fbpx

Jusqu’où aller pour fidéliser le voyageur d’affaires ?

Certains groupes hôteliers se mettent en quatre pour séduire les voyageurs d’affaires de leurs entreprises clientes.

Pour un groupe hôtelier les contrats passés avec les grandes entreprises dont les salariés se déplacent beaucoup sont assez juteux. Techniquement parlant les salariés vont bénéficier d’un discount dans les hôtels membres des marques du groupe (un discount qui varie bien sur en fonction du nombre de nuitées que l’entreprise peut “promettre” à l’hôtelier), utilisables sous certaines condition (droit d’utiliser le code de discount pour ses voyages personnels ou uniquement pour les voyages professionnels) et en contrepartie ces hôtels seront favorisés par l’entreprise pour les déplacements de ses collaborateurs.

Les voyageurs d’affaires : une manne pour les hôtels

Les entreprises et cabinets de conseil dont les salariés passent un nombre conséquent de nuit à l’hôtel ont souvent des accords avec plusieurs groupes hôteliers d’ailleurs afin de couvrir toutes les géographies.

Imaginez combien de nuits les collaborateurs de ces entreprises passent à l’hôtel par an ! Une manne qu’on ne peut pas refuser et des clients à chouchouter.

J’ai récemment vu sur un site US l’offre faite par IHG aux salariés d’une de ses entreprises clientes (on parle d’une entreprise mondiale de de plus de 350 000 salariés…).Il suffit aux clients en question de séjourner 2 nuits en 3 mois (au lieu de 10) pour garder leur statut gold et 5 (au lieu de 40) pour garder leur statut platinum. On remarque que le plus haut statut d’IHG, à savoir Spire, n’est pas concerné.

On ne sait pas aux voyageurs d’affaires de quelles entreprises ça a été envoyé mais on parle à mon avis d’entreprises qui amènent aux hôteliers un nombre de nuit qui se compte en centaines de milliers par an, voire en million.

Attention aux statuts renouvelés trop vite !

Maintenant on peut discuter de la logique de la promotion, surtout à cette époque de l’année.

A priori c’est un bon coup marketing. En une opération IHG s’assure de faire plaisir à des clients déjà fidèles et s’assure qu’une éventuelle perte de statut ne les amène pas à aller voir ailleurs. Et sachant que l’entreprise en question a certainement des contrats avec la concurrence cela va aider le voyageur à arbitrer “dans le bon sens”.

Mais à mon avis c’est une erreur.

Le nombre de nuits demandé est excessivement bas, surtout pour le platinum et, surtout, la promotion intervient vraiment très tôt dans l’année. Un gold ou un platinum a un rythme de voyage qui leur garantit d’avoir “plié l’affaire” en un mois ou deux. Et alors ? Avec un renouvellement de statut obtenu si tôt est-ce qu’ils ne vont pas en profiter pour aller chercher ou renouveler un statut à la concurrence ? Avec cette clientèle “multi programmes”) il ne faut jurer de rien. Je sais de quoi je parle.

A moins que cela n’ait été envoyé qu’à des clients dont le rythme de voyage n’était plus raccord avec leur statut et IHG essaye ainsi de ratrapper “par la manche” des clients en train de partir à la concurrence. Mais vu les informations disponibles cela ne semble pas le cas.

Les promos c’est une affaire de timing.

Pour moi une telle promotion aurait eu du sens au dernier trimestre pour refidéliser des clients qui sont en passe de ne pas renouveler leur statut, peu importe la raison, afin qu’un déclassement ne les pousse pas à démarrer 2020 à la concurrence puisqu’ils n’ont plus rien à perdre voire ont conservé un statut chez d’autres.

Bonne idée mais à mon avis mauvais timing.

J’aurais gardé cette promotion pour le 4e trimestre et profité, aujourd’hui, des petits soucis qu’à Marriott Bonvoy au décollage pour faire une opération de Status Mach sur ses membres (autrement dit leur offrir le statut équivalent à celui qu’ils ont sur Bonvoy soit sur présentation de la carte soit en leur demandant en plus de faire 2 ou 5 nuits sur le trimestre).

Image : voyageur d’affaires De Janon Stock via Shuttertock

 

 

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
260FansJ'aime
1,200SuiveursSuivre
61AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.