L’hôtel, votre nouveau lieu de travail

Avec la crise du COVID les hôtels ont vu leurs clients se raréfier à l’extrême et rien ne peut laisser présumer aujourd’hui que la situation va s’améliorer dans un avenir proche. Face à cette situation les grands groupes hôteliers ont dû trouver un moyen remplir leurs hôtels sans compter sur la clientèle du voyage d’affaires ou d’agrément.

Après le Work from Home le Work from Hotel

Si on a rapidement vu le télétravail comme un moyen de freiner la propagation du virus on sait bien que tout le monde n’est pas logé à la même enseigne quand il faut y recourir. Suivant qu’on ait de la place pour installer un bureau, qu’on soit seul, à deux ou avec des enfants, que l’on sache faire la part des choses entre vie pro et vie privée l’expérience peut être plus ou moins bien vécue.

D’où l’idée des grands groupes hôteliers de proposer de louer des chambres à la journée pour venir y travailler avant de rentrer chez soi le soir.

Chez Accor par exemple.

Malheureusement quand on clique sur “travailler”, on se souvient qu’on est chez Accor.

Vous allez trouver qu’on a la dent dure avec Accor mais à force l’adjectif le plus pertinent qu’on trouve pour en parler c’est “presque”.

Bref, allons voir chez Hilton.

WorkSpaces by Hilton permet de prendre une chambre à la journée et de bénéficier à côté d’un bouquet de services comme de la nourriture, un accès lounge, le wifi, des bouteilles d’eau gratuites…

Et en plus pour “pousser” son nouveau produit, Hilton offre des bonus de points sur son programme de fidélité Hilton Honors.

Marriott ne pouvait naturellement pas être en reste avec son offre Day Pass.

Là encore pas de surprise : on peut profiter d’une chambre de 6h à 18h, on a du wifi, de l’eau et accès à des équipements comme imprimantes et fax.

Afin de n’oublier personne allons chez Hyatt qui propose “Work From Hyatt”

Ici le concept est un peu différent car on parle de séjours de 7 jours minimum incluant un crédit de nourriture quotidien et mise en avant de nombreux service comme des cabines de plage etc. Ce qu’essaie de faire Hyatt n’est pas, comme ses concurrents, de faire occuper ses chambres à la journée par une clientèle locale en manque d’espace de travail approprié mais de proposer des packages à prix avantageux pour aller travailler depuis une destination de rêve vu qu’on ne peut plus aller travailler au bureau.

Remarquez le clin d’oeil de leur annonce qui parle aussi…d’école. Et bien oui pour que les parents puissent aller travailler dans un Hyatt au bord d’une plage de rêve encore faut il faire passer le message que les enfants peuvent aussi suivre l’école à distance.

Faire occuper ses chambres à tout prix

Nous avons ciblé ici les offres destinées aux “travailleurs” mais de manière générale toutes les chaines essaient de repackager leur produit pour cibler de manière plus précise les nouveaux comportements et besoins nés de la crise sanitaire : travail depuis l’hôtel à la journée mais aussi “Staycation” pour attirer une clientèle qui ne peut plus voyager mais veut casser la routine en s’organisant un week end à proximité de chez elle par exemple. On peut rester dans sa ville et vouloir sortir de sa routine et se faire un plaisir à l’hôtel.

Le work from Hotel : un simple coup marketing

Aussi intéressantes soit ces mouvements opérés pour sauver ce qui peut l’être ils n’ont rien de nouveau : la chambre en “day use” a toujours existé dans de nombreux hôtels notamment ceux accueillant une clientèle d’affaires. Que ce soit pour travailler en journée, pour dormir entre deux avions lors d’une longue correspondance ou, (business très lucratif pour les petits hôtels des zone d’activité périphériques) pour accueillir le VRP en manque d’activité extra conjugale….cela a toujours existé. L’offre a juste été repackagée et remarketée pour s’inscrire dans l’air du temps mais il n’y a pas vraiment grand chose de neuf sous le soleil.

Image : travailler depuis un hôtel de Chinnapong via Shutterstock

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,327FansJ'aime
676SuiveursSuivre
1,294SuiveursSuivre
131AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les coordonnées de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.