Air France KLM lève des fonds, prête à racheter ITA

Nous vous disions la semaine dernière qu’Air France-KLM se montrait très actif sur la scène financière afin de réduire son endettement et, surtout, rembourser les aides d’Etat reçues pour passer la crise du COVID.

C’est ainsi que CMA GM rentre dans capital du groupe et que des contacts sont pris avec le fonds Apollo management pour lever $500M.

Augmentation de capital pour Air France-KLM

Mais cela ne semble pas suffire et le groupe franco-néerlandais est en ce moment même en train d’émettre pour 2,3 milliards d’euros d’actions nouvelles afin d’augmenter son capital.

Ces fonds serviront donc à rembourser les aides d’Etat et le solde à désendetter l’entreprise.

Nous nous posons tout de même la question de savoir si cela sera suffisant : le groupe a reçu pour 11 miliards d’aides donc le compte n’y est pas…à moins qu’une partie seulement de ces aides ne s’accompagne de l’interdiction d’investir dans une autre compagnie tant qu’elles ne sont pas remboursées.

Car c’est là le vrai sujet.

Le rachat d’ITA : objectif prioritaire

Rien ne pressait pour le remboursement des aides d’Etat. La preuve, l’échéancier avait même été revu et prolongé. Ce qui a changé la donne est, comme nous l’avons déjà expliqué, la mise en vente d’ITA par l’état Italien.

Air France-KLM est logiquement intéressé et fait a priori figure de prétendant naturel, malgré des relations pas toujours faciles avec sa voisine italienne mais était empêchée par ces fameuses aides, aides que Lufthansa, autre prétendante, a déjà remboursé.

Endetté mais disposant de 11 milliards d’euros de liquidités, Air France-KLM aura ainsil’occasion de redevenir offensive et participer à la consolidation du marché.

Ensuite faut il encore que son offre soit retenue, ce qui est un autre sujet.

Pas de chamboulement dans l’actionnariat d’Air France-KLM

Cette augmentation de capital ne bouleversera toutefois pas l’actionnariat du groupe.

La France et les Pays-Bas vont y participer pour maintenir leur niveau de participation, Delta et China Eastern également en réinvestissant le produit de la vente de leurs titres à CMA CGM qui rentre au capital du groupe.

Conclusion

La vente d’ITA par le gouvernement italien aura eu pour mérite d’obliger Air France-KLM à nettoyer ses finances plus vite que prévu. Même si ITA lui échappe, l’opération aura tout de même été salutaire.

Image : Avions Air France et KLM de Markus Mainka via Shutterstock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
864FollowersFollow
1,286FollowersFollow
310SubscribersSubscribe

Articles récents