Dubrovnik-Vienne en Business Class sur Austrian : correct sans plus

Il est temps de quitter la Croatie après 2 semaines de vacances des plus agréables. Et j’en repartirai de la même manière que j’y suis arrivé : en business class sur Austrian Airlines

Pour rappel mon “routing” aérien lors de ces vacances :

Et les articles relatifs à ce voyage :

#TypeReport
1HotelMoxy Charles de Gaulle
2LoungeSalon Sheltair Roissy Terminal 2D
3VolParis-Vienne en business class sur Austrian
4SalonAustrian Business Lounge (Non Schengen) à Vienne (T3 G)
5VolVienne-Split en business class sur Austrian
6HôtelLe Méridien Lav Split – Deluxe Sea View Room
7RestaurantRestaurant Süg Split
8RestaurantRestaurant Kadena Split
9VolSplit-Zagreb en business class sur Croatia Airlines
10VolZagreb-Dubrovnik en business class sur Croatia Airlines
11HôtelSheraton Dubrovnik Riviera Hotel – Deluxe Room
12RestaurantRestaurant Konoba Bonaca Dubrovnik
13RestaurantRestaurant Heritage of Dubrovnik
14RestaurantRestaurant Zuzori Dubrovnik
15RestaurantDubrovnik Restaurant Dubrovnik
16VolDubrovnik-Vienne en business sur Austrian (C’est ici)
17VolVienne-Paris en business sur Austrian

Réservation des billets

Comme expliqué dans mon article sur mon vol aller le choix d’Austrian a été assez évident : une très bonne desserte de la Croatie, des horaires qui me convenaient et un trajet en business class pour 350 euros en “open jaw” (je ne repartais pas de ma ville d’arrivée) soit une flexibilité que peu d’autres compagnies pouvaient m’offrir et à un prix pas tellement plus cher que leur offre en éco !

Enregistrement et parcours au sol

Le Sheraton Dubrovnik Riviera Hotel où je séjournais étant entre la ville et l’aéroport il ne m’a pas fallu 20 minutes pour rejoindre ce dernier. L’enregistrement en ligne n’étant pas disponible je m’étais prévu une marge de sécurité mais trop importante au vu du temps de parcours.

IMG_2763

A mon arrivée le comptoir d’enregistrement n’est pas ouvert et les bornes automatiques ne fonctionnement pas. J’en suis réduit à prendre le soleil dehors quelques temps avant que les opérations ne commencent.

Quand je rentre à nouveau dans le terminal la file d’attente pour l’enregistrement s’est formée et elle est longue.

IMG_2766

Heureusement il n’y a que 4 personnes en file prioritaire. C’est rapidement mon tour et on me demande mes “documents sanitaires”. Je me demande à quoi ça sert de les télécharger pour les fournir en avance.

On m’informe également de l’existence d’un lounge alors qu’il me semblait qu’il était fermé. Bonne nouvelle.

Je passe l’immigration et les contrôles de sécurité à une vitesse éclaire : 3 minutes chrono en file prioritaire.

L’aéroport est désert.

IMG_2770
IMG_2771

Je me dirige donc vers le lounge.

Le lounge à Dubrovnik

Il est situé au 3e étage, cela fera un peu de marche pour rejoindre la porte d’embarquement.

Il accueille, sans surprise, visiblement toutes les compagnies qui desservent l’aéroport (oui…United dessert Dubrovnik en direct depuis les USA…)

IMG_2772

Le salon est tout en longueur et donne sur les portes d’embarquement et la piste.

IMG_2773

Les sièges ont l’air confortable et malgré le design minimaliste il ne fait pas pire impression que d’autres salons dans des aéroports comparables.

On y trouve un choix de boissons fraiches et de bières.

IMG_2775

Des vins et alcools forts. Service minimum mais au moins il y en a.

IMG_2776

Des sandwichs sous célophane d’aspect “convenables”.

IMG_2777

Une station boissons chaudes. Il y a aussi des croissants maintenus au chaud…il est 14h je ne veux pas savoir depuis combien de temps ils sont là.

IMG_2778

Disons qu’on a vu mieux mais aussi largement pire.

Au final les sandwichs sont acceptables, les sièges confortables et mon attente se passera bien.

L’appareil se pose sous mes yeux à 14h17…on aura du mal d’embarquer à 14h20 comme prévu.

IMG_2783
IMG_2784

Je finis quand même par me diriger vers la salle d’embarquement …

L’embarquement

Et là dans un aéroport vide je vois une très longue file d’attente.

IMG_2785

En fait le contrôle des cartes d’embarquement a lieu avant d’accéder à une salle d’attente. Et bien sûr pas de file prioritaire ici.

Cela avance cahin-caha dans un certain désordre et j’accède enfin à la salle. Plus de places assises.

IMG_2786

On n’est pas prêts d’embarquer, les petits chaperons rouges (l’équipage Austrian) attend lui aussi…

IMG_2787

L’équipage embarque à 14h48…aucune chance qu’on parte à 15h et bien sûr aucun retard n’est annoncé…

Finalement les portes s’ouvrent et vu le que les contrôles ont eu lieu à l’entrée de la salle il n’y a personne pour réguler le flux de passagers qui s’engouffre dans la passerelle sans aucun respect des priorités d’embarquement. Cela fait très “low cost”. Mais j’arrive finalement à bord.

La cabine business de l’A320 Austrian

Sans surprise je retrouve la cabine moyen courrier d’Austrian avec les “anciens” sièges.

IMG_2789

Voici donc ma place. Le siège du milieu sera bien sûr neutralisé.

IMG_2792

Le siège est confortable, sans plus/ Quant à l’espace pour les jambes ça va mais je trouve avoir un peu moin de place que sur Lufthansa par exemple.

IMG_2793
IMG_2794

L’appareil est complet et il y a 3 rangs de business sur ce vol. Logique pour une destination “loisir”.

A 15h15 l’embarquement est terminé. Sur Austrian comme chez Lufthansa Group en général, même si on embarque en retard, on embarque toujours vite.

Un autre appareil Austrian est stationné près de nous…

IMG_2795

Un “Dash-8” Croatia Airlines vient s’intercaler ? En provenance de Zagreb je pense.

Il est temps de partir.

Le vol et le service

Après le décollage un premier virage me donne l’occasion de revoir les montagnes qui entourent Dubrovnik et la mer Adriatique une dernière fois.

IMG_2801
IMG_2802

En attendant le service je profite du siège neutralisé pour installer mon “IFE personnel”. Mon voisin en fait de même.

IMG_2805

10 minutes après le décollage on nous apporte notre collation. 3 petits bouts de sandwich et un gateau au chocolat.

IMG_2806

Vraiment minimaliste et rien à voir avec la prestation qu’on peut avoir sur un Paris-Vienne. Sandwichs quelconques, et gateau pas trop mal. Effectivement le vol est court et la destination est estampillée “loisir” mais c’est un peu décevant quant on sait ce que la compagnie sait faire par ailleurs.

Par contre on me proposera 3 fois de me resservir des boissons. D’autres devraient en prendre de la graine au lieu d’aller se planquer dans le galley une fois le service effectué.

Le service sera clôturé par un café et comme toujours chez Austrian par la distribution d’un excellent chocolat.

IMG_2809

Mais il est déjà temps de se préparer à atterrir.

Le personnel

Je ne peux tenir rigueur à Austrian pour la cacophonie à l’embarquement, ça n’est pas eux qui le gèrent.

En vol équipage efficace et pro, disponible, toujours à proposer un “refill”. Très bien pour un vol aussi court.

L’atterrissage et l’arrivée à Vienne

Atterrissage dans rien à signaler et nous arrivons en vue du terminal.

IMG_2815

On vient se garer à côté de deux “frangins”.

IMG_2816

Je regarde ma montre : j’ai une correspondance de durée “normale” mais les péripéties du vol aller et le temps perdu à repasser par les contrôles de sécurité principaux avant de passer de Shengen en non Shengen est resté dans ma mémoire…si je vis la même chose aujourd’hui cela peut devenir compliqué. Et comme on a pris 30 min de retard au décollage…

Je m’engouffre dans l’interminable couloir qui m’amène en zone de correspondance et la suite…vous la verrez dans le récit de mon dernier vol.

IMG_2818

Conclusion

Un parcours au sol et un embarquement assez chaotique, un vol en retard et une prestation correcte sans même en prenant en compte la courte durée du vol.

Austrian m’a habité à mieux. Un vol correct sans plus.

Dubrovnik-Vienne en Business sur Austrian

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Correct

Un parcours au sol et un embarquement assez chaotique, un vol en retard et une prestation correcte sans même en prenant en compte la courte durée du vol.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
226AbonnésS'abonner

Articles récents