Nouvelle gouvernance chez Air France-KLM : priorité à l’efficacité (et beaucoup de bruit pour rien)

Air France-KLM vient d’accoucher d’une nouvelle gouvernance après une période d’interrogations sur le futur de Pieter Elbers, le prédisident du directoire de KLM qui finalment garde sa place.

Un Air France-KLM dépolitisé et tourné vers le business

Dans la liste des chantiers prioritaires que nous avions élaborés pour Ben Smith (même si on doute fort qu’il l’ait lue) il y avait la simplification de l’organisation pour des décisions et un go-to-market plus rapides. Il nous semble en effet vital de dépolitiser une entreprise où trop de personnes ont le pouvoir de dire non et de freiner et de développer les synergies entre Air France et KLM qui n’ont jamais vraiment consommé leur union.

Benjamin Smith

Dans ce contexte les plus folles rumeurs ont couru sur le futur de Pieter Elbers dont Ben Smith aurait voulu la tête. Finalement ce dernier gardera sa place et intégrera aux côtés d’Anne Rigail, Présidente d’Air France, un CEO Committee, dirigé par Ben Smith, auquel participera également Frédéric Gagey ( Directeur Général Finances de Air-France-KLM). Chez TravelGuys on ne peut que se réjouir de voir que 3 des membres sont de vrais professionnels du secteur et la présence de la finance à leurs côté fait sens. Un comité très restreint pour décider et avancer vite donc.

Ben Smith rentrera quant à lui au conseil d’administration de KLM.

Air France-KLM commence donc enfin à ressembler à une entreprise et plus à une maison de retraite pour hauts fonctionnaires. En tout bas Ben Smith va vite et on aime ça.

Comment Elbers est-il resté en place ?

Pieter Elbers
Pieter Elbers

Après toutes les rumeurs de la semaine dernière on peut se demander comment Pieter Elbers a pu non seulement sauver sa tête mais en plus intégrer le CEO Committee.

Déjà était il vraiment en danger ? Les rumeurs ne sont que des rumeurs mais on peut tout de même penser qu’il n’y a pas de fumée sans feu. La volonté d’indépendance de KLM ne cadrait pas dans la vision de Ben Smith mais on ne peut pas non plus en vouloir à Elbers, comme nous l’écrivions la semaine passée, de se méfier d’une tutelle trop importante d’un Air France rarement exemplaire en terme de rigueur dans le business.

A-t-il reçu des garanties ? Certainement et c’est l’option la plus plausible. Rien que la mise en place et la composition du CEO Committee ont du lui donner les gages que les choses allaient changer et qu’il n’aurait rien à perdre à jouer les « team players ». Et c’est une bonne chose car Elbers est certainement un des meilleurs dirigeants que le groupe ait connu et son départ aurait été une lourde perte, sans parler de la défiance qu’aurait suscité lon limogeage au seins de KLM où il jouit du soutient indéfectible de ses troupes.

Bref, une page se tourne et, espérons le, une nouvelle ère pour Air France-KLM qui va pouvoir étrenner son costume de challenger.

 

Photo : Air France-KLM De Andrew Balcombe via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents