Suite pour deux en 1ere, 7 sièges différents en business : la nouvelle cabine Lufthansa est elle une bonne idée ou un nid à problèmes ?

On en sait désormais plus sur les nouvelles cabines Business et First Class de Lufthansa puisqu’après des photos des maquettes ont été présentées à certains médias. Des cabines qui marquent un grand pas en avant pour la compagnie mais qui soulèvent nombre d’interrogations.

Une suite pour deux en première ? Bonjour la claustrophobie.

On savait déjà que la cabine First Class allait proposer de très belles et grandes suites individuelles et cela a été confirmé avec ce produit que l’on doit à Collins Aerospace.

Cette cabine sera en configuration 1-1-1 car la partie centrale ne sera pas occupée par deux suites combinables en une seule mais une suite de deux places avec un lit double !

Comme vous le voyez il n’y a aucune séparation entre les deux sièges ce qui donne davantage l’impression de voler dans un canapé à deux places.

Idée brillante ? Le futur le dira mais idée disruptive ça c’est sûr même si des suites pour deux existent déjà chez Etihad ou Singapore Airlines.

Par contre avouons qu’une fois la surprise passée cela nous laisse assez dubitatifs pour différentes raisons.

Tout d’abord l’absence de séparation entre les sièges, même pas un accoudoir qui risque de rendre le vol assez inconfortable car on a beau voyager en couple ça n’est pas pour être collés comme dans un vulgaire train de banlieue.

Ensuite le fait que cette suite soit aveugle: une cloison d’un côté, une porte coulissante de l’autre, une fois la porte fermée autant ne pas être claustrophobe.

Il y a également ce lit unique : soit les deux décident de se coucher en même temps soit…il y aura un problème.

Enfin, plus anecdotique peut être, le grand écran unique qui signifie qu’il sera difficile pour l’un de dormir pendant que l’autre travaille ou se repose et, tout simplement, qu’il sera impossible de regarder chacun son film en même temps.

Effectivement la photo donne envie et laisse supposer un cocon paradisiaque pour couple en voyage…

Mais nous avons peur que l’expérience soit beaucoup moins agréable que prévue et qu’au final après l’avoir essayé on ne préfère pas une configuration avec deux sièges accolés plus traditionnelle ou une suite à la Singapore Airlines où le lit double n’occcupe pas tout l’espace.

A déconseiller aux claustrophobes donc, mais sûrement un endroit de choix pour intégrer le mile high club.

Dernier détail : cette suite ne sera, logiquement, commercialisée que pour deux personnes. On pense que Lufthansa a fait des études de marché préalables mais on des doutes sur le fait qu’il ait de la demande sur chaque vol alors même que cette suite représente 50% de la capacité de la première classe.

Par ricochet cela va indubitablement faire exploser les prix de la First Lufthansa par rapport à la cabine actuelle puisqu’au lieu de commercialiser potentiellement 8 sièges individuels la compagnie n’en commercialisera plus que deux.

On attend de voir mais nous avons de gros doutes.

En business des sièges pour tous les goûts

Comme nous vous l’annoncions également, la business class proposera plusieurs types de siège. Pas deux voire trois types de sièges différents mais 7 !

  • Suites au premier rang (suite double au milieu, suites simples près des hublots).
  • Siège avec espace supplémentaire.
  • Siège à la fenêtre.
  • Siège avec un lit extra-long mesurant plus de 2m.
  • Siège fenêtre avec couffin pour bébé.
  • Siège double. (Dans la dernière rangée de la classe affaires, deux sièges voisins avec une distance plus petite entre eux peuvent être combinés pour former une couchette double en utilisant une console centrale rétractable).
  • Siège normal.

C’est plus simple avec une vue du dessus de la cabine.

La bonne nouvelle c’est qu’il y en a pour tous les goûts et que tout le monde pourra trouver chaussure à son pied, seul ou à deux.

Ensuite cela poste également des questions. Pourquoi des suites au seul premier rang alors qu’ailleurs cela devient de plus en plus la norme ?

Enfin on imagine que ces 7 types de siège seront considérés comme autant de produits différents donc en morcelant l’inventaire on aura autant de pricing différents et, pourquoi pas, un yield pour chaque ce qui fera qu’on aura affaire à chaque fois à une offre limitée par produit et donc…des prix qui risquent d’aller très haut. Un risque d’être déceptif également lorsque le client ne trouve pas de disponibilité pour son type de siège préféré.

Là encore attendons pour voir…

Conclusion

La nouvelle cabine Allegris de Lufthansa est à coup sûr un très beau produit. Maintenant des choix ont été faits qui auront certainement un impact sur la commercialisation des sièges et rien ne dit qu’à la fin le client ne fasse pas les frais de cette montée en gamme qui morcelle le produit et l’offre.

Quant à la suite pour deux…nous sommes curieux d’avoir votre avis sur le sujet.

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansJ'aime
929SuiveursSuivre
9SuiveursSuivre
1,272SuiveursSuivre
351AbonnésS'abonner

Articles populaires

Articles récents