Zagreb-Dubrovnik sur Croatia Airlines en Business Class : correct sans plus.

Dubrovnik me voilà ! Après un vol matinal depuis Split et longue correspondance à Zagreb qui m’a permis de visiter la ville pendant 5 heures il est temps de prendre mon vol pour Dubrovnik.

Pour mémoire la liste des articles liés à ce voyage :

#TypeReport
1HotelMoxy Charles de Gaulle
2LoungeSalon Sheltair Roissy Terminal 2D
3VolParis-Vienne en business class sur Austrian
4SalonAustrian Business Lounge (Non Schengen) à Vienne (T3 G)
5VolVienne-Split en business class sur Austrian
6HôtelLe Méridien Lav Split – Deluxe Sea View Room
7RestaurantRestaurant Süg Split
8RestaurantRestaurant Kadena Split
9VolSplit-Zagreb en business class sur Croatia Airlines
10VolZagreb-Dubrovnik en business class sur Croatia Airlines (C’est ici)
11HôtelSheraton Dubrovnik Riviera Hotel – Deluxe Room
12RestaurantRestaurant Konoba Bonaca Dubrovnik
13RestaurantRestaurant Heritage of Dubrovnik
14RestaurantRestaurant Zuzori Dubrovnik
15RestaurantDubrovnik Restaurant Dubrovnik
16VolDubrovnik-Vienne en business sur Austrian
17VolVienne-Paris en business sur Austrian

Pour remettre le vol dans son contexte j’avait le choix de ne pas faire de vol direct entre Split et Dubrovnik afin de mieux découvrir Croatia Airlines et assurer le scoring sur mon programme de fidélité : ce vol en deux segments en business class à 60 euros me rapportant 2400 points chez SAS ce qui constitue pour moi un record de rentabilité.

Pour rappel : le routing de ces vacances.

Parcours au sol à Zagreb

Après avoir longuement arpenté la ville je reviens à l’aéroport en début d’après midi. L’aéroport n’est pas plus plein que le matin.

IMG_2395

J’ai tout mon temps et ne risque pas d’être ennuyé par les files d’attentes. Sachant qu’il n’y a pas de salon ouvert à Zagreb pour les vols domestiques, je traine “landside” dans le café où j’avais déjà un peu patienté le matin.

Puis je me hâte lentement vers l’embarquement.

Il n’y a pas de file prioritaire au contrôle de sécurité…mais cela aurait été totalement inutile vu l’affluence.

IMG_2396

L’affaire est réglée en deux minutes.

On embarquera par bus donc ma porte d’embarquement est au rez de chaussée. Cela me permet une petite balade dans un aéroport quasiment désert.

IMG_2398
Le vol est bien annoncé à l’heure…mais il n’y a vraiment pas foule.
IMG_2399
IMG_2400

L’embarquement à Zagreb

On embarquera une trentaine de minutes avant l’heure de départ donc on a de la marge. On ne sera, à vue de nez, pas plus de 30 sur ce vol.

Surprise en arrivant à l’appareil. Alors que mon vol du matin, initialement prévu en Dash-8 avait été effectué en A319, là c’est l’A320 prévu au départ qui est remplacé par un Dash-8.

IMG_2402

Un peu d’originalité avec un appareil qu’on croise de moins en moins mais au temps pour le confort.

Il commence quand même à faire chaud en plein soleil et je suis pressé d’embarquer.

IMG_2401

La cabine du Dash-8 Croatia Airlines

Je retrouve le même siège que le matin mais là en configuration 2-2. Pas de neutralisation de siège en business sur ce type d’appareil mais par chance je n’aurai pas de voisin.

IMG_2403

Ca ne casse pas des briques et le siège fait vraiment usé.

IMG_2404

Le pitch est correct sans plus. On a vu mieux dans cette classe de voyage même sur du moyen courrier.

IMG_2406

L’aumonière a l’air encore plus en fin de vie que le siège.

On est rapidement prêts à décoller.

Le vol et le service entre Zagreb et Dubrovnik

On nous remet une bouteille d’eau avant le décollage.

IMG_2405

Je dis au revoir au (joli) terminal de l’aéroport de Zagreb.

IMG_2407
On décolle et rapidement la ville disparait pour laisser sa place à une campagne verdoyante.
IMG_2408

La proximité du moteur rend le vol pour le moins…bruyant.

IMG_2409

On me demande rapidement si je veux boire quelque chose puis la prestation arriver, dans une box comme le matin.

IMG_2410

Ce sera crackers, fromage et olives…

IMG_2411

IMG_2412

Une fois encore on dira que la prestation a le mérite d’exister.

M’étant levé à 4h du matin et ayant arpenté les rues de Zagreb pendant de longues heures je somnole rapidement et rouvre les yeux peu avant l’arrivée.

L’équipage Croatia Airlines

Rien à dire vu la durée du vol : personnel souriant, service rapide, on m’a proposé de me resservir à boire plusieurs fois.

Arrivée et débarquement à Dubrovnik

Les montagnes laissent rapidement la place à la mer…

IMG_2413
IMG_2415

Dernier virage et retour vers les montagnes pour se mettre dans l’axe de l’aéroport, situé sur les hauteurs de la ville.

IMG_2416

Une fois encore on débarquera à pied sans être au contact.

IMG_2418

Moins de 10 minutes plus tard j’aurais récupéré ma valise et appellerai un Uber pour m’amener à hôtel.

Conclusion

Une prestation plus que moyenne même pour une business class moyen courrier mais à 60 euros on ne fait pas les difficiles. C’est les vacances, on découvre une nouvelle compagnie et cela me suffit amplement.

Zagreb-Dubrovnik en business sur Croatia Airlines

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Bof

Minimum syndical mais vu le vol je n'en attendais pas plus.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
723SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
227AbonnésS'abonner

Articles récents