Le Bouchon des Cordeliers, Lyon : un bon bouchon très vivant

Ce diner au Bouchon des Cordeliers à Lyon a été l’occasion de découvrir un sympathique bouchon, bon et très vivant.

Lors de mon dernier séjour à Lyon j’avais essayé un restaurant traditionnel un peu décevant et un autre simple et créatif très convaincant, cette fois-ci je m’étais promis de tester un vrai bouchon. Par contre comme je m’y suis encore pris à la dernière minute beaucoup étaient déjà pleins mais j’ai finalement eu une réservation tardive au Bouchon des Cordeliers, une table qui jouit d’une bonne réputation.

Pour rappel, la liste des articles sur ce voyage à Lyon.

Review #TypeArticle
1TrainParis-Lyon, Trenitalia, Classe Executive
2HotelMarriott Lyon Cité Internationale – Chambre Executive
3RestaurantLe bouchon des cordeliers – Lyon
4TrainLyon-Paris Trenitalia, Classe Executive

Le concept du Bouchon des Cordeliers

Rien de plus simple : c’est un bouchon lyonnais typique, un estaminet dans lequel on déguste des spécialités locales telles que quenelles de brochet, tablier de sapeur, tête de veau ravigote….

Dans les cuisines on trouve le chef Cédric Garin qui a dans une vie antérieure officié dans un gastronomique récompensé par le Gault et Millau.

Le cadre du Bouchon des Cordeliers

IMG_4313

C’est une bâtisse ancienne assez traditionnelle avec une salle aux murs en pierre apparente. Par contre le plafond peint en rouge lui donne une touche de jeunesse et de modernité.

IMG_4318

Un très joli bar trône au fond de la salle.

IMG_4319

La carte

Aucune surprise, c’est un menu simple, court, avec toutes les spécialités locales que l’on s’attend à trouver.

IMG_4317

Une belle carte de vins également.

IMG_4320

Le repas

Aussitôt arrivé je suis pris en charge et on m’accompagne à ma table.

On m’apporte la carte avec une assiette de saucisson.

Le serveur en charge du bar vient me demander si je désire boire quelque chose. Je commencerai par mon habituelle eau gazeuse accompagnée d’un whisky.

IMG_4321

Un whisky très généreusement servi.

Le contact est très bon, il papillonne de table en table, s’adresse aux clients comme s’il les connaissait depuis 10 ans, blague avec, on sent beaucoup d’énergie et de passion pour le métier. Vraiment très convivial.

L’ambiance dans le restaurant est très vivante.

Je passe ma commande et les plats arrivent rapidement.

En entrée j’ai pris la tatin de pied de cochon et escargots.

IMG_4325

Visuellement c’est beau quoi que j’ai du mal de trouver la référence à la tarte tatin.

Il y a donc du pied de cochon, des escargots, une persillade, le tout cerclé de lard. C’est bon, ça a du gout et ça en a encore plus quand on prend le lard en même temps. J’aurais peut être aimé que ça soit un peu plus relevé.

IMG_4327

Puis la quenelle au brochet, sauce homardine.

IMG_4329

Elle vient de passer 20 minutes au four et on me recommande de la laisser un peu dégonfler.

C’est vraiment très bon. Le riz pilaf servi avec est également parfaitement cuit, mais il n’y en a malheureusement pas assez par rapport à la quantité de (délicieuse) sauce.

Je prendrai ensuite une cervelle de canut.

IMG_4331

Frais et bien relevé.

Le service se ralentit un peu et alors que le dessert a été commandé en début de repas un serveur vient me débarrasser et me demande si je veux un café. Je lui rappelle qu’il est déjà commandé…. ça n’est jamais bon quand on change de serveur en plein service.

J’ai eu 3 plats en 1h40, là il faudra 40 minutes pour que j’aie le dessert. D’un seul coup je me sens fatigué et j’ai plutôt envie de partir.

Mais mon dessert finit par arriver. C’est une tarte au citron.

IMG_4333

Bonne, fine et légère.

Finalement ma bonne humeur revient et je terminerai par une chartreuse verte.

IMG_4335

Le personnel

Très jeune, souriant, proche des clients.

L’ambiance

Très vivante, restaurant animé, bruyant lorsqu’il est plein, musique parfois un peu trop présente. On aime ou on aime pas.

Conclusion

Pour la cuisine un bon petit bouchon, pour l’ambiance un endroit jeune et vivant. Dommage pour le bug dans le service.

Le bouchon des cordeliers

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Bon et sympa

Un établissement qui sert une bonne cuisine lyonnaise dans une ambiance jeune et vivante.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
931SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
353AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents