Ritz Carlton Istanbul, Park Suite. Une très belle rénovation.

Chez TravelGuys chaque anniversaire donne lieu à la un week-end dans un lieu « sympa ». Après, entre autres, Bali, Athènes, Dubaï (pour le meilleur et pour le pire), voici donc Istanbul.

Après le St Regis et le W testés lors de séjours précédents, nous avons jeté notre dévolu sur le Ritz Carlton qui venait juste de réouvrir après une longue rénovation. A 110€ la chambre standard (réservée un peu plus d’un mois à l’avance) on saute sur l’occasion.

Arrivée à l’hôtel

Mon vol ayant du eu retard c’est en milieu de soirée et non en plein après midi que je découvre l’hôtel. Une fois les contrôles de sécurité passés (comme il est de mise dans les hôtel ici avec des portiques similaires aux portiques d’aéroports) je me dirige donc vers la réception.

Ritz Carlton Instanbul

Au passage le superbe lobby…

Ritz Carlton Instanbul
L’entrée du Ritz Carlton Istanbul
Ritz Carlton Instanbul

Accueil très chaleureux et on m’annonce que je suis surclassé en suite. Je ne suis pas surpris car j’ai vu la mise à jour de ma réservation dans l’application Marriott dans la journée. Surprenant quand on sait que Ritz-Carlton est une marque qui rechigne vraiment à appliquer tous les bénéfices du programme de fidélité Marriott Bonvoy et a une très haute opinion d’elle-même….moins surprenant quant on sait qu’Olivier a contacté son « ambassador » pour s’assurer qu’un geste soit fait pour mon anniversaire.

C’est ce qu’on appelle de l’abnégation car, alors que son vol arrive plus tard dans la soirée, aucun surclassement n’est en vue pour lui. (Il finira par obtenir le même surclassement que moi en bataillant à son arrivée à 1h du matin).

On m’accompagne donc vers ma suite.

Devant la cage d’ascenseur tous les prix glanés par l’hôtel au fil de son histoire.

Ritz Carlton Instanbul

Park Suite au Ritz-Carlton Istanbul

Une disposition très classique avec la porte qui s’ouvre sur un salon. Très beau parquet, décoration sobre mais avec une très légère présence d’élément « locaux ».

Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite  - Ritz Carlton Instanbul

Idem pour la chambre avec, là par contre, une influence locale plus marquée mais toujours d’aussi bon goût.

Junior Suite  - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite  - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite  - Ritz Carlton Instanbul

Belle salle de bain en marbre pour terminer.

Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul

Le mini-bar est bien fourni.

Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul

Classique, sobre, de bon goût, tout ce que j’attends de ce type de chambre.

Ah…la consigne pour l’anniversaire était bien passée : en plus d’un petit mot de la « guest recognition manager » j’ai droit à un gâteau d’anniversaire (pas mauvais du tout) que je dégusterai plus tard avec mon comparse et une paire de boutons de manchette « Ritz-Carlton ».

Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul
Junior Suite - Ritz Carlton Instanbul

On a déjà vu pire en termes de reconnaissance client.

On termine avec la traditionnelle vidéo…

Ayant plus qu’assez mangé dans le vol qui me menait à Istanbul je décide d’aller tester le bar.

Bars & Restaurant

IMG_6625
IMG_6621

Je commence par un Negroni. Fade, trop « plat », et surtout en trop faible quantité (je parle du contenu du verre, pas de la dose d’alcool qui ne ferait pas le moindre mal à un nouveau né.

IMG_6622

Je poursuis avec un dirty martini à la vodka. De la flotte avec des olives sans goût.

Ces temps derniers on avait eu de la chance avec les bars d’hôtels, là on retombe dans l’archétype du dosage au millilitre près par des personnes qui sont plus des exécuteurs de recette que des barman au sens noble du terme. Ca n’enlève rien à la qualité du service mais pour quiconque a un minimum de culture cocktail on est en dessous de la moyenne.

Le lendemain Olivier commettra la même erreur pour les mêmes observations. On finira avec une double vodka tonic pour se rapprocher de la dose standard qu’on trouve dans tout bar à cocktails qui se respecte à Paris.

L’hôtel dispose également d’un second bar en terrasse, moins cosy et huppé. On y sera excellemment bien servi le lendemain et son toit retractable nous autorisera même un cigare pour l’occasion. Moins stylé mais infiniment plus agréable et vivant

L’hôtel dispose également d’un restaurant où est servi le petit déjeuner et où nous dinerons d’ailleurs le second soir.

L’offre de petit déjeuner est excellente tant quantitativement que qualitativement.

Le soir l’ambiance n’est pas du tout collet monté comme on aurait pu le craindre chez Ritz Carlton. Une cuisine mi locale mi internationale, très abordable.

Restaurant  - Ritz Carlton Instanbul
Restaurant  - Ritz Carlton Instanbul
Les St Jacques
Restaurant  - Ritz Carlton Instanbul
Un délicieux Mixed Grill

Une table très sympathique que nous avons vraiment apprécié.

Gym et Spa

On terminera par la salle de sport, la piscine et le spa.

La salle de sport est bien équipée mais ça fait un peu « entassé ». Rien à critiquer et pas de quoi s’enflammer non plus. On est au niveau ce qu’on attend a minima d’un palace. Moins serait une faute.

- Ritz Carlton Instanbul
- Ritz Carlton Instanbul
- Ritz Carlton Instanbul

La piscine intérieure est juste superbe. De très très grande taille, comportant un jacuzzi, surplombée d’un plafond où est peint un ciel en trompe l’œil elle offre un cadre des plus reposants.

Spa - Ritz Carlton Instanbul
Spa - Ritz Carlton Instanbul
Spa - Ritz Carlton Instanbul

Sa température est exquise…

Spa - Ritz Carlton Instanbul

Bon…pour être être honnête je suis prêt à ne plus mettre un orteil dans un avion si jamais la température affichée était la température réélue de l’eau. Pas aussi froid qu’au Grande Bretagne à Athènes mais pas super chaud non plus. L’eau du jacuzzi n’était pas chaude non plus. Un peu désagréable au bout du compte.

Sûrement des erreurs de jeunesse pour un hôtel qui vient juste de réouvrir et qui sont sûrement réparées à l’heure où vous lirez ces lignes.

Pendant ce temps Olivier a testé les soins du spa. Dire qu‘il n’a pas été emballé est un euphémisme.

Spa - Ritz Carlton Instanbul

L’hôtel dispose également d’un spa et d’une piscine en terrasse en simili rooftop…qui étaient fermées en ce froid mois d’avril. Dommage.

Conclusion

L’hôtel a été superbement rénové et c’est un superbe écrin qui fait honneur à la marque.

Pour autant Ritz Carlton comme souvent confond exclusivité et pingrerie. Non respect des conditions du programme de fidélité pour les surclassements, pas d’accès lounge pour plus hauts niveau du programme. Pour certains bénéfices discrétionnaires je veux bien, mais se croire supérieur à des hôtels comme le Prince de Galles, le Gritti, le Danielli pour ne citer qu’eux c’est avoir les chevilles un peu trop enflées.

Dommage car en termes de reconnaissance client ils ont montré qu’ils savaient faire.

Un bar médiocre et un correct…on s’attend à mieux.

Mention bien pour le resto.

Parfait à 110€, à 350 comme affiché quelque jours avant le voyage on aurait fait ta tête. Et la gentillesse et l’efficacité discrète du personnel n’y changera rien.

Une expérience à vivre mais je pense que la prochaine fois on retournera au St Regis.

Ritz Carlton Istanbul

Hotel (emplacement etc...)
Checkin-out
Chambre
Restauration/bar
Equipements (gym, piscine, spa...)
Service et attention
Application programme de fidélité
Rapport Expérience/Prix

Superbe mais un peu pingre

Le Ritz Cartlon Istanbul a été superbement rénové. Toute fois la prestation bar laisse à désirer, notamment sur les quantités et l'application pingre du programme de fidélité déçoit un peu.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
933SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
350AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents