GO (éco)
14HôtelRadisson Blu Scandinavia Goteborg
15SalonSalon Vinga à Goteborg
16VolGoteborg-Zurich – Swiss – Business Class
17VolZurich-Paris – Swiss – Business Class

Le concept de The Shrimp

La promesse de The Shrimp est finalement très simple : des plats traditionnels empruntés à toutes les cuisines du monde mais impeccablement exécutés. D’ailleurs leur site ne dit pas autre chose « vous avez déjà certainement mangé ces plats…mais pas chez nous dans notre cour ».

Et c’est peut être là la seconde partie de la promesse : le cadre.

Le restaurant est en effet situé dans l’atrium du superbe hôtel Skt. Annae, une cour intérieure couverte d’une verrière et ainsi transformée en salle de restaurant.

IMG_3312

Et voici la verrière en question.

IMG_3298

Par contre ne me demandez pas d’où vient le nom du restaurant qui n’a absolument rien d’un restaurant spécialisé dans les fruits de mer.

Le cadre de The Shrimp

J’ai déjà indirectement évoqué la question mais The Shrimp est situé dans le superbe hôtel Skt Annae.

IMG_3292

Quant à la salle du restaurant, elle-même, elle fait très cosy et chaleureuse. Pas spécialement luxueuse, même pas du tout, mais conviviale et confortable. D’ailleurs il y a même des banquettes, peu communes dans la restauration premium.

IMG_3314

La salle n’est pas grande (28 places à vue de nez) et sans surprise elle sera pleine.

La carte de The Shrimp

La carte est simple, ce qui est souvent une garantie de fraicheur et de plats maitrisés.

IMG_3297

Elle mêle plats et entrées et il n’y a pas de règles dans la composition du menu : on prend le nombre de plats qu’on veut, dans l’ordre qu’on veut.

Le diner et les plats

Je m’installe et on me donne rapidement le menu. Il faudra par contre un certain temps sinon un temps certain pour qu’on vienne prendre ma commande, apéritif compris.

Le champagne arrive rapidement avec un amuse bouche offert par la maison.

IMG_3301
IMG_3299

Il s’agit d’une ceviche de colin.

J’ai trouvé l’assaisonnement un peu « plat » et le concombre « mange » le goût du poisson : on ne sent que lui. Quant au croustillant…il n’apporte pas grand chose.

Bon, il ne s’agit que d’un amuse bouche et il a le mérite d’être frais, sa vocation n’était que de me faire patienter en accompagnant le champagne avant de rentrer dans le vif du sujet donc j’apprécie tout de même.

Et j’apprécie la dose de champagne généreusement servie.

On m’apporte du pain et du beurre.

IMG_3303

Pas diététique mais délicieux.

L’entrée arrive : j’ai choisi les Saint Jacques avec du concombre, une sauce au wasabi et une chips de seigle.

IMG_3307

Le visuel est très réussi.

Là encore je trouve la St Jacques un peu « plate » au goût et le concombre s’impose largement mais, cette fois, la sauce vient équilibrer le tout de manière remarquable. Je regrette tout de même que la St Jacques ne soit pas plus présente mais entre le concombre et le wasabi c’est difficile d’exister. La chips de seigle apporte un petit quelque chose fort agréable.

Un plat frais et gouteux qui ouvre très positivement ce diner.

On ne peut pas dire que le service soit très pressé. Cela fait 50 minutes que je suis là et j’ai eu un apéritif et une entrée. A ce rythme je vais prendre une chambre à l’hôtel.

Mon second plat finit par arriver après une attente raisonnable cette fois ci.

Il s’agit de colin dans une bisque de homard au fenouil et à l’aneth.

Le plat arrive servi comme cela…

IMG_3308

Et la bisque est ajoutée dans un second temps.

IMG_3309

Ca n’était pas mentionné sur la carte mais la bisque est au cognac !

Encore une fois le visuel est réussi et l’assemblage des saveurs tout simplement parfait ! Un vrai régal.

Mon troisième plat sera la caille aux chanterelles avec une sauce au vin rouge.

IMG_3310

La présentation fait vraiment envie et on n’est pas déçu. La viande est fondante, parfaitement cuite et la réduction de vin rouge se marie parfaitement avec elle.

Pour le dessert je choisirai le sorbet au chocolat…qui est d’ailleurs le seul dessert de la carte. Il est accompagné de prunes marinées, de baies et d’un biscuit.

IMG_3311

Même si je ne suis pas vraiment amateur de desserts et de sucré celui-ci était frais et léger et concluait ce dîner en beauté.

L’ambiance

L’ambiance est à l’image de la salle : décontractée chaleureuse et conviviale. C’est ce que j’aime en scandinavie : on a beau servir une cuisine raffinée ça n’est pas pour autant que les convives se sentent obligés de jouer un rôle.

Le service

Deux choses notables à propos du service.

La premières est le personnel, très pro et aimable. Rien à redire.

La seconde est une certaine lenteur, notamment en début de service même si ça s’est amélioré par la suite. Rien à voir avec le personnel de salle qui en était manifestement désolé, c’était la cuisine qui avait visiblement du mal en début de service. Etant le seul client à avoir pris autant de plats j’ai vu progressivement les autres tables partir et, bizarrement, le service s’accélérer au fur et à mesure que la table se vidait.

Conclusion

Si on enlève les quelques bugs de service qui sont des choses qui arrivent, The Shrimp propose une cuisine pas forcément très créative mais raffinée et parfaitement exécutée. L’ambiance décontractée et chaleureuse est des plus agréables, de même que le cadre de l’atrium de ce superbe hôtel.

Au final pour 100 euros, vins compris, le rapport expérience prix est remarquable.

IMG_3313

Restaurant The Shrimp Copenhague

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Très bien

Cuisine raffinée, cadre agréable et ambiance chaleureuse : que demander de plus ?

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents