Carnet de voyage : Tallinn

Voici donc notre second carnet de voyage, après St Petersbourg. Ici nous vous emmenons donc à Tallinn, capitale de l’Estonie (la proximité entre les deux villes est tout à fait fortuite, il ne s’agit pas du même voyage…mais cela peut vous inciter à jumeler les deux villes lors d’un voyage.

Pourquoi Tallinn ?

Tallinn est à la fois une ville dont on entend beaucoup parler mais que finalement peu de personnes connaissent. Bien que touristique elle reste encore une destination de connaisseurs, les touristes ayant davantage le réflexe d’aller dans les pays scandinave ou en Finlande : oui, contrairement aux idées reçues la Finlande n’est pas en Scandinavie, pas plus que l’Estonie d’ailleurs. D’ailleurs si les pays scandinaves (Suède, Danemark, Norvège) partagent un socle linguistique assez proche et si leurs langues sont d’origine indo-européenne, les langues parlées en Finlande et en Estonie sont des langues finno-ougrienne, comme le Hongrois !

Alors pourquoi Tallinn ? Parce qu’on y trouve une des plus belles villes médiévales au monde, parce que l’Estonie est un des pays les plus avancés dans l’économie numérique (Skype, Kazaa ou Bolt y sont nés) et dans l’Etat Numérique, ou encore pour y découvrir un pays qui a parfaitement réussi sa transition post-union soviétique dont elle est sortie en 1991 et est aujourd’hui un pays économique très performant.

Plus simplement : parce que comme vous allez le voir, c’est mignon, à taille humaine et qu’on s’y sent bien.

Comment se rendre à Tallinn

On ne peut pas dire que la ville soit un hub aéroportuaire majeur et les dessertes au départ de Paris ne sont pas légion.

Il existe un Paris CDG-Tallinn direct opéré par Air Baltic et également commercialisé par Air France.

Sinon vos options sont Lufthansa via Francfort, LOT via Varsovie, ou SAS via Stockholm.

Vous vous en sortirez en général pour moins de 200€ aller retour sauf si vous achetez votre Air Baltic chez Air France (plus de de 250€ donc inutile sauf si vous tenez à créditer vos points chez Flying Blue).

Que vous preniez SAS ou LOT une partie du voyage se fait sur Nordica, la compagnie Estonienne alors que Lufthansa vous propose du Lufthansa de bout en bout.

Bref mon choix s’est porté sur Lufthansa qui me proposait, de plus, de la business pour moins de 100 euros de plus que l’économie sur Air France ou SAS et de meilleurs horaires.

Ville médiévale

Un autre choix s’offre aussi à vous : aller jusqu’à Helsinki et de là prendre le ferry qui vous emmènera en 2h à Tallinn. Beaucoup de Finlandais le font rien que pour le shopping !

Vous pouvez aussi faire pareil au départ de Stockholm mais là la traversée dure 16h !

Mais ça peut être une expérience à vivre non ? Tout dépend de vos goûts.

Comment se déplacer dans Tallinn

En dehors du trajet ville-aéroport et si vous allez visiter des sites hors de la ville comme le Musée Estonien en plein air ou encore le Musée des beaux arts qui est un peu excentré tout peut se faire à pied.

Pour le reste vous avez les Taxis, les VTC (pas de Uber mais Bolt qui a été créé ici) ou des trottinettes électriques (Bolt également). Les VTC sont beaucoup moins cher que les taxis.

Se loger à Tallinn

IMG_0787

Il est très facile de trouver des hôtels à Tallinn et en dehors de certains très haut de gamme, les prix sont plutôt bas surtout si on compare à la Scandinavie voisine. Vous trouverez facilement à moins de 100 euros.

Inutile de préciser (et cela vaut partout) que tout le monde parle un anglais impeccable, ce qui facilite la vie pour le touriste.

En ce qui me concerne, mais plus haut de gamme et cher, j’ai séjourné à l’hôtel Telegraaf.

Se restaurer à Tallinn

On ne peut pas parler d’une cuisine Estonienne a proprement parler. L’inspiration des plats locaux va bien sur de la Russie à la Scandinavie avec, sans surprise, beaucoup de viandes et poissons fumés ou non et…de l’ail !

Par contre j’ai trouvé la scène gastronomique de Tallinn beaucoup plus fine et créative qu’en Suède, au moins aussi créative qu’en Finlande…et dans les deux cas beaucoup moins cher.

IMG_1079

Vous trouverez en ville de nombreux restaurants en tout genre, de toutes les gammes et il y a vraiment moyen de se faire plaisir. C’est un des points forts que je retire de mon séjour.

Si vous voulez suivre mes expériences alors je vous conseille le Balthasar, le Ö et le Ribe. Dans les trois cas j’ai vécu une excellente expérience, dans des styles assez différents et je ne regrette aucun de ces choix.

Les rues sont pleines de restaurants et de bars, les terrasses sont nombreuses et ne désemplissent pas et l’atmosphère est joyeuse et bon enfant !

Ville Médiévale
Ville médiévale

Ville médiévale
Ville médiévale

Si la cuisine locale vous rebute (mais je ne vois aucune raison à cela) vous trouverez également des restaurants français, italiens… vous n’aurez que l’embarras du choix.

Que voir à Tallinn ?

L’air de rien il y a pas mal de choses à voir malgré la taille modeste de la ville. Voici une liste bien sur pas exhaustive pour meubler votre séjour.

La ville médiévale

S’il n’y avait qu‘une et une seule raison d’aller à Tallinn c’est la ville médiévale !

Ville médiévale

Tout l’ensemble constitué par la ville médiévale est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Et si Tallinn est jumelée avec Carcassonne ça n’est sûrement pas pour rien

En tant que telle la ville médiévale est un vrai bonheur à visiter. On peut déambuler dans ses rues, flâner au hasard de son inspiration en respirant juste le calme et la bonne humeur ambiante et en admirant la beauté de l’ensemble. Inutile de préciser qu’elle est totalement piétonne.

Ville médiévale
Ville médiévale

Ville médiévale
Ville médiévale

Et bien sur il y a quelques “spots” qui méritent plus spécifiquement votre attention.

Colline de Toompea et ses fortifications

La colline de Toompea (Toompea Hill) est située au coeur de la ville médiévale et en constitue la ville haute. Elle a ses ses propres fortifications

Toompea Hill
Toompea Hill

Toompea Hill
Toompea Hill

S’y balader est très agréable. On y trouve beaucoup de bâtiments officiels, des ambassades et quelques monuments emblématiques de la ville.

Toompea Hill
Toompea Hill
Ville médiévale

Toompea Hill
Toompea Hill

Depuis la colline on a bien sûr une des plus belles vues sur Tallinn.

Toompea Hill
Toompea Hill

Toompea Hill

La Cathédrale Alexander Nevski

Située sur la colline Toompea c’est pour moi un des plus beaux monuments de la ville.

Toompea Hill - Alexander Nevsky Cathedral

C’est une cathédrale orthodoxe qui a été construite entre 1895 et 1900 sous l’impulsion d’Alexandre III dans le cadre de la politique de russification du pays. Elle a failli être démolie après la première mondiale et l’indépendance estonienne car elle symbolisait l’oppression russe.

Toompea Hill - Alexander Nevsky Cathedral
Toompea Hill - Alexander Nevsky Cathedral

Toompea Hill - Alexander Nevsky Cathedral
Toompea Hill - Alexander Nevsky Cathedral

On ne peut pas y faire de photo à l’intérieur…mais on peut essayer depuis l’extérieur….

Toompea Hill - Alexander Nevsky Cathedral

Le château Toompea

Lui aussi situé sur la colline comme son nom l’indique, face à la cathédrale, c’est le siège du parlement estonien

Toompea Hill
Toompea Hill

La cathédrale Ste Marie

C’est la plus ancienne église de Tallinn et de l’Estonie continentale. C’est à l’origine une cathédrale chrétienne, devenue luthérienne au XVIe siècle. C’est également le seul bâtiment de la colline à avoir survécu à l’incendie qui a détruit une partie de la ville en 1684.

Toompea Hill - Dome Church (Ste Marie Cathedral)
Toompea Hill - Dome Church (Ste Marie Cathedral)
Toompea Hill - Dome Church (Ste Marie Cathedral)
Toompea Hill - Dome Church (Ste Marie Cathedral)

L’église St Olaf

St Olaf's Church
St Olaf's Church

Située au cœur de la ville basse c’est le bâtiment le plus grand de l’époque médiévale encore debout.

Elle tient son nom du roi de Norvège Olev II Haraldsson.

On évalue l’époque de sa construction au XIIe siècle avant que le Danemark n’envahisse le pays.

Elle est renommée pour son style gothique mais était malheureusement en travaux lors de ma visite

Il se dit qu’à l’époque son clocher, avec ses 120m de hauteur était le plus haut bâtiment du monde. En tout cas ce qui est certain est qu’il entretient une relation d’amour/haine avec la foudre.

L’église a en effet été touchée 10 fois par la foudre dans son histoire et l’église a brûlé trois fois dans son intégralité en 1625,1820 et 1931 !

Elle a donc été restaurée et reconstruite plusieurs fois.

Le musée d’Histoire de l’Estonie

Appelé aussi Maison de la Grande Guilde (Grand Guild Hall) il héberge un musée qui retrace présente de l’Estonie des temps préhistoriques à la fin du XXe siècle.

Great Guild Hall
Great Guild Hall
Great Guild Hall
Great Guild Hall

A l’époque il hébergeait une institution très puissante qui a régné sur Tallinn pendant 500 ans : la Grande Guilde. Ses membres devaient impérativement être marchands, nobles, d’origine germanique et mariés. Maire et conseillés municipaux étaient élus au sein de la Grande Guilde qui avait également le monopole sur l’achat de sel apporté par les navires, sur sa revente et sur le brassage de la bière. Tallinn faisait donc partie de la ligue hanséatique qui a assuré la domination allemande sur le commerce dans la région pendant des siècles.

C’était donc non seulement un centre d’affaires mais aussi un lieu d’influence.

Le musée Estonien en plein Air

Situé à 8km de Tallinn (Taxi ou bus obligatoire) c’est la reconstitution d’un village de fermiers et de pêcheurs. Il rend hommage à la vie rurale et à l’architecture estonienne du XVIII au XXe siècle. 80 bâtiments prennent place sur ses 72 hectares !

Estionian Open Air Museum
Estionian Open Air Museum

Estionian Open Air Museum
Estionian Open Air Museum

Le KUMU (Musée d’art Estonien)

Il est situé dans le parc public du Kadriorg, à deux pas de la présidence de la république et du musée du même nom. Assez éloigné de la vieille ville on y accédera en transport ou en taxi. Pour ma part j’ai fait l’aller à pied histoire de faire un peu d’exercice (40 minutes de marche depuis la vieille ville) et le retour en VTC.

KUMU

Ouvert en 2006 c’est le plus récent des musées estoniens. Il présente des collections d’art estonien de la fin du XVIIIe siècle jusqu’à nos jours, incluant les cinquante années d’administration de la république socialiste soviétique d’Estonie.

KUMU
KUMU
KUMU

KUMU
KUMU
KUMU

J’avoue avoir été très agréablement surpris et je regrette de ne pas avoir eu le temps d’y passer plus de temps.

Le port des hydravions (Seaplane Museum)

Un nom un peu trompeur car vous ne verrez ici qu’un seul hydravion. C’est un fait un musée dédié à l’histoire maritime et militaire de l’Estonie. En plus de l’hydravion en question la plus belle pièce est pour moi un sous marin de la 2nde guerre mondiale de 600 tonnes parfaitement restauré et que l’on peut visiter. Pour l’anecdote il a été construit pour la marine estonienne mais a servi dans la marine russe pendant la guerre.

Seaplane Harbour
Seaplane Harbour

Seaplane Harbour
Seaplane Harbour

Des bateaux militaires sont visibles et visitables à l’extérieur.

Seaplane Harbour
Seaplane Harbour

L’église St Nicholas et son musée

Construite au XXIIIe siècle elle fût une église Chrétienne avant de devenir luthérienne après la réforme protestante.

Depuis 1984 elle est devenue un musée et une salle de concert.

St Nicholas' Church and Museum

St Nicholas' Church and Museum
St Nicholas' Church and Museum

St Nicholas' Church and Museum

La pharmacie de l’hôtel de ville (Townhall Pharmacy)

je l’ai déjà mentionnée dans ma critique de mon dîner au Balthasar. Il s’agit d’une pharmacie datant du XVe siècle et est actuellement la plus vieille pharmacie d’Europe en activité. Il est d’ailleurs amusant de voir les quelques clients se frayer un chemin dans la file de touriste qui vient y passer une dizaine de minutes.

Mi pharmacie mi musée elle expose des outils et produits d’époque ainsi que des animaux conservés dans le formol.

Elle ne présente pas d’autre intérêt que son âge mais puisque la visite est gratuite et que vous ne manquerez pas de passer dix fois devant en visitant la vieille ville, autant y faire un petit arrêt.

Town Hall Pharmacy
Town Hall Pharmacy
Town Hall Pharmacy

Town Hall Pharmacy
Town Hall Pharmacy

Le passage Ste Catherine

C’est une petite rue du centre ville où l’on trouve cafés et artisans. Son caractère typique en fait un des sites les plus photographiés de la ville.

Ville médiévale - Ste Catherine's Passage
Ville médiévale - Ste Catherine's Passage

Ville médiévale - Ste Catherine's Passage
Ville médiévale - Ste Catherine's Passage

Autres endroits à visiter à Tallinn

Ce n’est qu’une liste non exhaustive et selon le temps dont vous disposez ou vos goûts il y a pleins d’autre choses à faire à Tallinn.

Je vous ai dit que j’aurais aimé rester plus longtemps au KUMU. Par manque de temps j’ai également “zappé” une balade prolongée dans le Parc Kadriorg ainsi que le Musée d’Art du Kadriorg dédié à l’art Russe et occidental du XVIe au XXe siècle. En termes de musées la ville est assez bien fournie et il y a pleins de choses à faire selon vos goûts.

Avec un peu de temps à perdre on peut également penser au musée du KGB ou à la Tallinn TV Tower qui procure un point de vue unique sur la ville.

Les amateurs de nature envisageront aussi des excursion hors de la ville.

Le site de la ville regorge de détails sur toutes les visites possibles. Bon à savoir, la Tallinn Card vous procure des entrées gratuites dans de nombreux sites.

Quand visiter Tallinn ?

Je serai tenté de vous dire de manière assez évidente de juin à aout quand les journées sont longues, lumineuses et la température clémente.

Mais en préparant mon voyage j’ai vu que la destination était aussi très agréable pendant les fêtes de Noël quand la ville se pare d’un joli manteau neigeux, d’illuminations et d’un village de Noël.

Deux approches différentes qui ne sont pas exclusives l’une de l’autre.

Combien de temps rester à Tallinn

Je recommande au deux jours sur place pour être sûr de voir a minima tout ce qui vous intéresse. Ensuite livre à vous de prolonger pour prendre votre temps, sortir de la ville, aller à Helsinki…. Un jour est trop court, trois peut être trop si vous ne voulez que visiter et pas flâner.

Quelle ambiance à Tallinn ?

En fait c’est sûrement le plus important : comment se sent-on à destination, comment “vit-on” la ville. Je vais vous avouer avoir eu quelques appréhensions : mes quelques excursions en Suède et en Finlande m’avaient laissé une impression mitigée. Oui c’est mignon et reposant, mais c’est horriblement cher, on y mange pas excessivement bien (Suède en général et Stockholm en particulier) et à la fin les gens et l’ambiance sont d’un ennui mortel (un peu la Suède mais surtout Helsinki).

Rien de tout cela ici. On y mange bien, les prix sont abordables, l’ambiance est très bon enfant mais les gens sont sympathiques, souriants, avenants. Les voitures s’arrêtent même pour laisser passer les piétons qui traversent mal ! La ville est un plaisir pour déambuler et se perdre au hasard des rues. C’est humain, chaleureux, joli et étonnamment très vivant.

L’ambiance de la vieille ville, ses bars, ses restaurants, ses terrasses remplies à toute heure est vraiment des plus agréables. Je pense que le fait que la ville draine surtout un tourisme “de qualité” n’y est pas étranger.

Faut il préciser qu’on s’y sent totalement en sécurité ?

Bref, cela fait partie des villes où je retournerai volontiers juste pour le plaisir d’y être.

Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a confondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,063FansJ'aime
606SuiveursSuivre
1,265SuiveursSuivre
86AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.