Voir l’essentiel de Lyon en un jour

Un des objectif de ce séjour était de découvrir un peu mieux Lyon, ville que j’ai souvent traversé rapidement sans trop m’y attarder. Mais en arrivant le vendredi dans l’après midi et repartant le dimanche midi j’avais essentiellement une journée à dédier à sa découverte. Assez pour se faire une opinion globale et se donner envie d’approfondir certaines choses une autre fois.

Lyon une ville facile à visiter

Ce qui est agréable à Lyon est que la ville est très facile et agréable à visiter à pied, les distances y étant raisonnables.

Mon hôtel, le Marriott Lyon Cité Internationale, étant assez excentré je rejoindrai le centre ville en taxi et ferait quasiment tout le reste de ma journée à pied, pour terminer en bus pour rentrer. Largement faisable même avec une jambe qui me ralentit dans mes pérégrinations.

Le réseau bus/metro est de plus très performant et pour les touristes il est possible de se passer de carte/ticket en utilisant sa carte bancaire en sans contact dès qu’on monte dans un véhicule. Une facilité que j’apprécie dans de nombreuses autres villes comme Londres alors qu’à Paris on continue à nous raconter que c’est compliqué à mettre en place. Bref.

Un itinéraire un peu chargé largement faisable en une journée en marchant bien mais que conseille d’étaler sur deux jours pour prendre le temps de flâner et profiter de l’atmosphère de la ville.

Commençons la visite.

Musée des beaux arts et place des Terreaux

C’est au Musée des beaux arts que commence la visite en début de matinée. Il est hébergé au Palais St Pierre.

IMG_2003

Sa cour intérieure est reposante pour faire une pause avant ou après la visite.

IMG_2005

Les premiers étages sont dédiés aux statues puis aux antiquités. Ca n’était pas l’objet premier de ma visite.

IMG_2006
IMG_2007

On trouve ensuite une belle collections de peintures pour un musée de province.

IMG_2008
IMG_2009

Mais je pense que ce qui fait son intérêt et surtout sa spécificité avec une belle collection de peintres Lyonnais. Si les noms de Greuze, Boissieu ou Flandrin vous sont familiers vous y trouverez votre bonheur.

Une fois votre visite terminée prenez le temps de regarder la place des terreaux où est située le musée. Vous y trouverez une fontaine de Bartholdi…

IMG_2012

…et l’Hôtel de Ville.

IMG_2010

La place a été réaménagée en 1994 avec notamment la contribution de Buren qui l’a équipée de 14 de ses fameux piliers et de 68 mini fontaines malheureusement inactives lors de mon passage.

Si vous revenez dans la journée profitez des ses terraces pour faire une pause.

Cathédrale St Jean Baptiste

Direction ensuite la Cathédrale St Jean Baptiste. Après avoir traversé le Rhône en arrivant de l’hôtel c’est la Saône que je traverserai cette fois-ci.

IMG_2015

Sur le chemin de la cathédrale vous pourrez trainer et respirer l’atmosphère des rues du vieux Lyon et visiter les fameuses traboules (des passages piétons à travers des cours d’immeuble qui permettent de se rendre d’une rue à une autre) qui sont une des spécificités lyonnaises.

Vous arrivez enfin à la cathédrale St Jean Baptiste. Enfin, la primatiale St Jean Baptiste de son vrai nom.

IMG_2016

Sa construction s’est étalée du XIIe au XV siècle. Si son ornementation est assez modeste elle est également connue pour son horloge astronomique du XIVe siècle.

Si elle a été conçue comme un bâtiment roman, elle a terminée en style gothique ce qui lui donne un genre composite.

IMG_2018

Fourvière

Si vous levez la tête en sortant de la cathédrale vous verrez, en hauteur, la Basilique Notre Dame de Fourvière, située en haut de la colline du même nom.

IMG_2022

Il est possible d’y monter à pied mais en raison de mes problèmes de jambe je favorisera le funiculaire. Il est accessible avec un ticket de bus et, comme je vous l’ai dit, il vous suffit d’utiliser votre carte bancaire en sans contact aux bornes à l’entrée à la place du ticket. Petite leçon de modernisme pour la capitale parisienne….

IMG_2025

Il y aura peu de monde en ce week end d’automne ensoleillé, l’attente doit être plus conséquente aux périodes d’affluence touristique.

Une fois arrivé en haut la Basilique Notre Dame de Fourvière est face à vous.

IMG_2029

De style néo-byzantin, elle a été construite sur l’emplacement d’un ancien forum romain au XIXe siècle. Sur le clocher figure une statue en or de Marie, en remerciement pour sa protection pendant la guerre franco allemande de 1870. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, c’est le site lyonnais le plus visité.

IMG_2031
IMG_2033
IMG_2035

A côté de la Basilique une terrasse panoramique offre de superbes vues sur la ville.

IMG_2037

Au milieu de l’image vous voyez un des immeubles les plus connus de la ville : la Tour Part Dieu (Ex tour Crédit Lyonnais), plus communément appelée “Le Crayon” en raison de sa forme. Elle héberge des bureaux ainsi que l’hôtel Radisson Blue.

IMG_2038

Autre bâtiment à l’architecture reconnaissable que vous voyez ici : l’Opéra de Lyon. Construit en 1837 il a été repensé et agrandi dans les années 90 par Jean Nouvel.

Une dernière vue de la ville.

IMG_2041

Il est temps de redescendre vers le centre ville, ce que je ferai cette fois-ci à pied, dans ce sens c’est plus simple. Mais avant de vraiment commencer la descente un arrêt s’impose au Théâtre Antique de Lyon.

IMG_2044

C’est un des principaux monuments romains visibles à Lyon. Il a été construit vers -15 av. JC et agrandi au IIe siècle et pouvait, à ce moment, contenir 10 000 personnes. Abandonné et enseveli à la fin de l’empire romain il a été restauré dans les années 30.

IMG_2048
IMG_2052

Le centre ville et la place Bellecour

La longue descente vers la ville est l’occasion de s’imprégner de l’atmosphère du quartier et de flâner dans le vieux Lyon une fois arrivé en bas avant de retraverser la Saône pour rejoindre la place Bellecour.

Plus grande place de la ville et plus grande place piétonne d’Europe, c’est l’endroit où a lieu de nombreuses manifestations et où les lyonnais se réunissent dès qu’ils ont quelque chose à fêter.

IMG_2055

De là vous pouvez rejoindre la Basilique-Abbaye Saint Martin d’Ainay, apparemment intéressante à visiter mais fermée lorsque je suis passé devant.

Vous pouvez également prendre les transports en commun pour aller visiter le Musée des Confluences, ce que je n’ai pas fait. C’est un musée d’histoire naturelle, d’anthropologie, des sociétés et des civilisations.

En ce qui me concerne j’ai repris mon chemin en profitant des rues piétonnes et commerçantes pour m’imprégner de l’Atmosphère de la ville en direction du Parc de la Tête d’Or.

J’avais envisager aller visiter l’Opéra mais les visites ont lieu les mercredis et samedis à 13h et les jeudis à 17h30. Pas le bon moment pour moi, tant pis ça sera une autre fois.

La Tête d’Or, le Musée d’Art Contemporain et la Cité Internationale

Ouvert dans les années 1850 le Parc de la Tête d’Or est un des plus grands parcs urbains de France. C’est un espace de 117 hectares composé d’espaces verts, d’un lac, où il fait bon flâner, se reposer et où de nombreuses manifestations ont lieu tout au long de l’année.

IMG_2058
IMG_2060

De là on rejoint le Musée d’Art Contemporain. Si vos jambes vous portent encore vous pouvez y aller à pied, sinon un bus vous amène de la sortie de l’un quasiment à l’entrée de l’autre.

Le Musée est situé dans la cité internationale. Cela tombe bien, il est à une cinquantaine de mètres de mon hôtel.

IMG_2062

Au moment de ma visite c’était la Biennale de Lyon et deux expositions étaient organisées.

La première “Les nombreuses vies et mort de Louise Brunet”…exposition à laquelle je n’ai, je l’admet, absolument rien compris. Pas ma sensibilité je pense.

IMG_2065

La seconde, plus à ma portée, concernait “Beyrouth et les Golden Sixties” qui revisite le développement du modernisme à Beyrouth de 1958 à 1975.

IMG_2070

Il est temps de terminer cette journée avec la Cité Internationale. Non pas, à mon avis, qu’elle vaille le déplacement mais puisque mon hôtel est là autant en profiter.

IMG_2073

C’est un quartier économique, culturel et touristique regroupant des bureaux, des salles de conférences, des hôtels, et un casino, construit sur l’emplacement de l’ancienne Foire de Lyon. Elle a été achevée en 2006.

Conclusion

Une journée bien occupée avec beaucoup de marche mais le plaisir de m’immerger un peu dans cette ville aussi jolie qu’intéressante. Si vous deviez suivre cet itinéraire qui bien que non exhaustif est tout de même assez complet je vous conseille de prendre deux jours.

Non qu’un jour ne soit pas assez, après tout dépend combien de temps vous aimez passer dans les musées, votre vitesse de marche et votre volonté de flâner, faire des poses, profiter des terrasses ou du Parc de la Tête d’Or mais deux jours sont à mon avis plus confortables pour ne pas se presser et bien sentir l’atmosphère de la ville, ce qui est au moins aussi important que les monuments.

Mais vous n’êtes pas obligés de tout faire à pied, les transports en commun sont, je le répète, excellents.

A bientôt Lyon !

#TypeArticle
1IntroductionPréparation d’un week end de dernière minute à Lyon
2TrainParis-Lyon, Trenitalia Frecciarossa, Executive Class
3HôtelMarriott Lyon Cité internationale
4RestaurantLéon de Lyon
5RestaurantSubstrat
6CarnetL’essentiel de Lyon en une journée
7TrainLyon-Paris, SNCF, TGV inOui Business Première
Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
896FollowersFollow
1,284FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

Articles populaires

Articles récents