ITA quitte le terminal 2F de Paris Charles-de-Gaulle pour rejoindre le 2B

La compagnie aérienne ITA Airways change de terminal à Paris Charles-de-Gaulle (Roissy). Une décision attendue même si son terminal de destination surprend.

C’est tombé de manière laconique sous la forme d’un communiqué sur le site de la compagnie :

À partir du 13 décembre 2023, les passagers ITA Airways au départ de l’aéroport de Paris Charles De Gaulle devront se rendre au Terminal 2B.

Communiqué sur le site d’ITA Airways

Un déménagement attendu

On savait bien que les jours d’ITA au terminal 2F étaient comptés. Ce terminal accueille en effet les vols Schengen d’Air France et de ses partenaires Skyteam et la situation d’ITA à cet égard est pour le moins compliquée.

Oui ITA est actuellement membre de Skyteam mais son rachat par Lufthansa, lorsqu’il sera validé par l’Union Européenne, aura pour conséquence certaine de la voir basculer dans Star Alliance et certainement quitter le réseau des partenaires d’Air France même si techniquement parlant rien n’empêche de maintenir des codeshares hors alliance. Mais ça n’est pas trop la politique de Lufthansa Group.

Bizarrement d’ailleurs, alors qu’ITA n’avait qu’une participation limitée dans l’alliance avec, par exemple, l’impossibilité pour les membres des programmes de fidélité des compagnies partenaires de gagner des miles sur des vols vendus par ITA et pas par leur propre compagnie, la situation est en cours de régularisation. En effet depuis peu les membres de Flying Blue peuvent gagner des miles en volant sur ITA même si leur billet n’est pas vendu par Air France.

Un peu dedans, un peu dehors, possiblement totalement dehors demain mais continuant à faire comme si de rien n’était, la situation d’ITA est des plus illisibles.

Et c’est donc au moment où la compagnie italienne normalise sa relation avec Air France au niveau du gain des miles qu’elle quitte son terminal à Roissy.

ITA déménage au 2B

Qui dit changement d’alliance et probable fin du partenariat avec Air France dit logiquement changement de terminal. De plus, comme nous l’écrivions à l’occasion de l’annonce du déménagement des vols intérieurs d’Air France de Orly à Roissy, la situation du 2F, déjà presque saturé est préoccupante d’autant plus qu’on s’attend à ce que SAS s’y installe prochainement dans le cadre de son rapprochement avec Air France-KLM et son entrée dans Skyteam.

Donc voir ITA quitter le 2F à la fois parce qu‘il faut faire de la place et que son espérance de vie en tant que partenaire d’Air France est limitée est logique.

Ce qui surprend c’est que cela arrive si tôt et son terminal de destination.

A part en cas de saturation il n’y a encore aucune raison de le faire aujourd’hui. Le rachat par Lufthansa Group n’est pas encore approuvé, SAS n’arrivera pas avant un an, il n’y a aucune urgence.

Et puis on s’attendrait à voir ITA rejoindre le T1 où opèrent les compagnies de Lufthansa Group mais non, c’est au 2B que va ITA. Ni avec ses alliés actuels, mais pas non plus avec les prochains.

Un déménagement provisoire ?

De là à se dire que ce déménagement correspond à la zone grise dans laquelle se trouve la compagnie italienne il n’y a qu’un pas qu’on franchira allègrement.

Elle fait de la place au 2F, ce qui n’est pas un luxe, mais ne rejoindra le 1 que quand elle aura définitivement changé de camp. C’est en tout cas ce que l’on pense car avec ITA il faut s’attendre à tout.

Reste, pour les passagers qui avaient accès au salon Air France du 2F, à savoir si ITA fera l’effort de leur offrir un accès au salon Extime du 2B.

Situation également compliquée pour les passagers en correspondance avec un long courrier Air France au 2E puisqu’aucune correspondance airside entre les deux terminaux n’est possible.

Conclusion

Décidément rien n’est simple avec ITA qui quitte le terminal 2F de Roissy pour rejoindre le 2B, loin de ses partenaires qu’ils soient actuels et futurs. A moins que ça ne soit que transitoire le temps que sa situation se clarifie.

ITA de Davide Calabresi via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
935SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents