Atelier: Un bistrot français à Goteborg

Dernière découverte culinaire de ce voyage à Goteborg en attendant d’y retourner : le restaurant Atelier. Il s’agit du restaurant de l’hôtel Pigalle, un boutique hôtel dont le nom suggère déjà la tonalité du restaurant.

Pour rappel : les articles liés à ce voyage :

Atelier : le concept

Comme son nom le laisse deviner tout autant que l’hôtel qui l’héberge, Atelier est un restaurant qui revendique un style et une inspiration française et plus précisément s’inspire du monde des bistrots.

Si on y retrouve l’ambiance conviviale qu’on attend d’un bistrot, le style un peu plus travaillé et une carte simple mais recherchée n’en font pas un bistrot traditionnel comme on le conçoit ici mais un établissement un peu plus haut de gamme.

On ne s’empêchera de penser que son nom fait également référence à la chaine quasi éponyme de Joël Robuchon avec lequel il ne partage à notre avis qu’une seule ressemblance dont on parlera plus tard.

Le cadre

Des banquettes dans lesquelles on s’enfonce bien mais pas trop, du bois, des tissus fleuris, des cadres partout sur les murs…on est loin de la simplicité d’un bistrot. C’est chaleureux, soit, mais très chargé !

Si Atelier est un bistro c’est un bistro d’une autre époque, d’un autre siècle, issu à mon avis de la volonté (légitime pour un restaurant français à l’étranger) de renvoyer à une image un peu fantasmée de notre capitale. J’appelle ça l’effet Amélie Poulain.

Le fait que le restaurant, situé au 4e étage, soit bas de plafond ajoute largement à ce sentiment d’entassement.

IMG_0357
IMG_0349

On parlait de l’Atelier de Joël Robuchon. Si le restaurant gotembourgeois n’en partage aucunement le style deux choses l’en rapprochent vaguement : la cuisine ouverte et la possibilité de manger ou prendre un verre au bar situé à l’entrée de la salle.

IMG_0345

La carte

Voici la carte telle qu’elle se présentait lors de mon diner.

IMG_0347

Elle ne peut nier son inspiration française et une très légère créativité. Elle est assez limitée comme dans la plupart des restaurants que j’ai découvert à Goteborg, gage en général d’aliments frais !

Le repas et les plats

Le fait de diner à deux offre l’avantage de voir différents plats mais fait qu’on est davantage pris par la conversation et qu’on peut oublier de trop “documenter” son diner.

Commençons par l’entrées avec les champignons à la crème.

IMG_0351

La présentation est très réussie, on regrettera simplement que la matière principale soit tellement cachée sous la décoration qu’il m’a fallu regarder la photo un certain temps pour être sûr que c’était bien la bonne.

Ce détail mis à part c’était à la fois simple et plein de goût même si un peu limité en quantité.

En plat je me suis décidé pour le confit de canard à l’orange.

IMG_0353

Rien à redire sur le visuel. Cela faisait longtemps que je n’avais pas mangé de canard à l’orange et celui-ci était fondant. Tout au plus aurai-je pu regretter que l’orange soit un peu trop discrète à mon gout.

On pourra également remarquer l’absence d’accompagnements mais ceux-ci sont proposés séparément. C’est bien car on a le choix et à la limite on peut se contenter du plat si on manque d’appétit. Les esprits chagrins, eux, remarqueront que cela fait augmenter l’addition pour un restaurant pas forcément bon marché pour une cuisine soit disant “simple”.

En face de moi les choux-fleurs grillés.

IMG_0355

Je ne les gouterai pas mais on m’en dira le plus grand bien et si je ne suis pas un inconditionnel des plats “veggie” celui là me semblera très appétissant.

Je parlais des accompagnements. Et bien justement j’ai pris les pommes de terre frites au parmesan.

IMG_0354

Oui c’était bon mais pour le coup beaucoup trop copieux. Même à deux nous ne sommes pas parvenus à arriver au bout.

Que retenir de tout cela au final ? Une bonne cuisine d’inspiration française avec une pointe de créativité apportée à une base très simple. C’est bon, bien présenté, rien à redire.

Le service

Effet COVID oblige il n’y avait pas grand monde dans le restaurant lors de notre passage. En plus avec mes manies de manger à des horaires “parisiens” (comprenez 20h30-21h),qui plus est en semaine, nous sommes arrivés alors que les rares clients de l’établissement étaient en train de le quitter ou de terminer leur repas.

Moralité nous avons le personnel quasiment pour nous seuls ce qui est en général gage d’un service plutôt attentionné. Ajoutez à cela l’amabilité et la simplicité des suédois et cela donne un très bon service.

L’ambiance

Pour les raisons évoquées plus haut je n’ai vraiment pas pu juger l’ambiance de l’établissement.

Par contre j’y suis retourné plusieurs fois non pas pour diner mais pour prendre un verre à l’heure de l’apéritif. En effet si l’hôtel Pigalle dispose d’un bar à vin situé au rez de chaussée, le “vrai” bar pour amateurs de cocktails est le bar du restaurant.

La carte comporte des cocktails signature mais on m’a informé qu’ils étaient en train de la retravailler pour l’améliorer.

Certaines pistes étaient intéressantes mais on est loin de la recherche qu’on peut trouver dans un vrai bar à cocktail. Par contres les classiques (Negroni, Dirty Martini) étaient bien réalisés même si un peu légers.

Par contre, et c’est ce qui m’a fait revenir en plus de la carte, le personnel était très avenant, on a beaucoup parlé, le barman était de bon conseil et très à l’écoute. Bref, ce qu’on attend d’un bar.

Conclusion

Le restaurant Atelier à Goteborg est un très bon restaurant d’inspiration bistrot qui propose une cuisine française traditionnelle à laquelle il ajoute une pointe de créativité de bon goût.

L’endroit est chaleureux, le personnel aimable…tout juste regrettera-t-on les tarifs un peu élevés mais quand on veut manger à l’étranger, qui plus est dans un pays normalement cher, il ne faut pas être surpris.

Atelier Goteborg

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Très sympa

Le restaurant Atelier à Goteborg est un très bon restaurant d'inspiration bistrot qui propose une cuisine française traditionnelle à laquelle il ajoute une pointe de créativité de bon goût.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
178AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.