Pourquoi adhérer au programme de fidélité d’une compagnie qu’on utilise pas ?

La notion de même de programme de fidélité suggère qu’on adhère à ceux des marques que l’on utilise beaucoup. Quand on sait à quel point il est difficile d’arriver à un statut intéressant même quand on est bon client, à quoi bon aller s’ennuyer avec une compagnie qu’on utilise peu.

Et bien contre toute attente, dans l’aérien, il peut être parfois intéressant d’adhérer au programme de fidélité d’une compagnie que vous n’utiliserez jamais ou presque !

Qu’attend-t-on d’un programme de fidélité ?

En effet tout le monde n’attend pas la même chose d’un programme de fidélité aérien et nous allons commencer par ce point.

Certains veulent gagner des miles pour s’offrir des voyages et des surclassements.

Certains veulent un statut et la reconnaissance qui va avec.

Certains veulent l’accès aux files prioritaires et aux salons.

Mais ça n’est pas tout.

Certains sont fidèles à une compagnie en particulier alors que pour d’autres il est important de bénéficier de ces avantages sur le plus de compagnies possibles.

En fonction de l’objectif recherché il y a différents moyens d’optimiser son adhésion à un programme de fidélité en jouant sur l’appartenance d’une compagnie à une alliance.

Programme de fidélité Vs. Alliances

Il ne faut pas non plus oublier que la plupart des compagnies aériennes sont membre d’alliances ce qui implique un certain nombre de réprocités au niveau des programmes de fidélité.

Tout d’abord la reconnaissance des statuts. Les statuts d’un programme de fidélité (en tout cas les plus significatifs) sont reconnus par les autres compagnies membres de l’alliance.

Exemple : un gold et un platinum Air France sont reconnus comme “Elite Plus” par toutes les compagnies membres de Skyteam, comme les Gold et Diamond de Delta.

Ensuite la possibilité de gagner des points sur le programme de fidélité d’une compagnie en voyageant sur une autre.

Exemple : je peux gagner des miles et des XP Air France en volant sur Delta.

Mais attention : toutes les compagnies ne créditent pas sur leur programme de fidélité tous les voyages effectués sur des compagnies partenaires et pas au même taux. C’est un paramètre important à prendre en compte grâce à un outil comme Wheretocredit.

Il y a également la possibilité d‘utiliser les miles de son programme de fidélité pour s’acheter des vols sur une compagnie membre de l’alliance. Mais attention : beaucoup de compagnies favorisent les membres de leur propre programme pour ce qui est de l’achat de billets primes et limitent cette possibilité pour les membres des programmes partenaires.

Ce que tout cela signifie est qu’il y a une différence entre l’endroit où on gagne ses miles et l’endroit où on en profite et qu’un voyageur malin peut en tirer profit.

Un statut au rabais est un statut quand même

C’est pour cela qu’il est important de savoir ce que vous voulez tirer de votre programme de fidélité.

Vous voulez un statut et de la reconnaissance sur une compagnie ? Prenez son programme de fidélité. Un Platinum voire un Gold Air France auront toujours plus s’attention sur un vol Air France qu’un Elite Plus de Delta ou Korean. Un Senator Miles&More qui voyage sur Lufthansa aura toujours plus de reconnaissance qu’un Star Alliance Gold venant d’une autre compagnie.

Vous voulez juste vous acheter des billets gratuits ? Et bien prenez le programme de la compagnie sur laquelle vous pensez voyager le plus et sur laquelle vous allez vous acheter vos billets prime. Il y a bien à l’occasion des bons plans pour acheter des primes sur des compagnies partenaires mais la règle est quand même qu’une compagnie privilégie ses membres quand elle donne l’accès aux inventaires ou determine le “prix” à payer en miles.

Par contre si vous voulez juste un statut qui vous donne accès aux files prioritaires et aux salons il peut être utile de sortir votre calculatrice.

Prenons l’exemple d’Air France. Vous voyagez beaucoup sur Air France et vous voudriez accéder aux Fast-Tracks et aux salons ? Il ne vous faut pas nécessairement un statut Gold, un statut Elite plus de n’importe quelle compagnie membre de Skyteam fait l’affaire. Et peut être que certains sont plus faciles à atteindre qu’un Gold Air France (bon dans ce cas il faut admettre que le Gold Air France est plutôt très accessible par rapport à la concurrence).

Vous voyagez plutôt sur Star Alliance et surtout sur Lufthansa ? Si le statut Senator vous semble (à juste titre) très difficile à atteindre, un statut équivalent “Star Alliance Gold” d’une autre compagnie Star Alliance vous offrira les mêmes avantages.

Avantages et inconvénients d’un statut sur une compagnie partenaire

Rappelons une chose : chaque compagnie aura un peu plus d’attention et offrira davantage de bénéfices, à statut équivalent, aux membres de son programme de fidélité qu’aux membres de programmes partenaires. Mais est-ce vraiment ce dont vous avez besoin ?

Lorsque je voyage sur Star Alliance par exemple je prend majoritairement Lufthansa mais aussi Turkish Airlines et Singapore Airlines lorsque je suis en Asie. La seule chose dont j’ai besoin, ce sont les files prioritaires et les salons.

La logique voudrait que j’essaie d’obtenir un statut Senator chez Lufthansa qui à mon sens est beaucoup plus dur à obtenir que mon planitum Air France. Mais ce dont j’ai besoin en fait n’est pas un Senator mais un équivalent Star Alliance Gold de n’importe quelle compagnie.

Alors oui si j’étais Senator le personnel de bord ferait peut être encore un peu plus attention à moi et j’aurais quelques avantages spécifiques sur Lufthansa que je n’ai pas en étant membre d’un programme partenaire. Mais franchement je m’en moque.

J’ai un statut équivalent “Star Alliance Gold” sur une compagnie avec laquelle je n’ai presque jamais l’occasion de voler (en fait j’ai failli une fois mais le COVID m’a tout fait annuler), qui est reconnu comme tel par toutes les compagnies de l’alliance et qui me demande 2 ou 3 fois moins d’efforts pour l’atteindre que pour avoir un Senator Lufthansa. En plus elle “crédite” très bien les vols faits avec des compagnies partenaires (dont Lufthansa) avec des taux très intéressants. Donc je vole très majoritairement sur Lufthansa quand je suis sur Star Alliance…mais je mets mes points ailleurs.

Alors oui j’ai droit à un petit surcroit d’avantages et d’attention sur une compagnie secondaire sur laquelle je ne vole jamais. Mais j’ai accès aux salons et files prioritaires des compagnies star alliance à moindre cout car jamais je n’aurais pu avoir un Lufthansa Senator, sauf peut être en abandonnant Air France.

Tous les programmes de fidélité ne peuvent pas servir de “compte en banque”

Comme quelqu’un me le faisait remarquer “ton programme c’est juste un compte en banque passif. Tu y crédites tes miles, tu gagnes un statut, mais finalement tu ne t’en sers pas”.

Oui c’est un peu cela. Un jour je dépenserai mes miles, un jour je testerai leur long courrier dont on m’a dit le plus grand bien mais je n’ai pas eu l’occasion. Mais c’est donc surtout un compte dormant.

Mais attention : toutes les compagnies ne permettent pas de se servir ainsi de leur programme de fidélité. Certaines imposent, en plus d’un certain nombre de points/miles de faire un certain de nombre de vol dans l’année sur la compagnie en question. Autant faire 4 vols Turkish Airlines dans l’année ne pose absolument aucun problème, autant sur Aegean c’est plus compliqué de trouver l’occasion.

Bref il peut être intéressant d’opter pour le programme de fidélité d’une compagnie qu’on utilise pas ou peu. Mais cela demande de prendre en compte un certain nombre de paramètres voire d’avoir une méthodologie assez précise…qu’on vous présentera dans un futur article.

Crédit photo :ayo888 /istockphoto

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
178AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.