fbpx

Review : Lufthansa Business Class, Manchester-Francfort, A319

Nous voici donc à la deuxième étape de notre route vers Pékin et Séoul.

Après un vol assez désastreux avec Air France vers Manchester et une nuit pas forcément mémorable au Marriott Manchester Airport, on se dit que les vacances vont enfin commencer.

Direction donc l’aéroport pour s’enregistrer pour Pékin.

Enregistrement et parcours au sol

L’aéroport grouille de monde en ce samedi de départs en vacances. On ne peut pas dire que l’endroit soit franchement joli et plaisant.

Direction le comptoir Lufthansa. Nous n’avons que des bagages cabine car à Pékin nous avons une correspondance pour Séoul et on ne voulait pas avoir à se poser la question de savoir comment récupérer et réenregistrer les bagages à Pekin sans avoir à faire un visa de transit sur place mais, justement, cela oblige pour pouvoir embarquer sans visa de montrer à l’enregistrement qu’on a un vol de continuation.

Nous y voilà.

Pas d’attente à la file prioritaire.

Le comptoir n’est pas tenu par du personnel Lufthansa mais par son “handler” sur place, Dnata. L’agent est on ne peut plus aimable. Il demande à voir nos réservations pour Séoul afin d’émettre la carte d’embarquement pour Pékin puisque les vols sont sur des dossiers de voyage différents et, Ô miracle, il en profite pour nous enregistrer sur notre vol Asiana du lendemain et émettre en même temps notre carte d’embarquement pour ce vol. Miracle de l’interconnexion des systèmes d’information qui n’est pas toujours aussi exemplaire dans l’aérien.

Par contre aucune reconnaissance particulière pour les passagers First comme j’ai déjà eu l’occasion de le remarquer sur Lufthansa.

Direction les contrôles de sécurité via la file prioritaire.

Aucun accompagnement spécifique au sol pour les passagers First Lufthansa à Manchester.

On arrive rapidement aux contrôles donc et c’est là que cela se corse. Cela prend un temps fou, il y a de longues queue et le personnel est d’un pointilleux qui confine au pénible comme presque toujours au Royaume-Uni. 80% des bagages passent en vérification manuelle, il ne faut donc pas être pressé.

Après un second contrôle on finira par pouvoir passer se se diriger vers le salon Aspire qui héberge les passagers Lufthansa à Manchester. Très bon salon ceci dit.

A quelques minutes de l’embarquement on quitte le salon pour se rendre vers la porte d’embarquement.

L’aéroport de Manchester est très vivant et très densément peuplé de boutiques, bars et restaurants. Une agréable surprise tant que côté “landside” est lugubre.

Par contre dès qu’on ressort de la zone commerciale cela redevient lugubre et moche à souhait.

Aéroport Manchester
Aéroport Manchester

L’embarquement

Pas grand monde en porte…jusqu’à l’arrivée d’un groupe d’une trentaine d’adolescents italiens des plus bruyants.

On nous annonce 10 minutes de retard pour l’embarquement mais un départ à l’heure.

L’embarquement commence bien à l’heure dite mais on se retrouve coincés dans la passerelle car la cabine n’est pas encore prête.

Le stewart blague avec les passagers pour les faire attendre et vante les qualités de l’équipage et de la jeune hôtesse qui se prend au jeu et prend la pose derrière.

Boarding

Je suis encore une fois très agréablement surpris de ce mélange de professionalisme et de décontraction des équipages Lufthansa, toujours dans le bon temps. Chaleureux sans être familiers, professionnels sans être distants ou hautains.

Ils sont heureux d’être là, ça change du personnel Air France qui semble faire la tête à longueur de vol.

Après une légère attente on rentre donc dans l’appareil.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

La cabine

Sympathique attention que l’on retrouve toujours sur Lufthansa et dont d’autres pourraient s’inspirer : on nous offre un snack dès qu’on passe la porte de l’appareil.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

Niveau siège on se retrouve dans une configuration typique des cabines de la compagnie allemande : plus d’espace pour les jambes qu’en classe éco et le siège central neutralisé pour plus d’espace.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

Sobre et confortable.

L’espace pour les jambes est très bon.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

On peut croiser les jambes sans problème.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

Vu l’éloignement avec le siège la tablette coulisse vers l’avant.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

On termine les derniers préparatifs dans le cockpit.

On va enfin être prêts à partir. Il est 9h38 cela fait donc 18 minutes de retard au final.

Le vol et le service

Le décollage nous permet d’admirer la nature mancunienne.

IMG_9554

Le service démarre rapidement et on nous apporte nos plateaux.

Catering Lufthansa business MAN-FRA

Présentation plutôt correcte même si j’apprécierai toujours un menu pour nous expliquer exactement ce qu’on mange.

J’accompagnerai le tout d’un thé citron et d’eau gazeuse.

La “chose” avec la sauce et les lardons sera plutôt bonne.

Catering Lufthansa business MAN-FRA

L’espèce de boule au dessus composée d’un laitage non identifié sera par contre très quelconque.

Rien à redire, encore heureux, sur le fromage et la charcuterie.

Catering Lufthansa business MAN-FRA

Mention correcte également pour la pâtisserie.

Catering Lufthansa business MAN-FRA

C’est très correct sans plus, j’ai déjà eu mieux sur Lufthansa mais il faut aussi admettre que le petit déjeuner est souvent le service qui prête le plus à contestation dans l’aérien.

Dès le service fini le personnel reviendra vers l’avant de la cabine en proposant systématiquement un nouveau service de boisson. Cela peut sembler évident mais il y a encore des compagnies pas si loin de chez nous ou le personnel repasse devant les passagers sans jamais s’enquérir de leurs besoin une fois le premier service fini.

Inutile de préciser ma demande : ils ont compris que je prenais mon thé avec une rondelle de citron et que je préférais l’eau gazeuse. Là encore évident mais pas chez tout le monde.

On sera resservis une seconde fois puis une troisième lorsqu’ils débarrasseront les plateaux.

L’avantage d’avoir le siège du milieu neutralisé c’est de pouvoir se servir de la tablette pendant le repas : faute de système de divertissement en vol on fait avec nos propres moyens.

Cabine lufthansa business MAN-FRA

Le personnel

Pas beaucoup d’interactions sur un vol aussi court mais comme je l’ai dit il sera à la fois très pro, aimable et chaleureux. Ils aiment leur métier, sont heureux d’être là et ça se voit.

Arrivée et transfert

On arrivera à Francfort avec 22 minutes de retard.

Encore une fois on a droit à un stationnement au large, trop fréquent à mon avis dans cet aéroport si je ne me fie qu’à mon expérience.

Arrivée FRA

Mais pour une fois c’est une bonne nouvelle : étant en correspondance sur un vol en 1ere classe, on aura droit au transfert en Porsche Cayenne !

Arrivée FRA
Arrivée FRA

Le chauffeur s’apprête à nous amener au terminal pour que nous puissions rejoindre un salon en attendant notre vol pour Pékin. Mais mon expérience précédente m’a servi : nous lui demandons de nous emmener à la sortie pour que nous puissions sortir du terminal et rejoindre à pied le First Class Terminal vu que nous avons amplement le temps d’en profiter.

D’ailleurs pas besoin de l’expliquer au chauffeur qui nous dit “ah oui vous voulez sûrement aller au First Class Terminal”.

Arrivée FRA

Il fera même l’effort de nous déposer à un endroit où il y aura moins de monde pour passer les contrôles de police le plus vite possible !

Et voilà ! La suite au prochain numéro.

Conclusion

Un bon vol. Un excellent équipage et un très bon service même si le plateau était bon mais sans être exceptionnel.

22 minutes de retard tout de même et un stationnement au large dont on se serait plaint si on avait pas eu la chance d’avoir le transfert en voiture.

Notre routing

Lufthansa Business Class, Manchester-Francfort, A319

Enregistrement
Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Divertissement en vol
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel :Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Bien

Du retard, un plateau correct sans plus mais un excellent équipage et un transfert en Porsche Cayenne à l'arrivée.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
781FansJ'aime
1,248SuiveursSuivre
70AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.