Restaurant Kayuputi, Nusa Dua, Bali

Le Kayuputi est le restaurant “fine dining” du St Regis Bali. Bizarrement il porte le même nom que celui du St Regis Langkawi qui m’avait vraiment enchanté. C’est donc avec un niveau d’attentes assez élevé que j’y ai réservé une table lors de mon séjour.

Le Concept

IMG_2100

Le Kayuputi est un restaurant qui propose des plats inspirés de toutes les régions d’Asie avec la promesse d’un haut niveau de qualité sur les viandes et les poissons.

Sa carte des vins a été régulièrement primée depuis 7 ans.

Il se présente bien évidemment comme un établissement haut de gamme.

Le Cadre

IMG_2095

Kayuputi signifie bois blanc en indonésien et dès l’arrivée on comprend le pourquoi du nom du restaurant.

On commence par un superbe bar.

IMG_2129

Puis la salle où on remarque bien la structure de bois blanc.

IMG_2128

Les tables sont bien espacées, les sièges confortables.

IMG_2127
IMG_2111

Il possède bien sur une terrasse mais entre la chaleur, l’humidité et un bel orage tropical annoncé je suis resté à l’intérieur.

Mais le plus remarquable c’est sa superbe cuisine ouverte qui représente facilement 30% de la superficie de la salle.

IMG_2120

On est vraiment aux premières loges pour voir nos plats se préparer.

IMG_2121

La Carte

Les entrées froides

IMG_2101

Les poissons et les viandes

IMG_2103

Les spécialités maison

IMG_2105

Les entrées chaudes et les soupes

IMG_2102

La carte végétarienne

IMG_2104

Les glaces et les desserts

IMG_2106

La carte des vins est horriblement chère et je prendrai donc un vin au verre…mais même là c’est astronomique et pas justifié à mon sens.

IMG_2109

Et pour terminer le clou du spectacle : le menu dégustation qui sera bien sûr mon choix.

IMG_2099

Les Plats

On commencera par un cocktail de bienvenue accompagné d’une brochette de fruits frais.

IMG_2107
IMG_2108

Ca n’est pas un summum de la mixologie mais c’est frais et onctueux. Vu le climat c’est appréciable.

On m’apporte ensuite différents types de pains et leurs sauces assorties.

IMG_2110

Surprenant et les pains sont vraiment bons et originiaux. Par contre les sauces sont adaptées à des palais occidentaux autrement dit quasiment pas piquantes. Même celle au sambal manquera de piquant et ressemblera davantage à du ketchup.

Vient ensuite un amuse bouche. Un ceviche de thon.

IMG_2113

C’est bon, frais, peut être pas assez relevé à mon goût. L’alliance avec la mangue est très agréable.

On commence les choses sérieuses avec le saumon.

IMG_2115

Il n’est pas gras du tout et a bon goût. Les accompagnements rehaussent un peu, enfin surtout la betterave et la coriandre. Le reste est un peu fade et je ne parle même pas des perles de lait. Les sauces sont discrètes.

C’est maintenant le tour de la St Jacques avec un ravioli aux champignons et un consommé de champignons.

IMG_2117

La St Jacques a beaucoup de tenue et de goût, le ravioli était très bon et le consommé portait très bien l’ensemble. Par contre le truc frit posé dessus n’avait aucun goût ni intérêt.

Ensuite le foie gras. A première vue on se dit que ça ne va pas être facile à couper.

IMG_2122

Et cela s’avère exact. Très bien avec le coulis caramélise et la réduction, la compote est presque de trop quoiqu’elle apporte de la fraîcheur et de la légèreté.

On enchaine sur le risotto aux crevettes avec carpaccio de poulpe.

IMG_2123

Le riz a beaucoup de goût avec l’émulsion de coco. Idem pour les crevettes. La pieuvre apporte aussi du goût mais plus vraisemblablement lié au paprika 

C’est le premier plat de la soirée qui se mange vraiment avec gourmandise et laisse une vraie présence en bouche.

La côte d’agneau maintenant.

IMG_2124

La viande est vraiment excellente, les légumes bien cuits et fondants. Mais si l’aubergine était bien à sa place, la betterave était plus surprenante mais l’ensemble tenait la route.

Et le dessert pour la route…

IMG_2125

A la fois frais et croquant, pas exceptionnel mais pas mal du tout pour finir le repas.

On viendra me demander si je veux du thé ou du café avant même que je ne commence le dessert. Surprenant mais ça m’évitera de tomber dans les oubliettes du service.

Le repas a été accompagné de deux verres d’un Pommard pas mauvais en soi mais au prix totalement déraisonnable au vu de la qualité.

 Le Service

Irréprochable, rapide sans être pressant et le personnel était d’une grande gentillesse comme toujours en Indonésie. Dinant seul on m’a proposé des magasines pour trouver le temps moins long

L’Ambiance

L’ambiance est naturellement assez feutrée dans ce type de restaurant mais sans que ça soit pesant ou ennuyeux. L’éclairage très clair et la cuisine ouverte contribuent aussi à donner de la vie à la salle.

Pour un restaurant “fine dining”, on se sent bien sans être gêné aux entournures.

Conclusion

Le Kayuputi est une très bonne table mais j’en attendais plus en raison de mon expérience à Langkawi. Pas forcément une bonne idée de reprendre le même nom : cela incite naturellement à la comparaison entre deux tables qui à part le fait qu’elles soient dans deux hôtels de la même chaine n’ont rien à voir.

Comme me le disait une personne connaissant bien le secteur : “tu as d’un côté une des meilleures tables de Bali et de l’autre une des meilleures d’Asie…forcément tu as été un peu déçu”.

En fait tout était bon mais seul le risotto et dans une moindre mesure l’agneau ont laissé une trace mémorielle et donnaient envie d’en reprendre volontiers. Tout cela manquait un peu de peps et de créativité et je n’ai pas retrouvé non plus la trace d’une cuisine asiatique mais plutôt de quelque chose de très occidentalisé. Un peu à côté de la promesse.

Et puis même si on sait que les taxes sur les alcools sont très élevées en Indonésie, le prix des vins est proprement scandaleux. 50 euros le verre d’un Pommard correct c’est totalement hors de propos. J’ai trouvé beaucoup plus abordable dans des endroits tout aussi huppés par ailleurs.

Donc le Kayuputi ne vous décevra pas mais ne vous fera pas non plus rêver.

Kayuputi, Denpasar Bali

Cadre et ambiance
Intérêt de la carte
Présentation des plats
Qualité des plats
Quantité
Service
Rapport Expérience / Prix

Bien mais décevant

Une cuisine finalement très occidentalisée et des plats qui manquent un peu de présence. Excellent service mais vins hors de prix.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,309FansJ'aime
683SuiveursSuivre
1,266SuiveursSuivre
92AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.