Restaurant Natur à Goteborg : chaleureux et naturel

Suite de ma découverte de la scène culinaire gothembourgeoise : après avoir fait dans le haut de gamme avec VRÅ et Koka, retour à une cuisine plus “normale” chez Natur.

Natur : le concept

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser penser (voire craindre pour certains) le concept de nature est de servir des produits locaux et de saison, rien de plus. Une garantie d’authenticité et de qualité sans tomber dans le green washing.

Une autre caractéristique du Natur est la promesse d’une carte de vins naturels et artisanaux large et variée présentée comme “une aventure”.

Donc si on enlève les artifices marketing on pourrait parler d’un bar/restaurant à vin avec une cuisine reposant sur des ingrédients locaux.

Le cadre

Comme les autres tables que j’ai pu essayer jusque là à Goteborg on est dans le bois, mais pas le bois clair et le mobilisier design qui sont souvent utilisés comme signe de simplicité et d’authenticité quitte à sembler un peu froid mais un bois vernis, sombre, et un cadre qui nous rappelle plus certains vieux bistrots parisiens ou bars à vins.

IMG_0566
Natur Goteborg

Au fond on voit bien l’alignement des bouteilles incarnant la promesse de l’établissement.

J’ai beaucoup aimé ce cadre sombre et chaleureux beaucoup moins froid et impersonnel que d’autres établissements que j’ai pu regarder. Le bois fait partie de l’esprit local mais à force de jouer la carte du naturel au maximum je trouve qu’on a tendance à créer des environnements froids. L’ambiance lumineuse sombre mais pas trop contribue aussi à ce sentiment de chaleur.

La Carte de Natur

C’est là que cela se complique. Je n’ai pas pris la photo de la carte le soir de mon passage mais je vous propose celle qui figure sur le site au jour où j’écris cet article.

Menu Natur Goteborg

Non je n’ai pas fait d’erreur, la carte est en suédois et seulement en suédois. Tout comme le site web d’ailleurs. Donc si comme moi votre anglais est meilleur que votre suédois qui se résume à “Hej” (bonjour), “Tack” (merci) et “Restaurang” (je vous laisse deviner) vous vous dites dès la réservation (“Boka Bord” pour réserver une table sur le site…cela vous aidera car ça n’est pas le seul site de restaurant que j’ai trouvé non traduit), vous vous dites que cela va être compliqué.

Bon pour vous donner une idée approximative de la carte, la traduction google, même approximative, est votre meilleure amie.

Menu Natur Goteborg

Mais en fait l’absence de carte en anglais a été un élément très positif de mon expérience et je vais vous raconter pourquoi un peu plus bas.

En tout cas pour l’instant la carte tien la promesse du restaurant. Et comme souvent j’ajouterai qu’une carte limitée est en général un gage de fraicheur.

Le repas et les plats

Après un apéritif classique, c’est à dire mon traditionnel Negroni (correct mais à des années lumières de celui du Harry’s Bar à Paris…) il est temps d’attaquer les choses sérieuses.

Je rappelle encore une fois que mon dîner ne correspond à la carte présentée plus haut (ou pas entièrement) car les deux ont des dates différentes. Au moins cela prouve que la carte change au moins tous les 3 mois, ce qui est important quand on a une carte réduite.

Je commencerai par des huitres ! Par contre pour le côté local on repassera : elles sont françaises. Dommage car on m’a dit qu’il y avait également de très bonnes huitres locales (même si des locaux m’ont dit que c’était un peu survendu).

IMG_0568
Huitres – Natur Goteborg

Bien sûr on ne les déguste pas comme en France et c’est tout l’intérêt de la chose. Assaisonnement très réussi et huitres de bonne taille (il faut aimer).

Puis ça sera le gibier.

IMG_0582
Gibier – Natur Goteborg

A l’oeil la présentation est très belle.

La viande est fondante et la sauce style grand veneur réussie. Mention spéciale pour la purée de champignons spécialement fondante.

Comme j’avais faim j’avais commandé deux plats. Le second sera un turbot ! Dommage d’aller dans ces contrées sans profiter de la pêche locale.

IMG_0577
Turbot – Natur Goteborg

Là encore c’est visuellement totalement réussi.

La sauce au beurre est légère donc visiblement pas trop riche. Le mariage avec le concombre bien que surprenant se passe très bien. Il faut dire que le concombre est si finement tranché qu’on le sent à peine ce qui l’empêche d’être trop envahissant au goût. Il reste un ingrédient que je n’ai su ni traduire ni identifier mais au final le résultat a beaucoup de goût : un délice.

Pour le vin, vu l’éventail de choix proposé, je jouerai les fainéants en demandant au serveur de me servir des vins au verre et en lui faisant toute confiance sur le choix.

Excellente surprise : pour chaque plat il me fera gouter deux vins afin que je choisisse celui qui me plait le mieux et en plus me laissera le verre “non choisi” sur la table.

Un Cava servira pour les huitres et le poisson et un bordeaux accompagnera le vin. Le choix du Cava était original mais pertinent, le Bordeaux correct. J’aurais été plus impressionné par la cuisine que par les vins, au demeurant très corrects mais sans vraie agréable surprise.

Par contre je ne prendrai pas dessert. Pas que l’envie m’en ait manqué mais le temps qui s’est écoulé entre la fin du plat et le retour d’un serveur pour prendre une commande me dissuadera d’en prendre un sous l’effet de la lassitude. D’autant plus que j’étais attendu ailleurs par la suite. Dommage mais c’est un problème récurrent dans beaucoup de restaurants : après les plats il existe une sorte de faille spatio temporelle avant qu’on vienne vous proposer un dessert qui finit par décourager. A plusieurs les discussions peuvent occuper le temps, quand on dine seul c’est rédhibitoire.

Et c’est dommage car tout s’était parfaitement passé jusque là.

Je finirai par intercepter le serveur qui s’était occupé de moi au début pour obtenir un thé vert. Mais que ça a été dur…

Le service

Quand je parlais de l’intérêt de l’absence de carte en anglais le voici : cela a provoqué de longs échanges avec le serveur qui a pris tout son temps pour m’expliquer les plats un à un. Un échange de qualité qui a débouché sur d’autres conversations et qui n’aurait pas eu lieu si je n’avais pas eu besoin qu’on m’explique la carte.

J’ai été servi par deux personnes. Un premier serveur donc qui me présentera la carte et m’aidera à choisir les vins. Aimable et chaleureux, parfait.

Puis une serveuse prendra le relais, tout aussi aimable. Par contre en m’apportant mon plat elle se lancera dans une longue litanie en suédois pour m’expliquer ce que j’allais trouver dans mon assiette avant de comprendre après un certain temps que je ne parlais pas l’idiome local. Cela m’est arrivé 3/4 fois durant mon séjour, je vais finir par croire que j’ai une tête de local.

Par contre si tout a été parfait jusqu’aux plats la suite à été plus décevante. Une fois les plats finis ils ont été débarrassés en un temps record et puis….plus rien. Après 20 minutes d’attente, comme je l’ai déjà dit, j’ai réussi à quémander un thé mais la durée de l’attente m’a coupé mes envies de dessert.

L’ambiance

Un cadre très chaleureux et convivial comme j’ai déjà pu le dire, une lumière très discrète mais sans qu’on ait comme dans trop d’endroits l’impression de manger dans le noir et un fond sonore audible mais pas trop fort.

Effet COVID oblige la salle était loin d’être pleine lors de mon passage mais pour ce que j’en ai vu l’endroit est vivant sans être bruyant outre mesure et les gens très détendus.

Conclusion

Après deux établissements plus “huppés” que sont Koka et VRÅ ça a été un plaisir de découvrir cet établissement plus “casual”.

Un cadre et une ambiance qui font qu’on se sent bien, des plats élaborés mais pas compliqués, des ingrédients de qualité et un personnel très aimable (si on oublie le coup du dessert).

Bref, ne vous laissez pas rebuter par l’absence de site ou de carte en anglais et prenez la peine d’allez découvrir ce restaurant chaleureux à la cuisine qui ne vous décevra pas.

Pour rappel : les articles liés à ce voyage :

Natur à Goteborg

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Très bien

Une cuisine élaborée avec des ingrédients naturels et un large choix de vins dans une ambiance chaleureuse et conviviale

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
178AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.