Lyon-Paris sur Trenitalia : bizarre ce service

Si Trenitalia et sa classe Executive sont sans égal sur la ligne Paris-Lyon, le service varie grandement d’un voyage à l’autre.

Pour ce voyage de retour je n’ai pas fait la même erreur que la dernière fois où j’avais réservé en Business Première sur la SNCF. En effet si notre chère compagnie nationale a annoncé avoir largement amélioré de service de sa classe supérieure sur cette ligne il s’avère que le service en question ne fonctionne pas sur tous les trains, que certaines prestations ne sont pas délivrées dans certaines gares et que de de toute manière le service est supprimé les weekd-ends et pendant les vacances. En résumé vous payez le prix fort pour un service amélioré qui n’existe pas. De nombreux passagers m’ont ensuite fait savoir que la pseudo collation servie à bord était quasi inexistante et en tout cas n’avait rien à voir avec ce que proposait Trenitalia.

C’est INOUI ce qu’on se moque des clients.

Bref j’ai choisi la sagesse car bien que désireux de comparer les deux services j’en ai un peu marre de servir de cobaye aux sbires de M. Farandou.

Pour rappel les articles relatifs à ce voyage à Lyon.

Review #TypeArticle
1TrainParis-Lyon, Trenitalia, Classe Executive
2HotelMarriott Lyon Cité Internationale – Chambre Executive
3RestaurantLe bouchon des cordeliers – Lyon
4TrainLyon-Paris Trenitalia, Classe Executive

Réservation

Aller retour réservé deux semaines avant le voyage pour 139 euros le trajet soit 278 euros. Le tarif ne varie jamais.

Arrivée à la gare et embarquement

Sachant que Trenitalia ne propose pas de salons dans les gares françaises j’arrive à Lyon Part Dieu peu avant l’heure supposée d’embarquement. Effectivement j’ai peu à attendre avant que la quai ne soit annoncé.

Les billets sont vérifiés avant l’accès au quai.

IMG_4342

J’accède au quai et quelques minutes plus tard le train arrive, à l’heure (ce qui est également un changement par rapport à mon trajet avec la SNCF).

Je n’ai plus qu’à monter dans ma voiture, située à l’arrière du train.

IMG_4344

La cabine de la classe Executive de Trenitalia

Je vais faire vite car vous commencez à la connaitre par cœur sinon je vous invite à lire la review de mon premier voyage en classe Executive sur Trenitalia.

Elle est composée de 8 sièges confortables pivotant à 180°.

IMG_4346

Les sièges sont munis de tablettes individuelles pour les repas et s’inclinent.

IMG_4358

Le voyage et le service

Je monte dans la voiture et me dirige vers ma place. Tiens ! Le train est parti il y a quelques minutes de la gare de Lyon Perrache mais le ménage a été négligé : une serviette en papier traine sur un siège.

IMG_4347

L’hôte en charge de la classe Executive vient me saluer et en profite pour m’apporter le menu pour le repas (inclus dans le billet). Il remarquera la serviette qu’il enlèvera aussitôt.

IMG_4348
IMG_4349

En discutant il m’informe que la carte change tous les mois. C’est une bonne chose pour les clients réguliers de la ligne.

Je trouve toutefois la carte assez mal faite. Il n’est pas facile de distinguer les entrées des plats et de plus il n’y a pas beaucoup d’entrées par rapport au nombre de plats proposés. Mais c’est mieux que pas de carte du tout ! (Suivez mon regard….).

Je prendrai de la mozzarella en entrée, l’escalope de porc au Massala en plat et la tarte au citron en dessert, le tout accompagné d’un vin rouge italien choisi un peu au hasard.

Il revient rapidement me voir : vu que l’escalope est servie sans accompagnement il me propose d’ajouter un plat de pâtes. Excellente idée, et bon service proactif mais c’est à ajouter aux bizarreries de cette carte.

Le train se met en marche, je serai seul dans la voiture. Le moins qu’on puisse dire c’est que je vais voyager confortablement et au calme.

IMG_4352

Peu après le départ on m’apporte un oshibori chaud, chose que je n’avais eu sur aucun de mes deux voyages précédents.

Mon plateau m’est apporté peu de temps après. Comme à l’aller l’entrée et le plat sont servis ensemble alors que cet automne chaque plat m’avait été apporté séparément. C’est dommage car cela demande de se presser pour manger l’entrée afin que le plat ne refroidisse pas.

IMG_4350

La mozzarella est bonne.

La viande est fondante et délicieuse mais gagnerait à être plus chaude. Les pâtes, quant à elles, sont un peu sèches mais avec la sauce ça va.

L’hôte m’apporte mon dessert alors que mon plateau est encore devant moi et que je termine l’huile d’olive service avec la mozzarella avec ce qui me reste de pain. Mon plateau est alors subtilisé sous mes yeux alors que j’allais prendre un morceau de pain et remplacé par le dessert.

Absolument aucune uniformité dans le service entre mes différents trajets.

IMG_4353

La tarte sera bonne mais cette fois-ci l’expresso qui l’accompagne ne sera pas servi dans une tasse mais dans un gobelet en carton.

Je prendrai un prosecco pour terminer. Cette fois-ci j’aurais bien la bouteille et pas seulement un verre, mais au lieu d’un verre en verre j’aurais un autre gobelet en carton. Aucune cohérence.

IMG_4356

Avant d’arriver à Paris je voudrais aller aux toilettes. Elle sont marquées occupées, j’attend, en vain, puis retourne à ma place. L’hôte à l’air surpris que la personne qui les occupe y reste aussi longtemps.

Finalement il viendra me dire qu’elles sont en panne. Il ne l’avait donc pas remarqué depuis le début du trajet !

J’inclinerai le siège et terminerai le voyage en regardant un film sur mon iPad.

Le service

Agent de bord très aimable et souriant mais j’ai été surpris qu’il m’arrache totalement mon plateau pour servir le dessert. Et absolument aucune cohérence dans le protocole de service entre mes trois voyages. Il ne voulait pas s’encombrer avec de la vaisselle ? Et que dire du fait qu’il découvre que les toilettes ne fonctionnent pas au moment d’arriver à Paris.

Et à propos de la carte, quelle idée de proposer des plats sans accompagnements ?

Arrivée à Paris

Arrivée à Paris sans problème et à l’heure.

Conclusion

J’ai toujours autant de plaisir à voyager en Executive sur Trenitalia mais je suis de plus en plus surpris par le protocole de service ou, devrai-je dire, son absence. Je n’ai jamais été servi deux fois de la même manière ! Cette fois-ci s’y ajoutent un ménage mal fait avant le départ et un agent de bord un peu…bizarre.

Et la carte pourrait être plus claire, et tous les plats servis avec des accompagnements.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
936SuiveursSuivre
10SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
352AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents