Quelles compagnies utilisent encore l’A380 ?

Avion de tous les superlatifs lors de sa sortie l’A380 n’a pas eu le succès escompté et c’est avec une certaine tristesse que les fans d’aérien ont pris note de la fin du programme. De plus le COVID a précipité la mise à la retraite anticipée d’une grande partie de la flotte faisant penser qu’il allait être désormais très difficile de voler à nouveau à bord du géant des airs.

Mais avec la surprenante reprise du traffic les compagnies ont dû revoir leurs plans et, s’il doit disparaitre à terme, il reste encore possible de voler en A380 sur quelques compagnies.

Une brève histoire de l’A380

Mis en service en 2007 avec comme compagnie de lancement Singapore Airlines l’A380 se voulait le successeur d’un autre appareil de légende, le Boeing 747, et incarnait la conviction d’Airbus que le marché avait besoin de très gros porteurs. Avec ses deux ponts il pouvait embarquer jusqu’à 853 passagers mais les compagnies l’ont utilisé dans des configurations plus conventionnelles de l’ordre de 500 passagers.

L’A380 fut toutefois un échec commercial. Les raisons de l’échec de l’A380 sont nombreuses : il ne convenait au business model que de certaines compagnies, l’évolution de la norme ETOPS a rendu les quadriréacteurs obsolètes, la saturation des aéroports n’a pas été aussi rapide qu’escomptée… Pour certains l’appareil est arrivé trop tard, pour d’autres il est arrivé trop tôt mais une chose est sûre : il n’est pas arrivé au bon moment et n’a jamais rencontré son marché.

Au départ Airbus estimait la taille du marché à  2 046 appareils sur 20 ans. Puis 1300 en 2007. Puis 700 en 2012. En fait il ne se vendra que 251 A380 et la fin du programme sera actée en 2019 avec une dernière livraison en 2021.

Cela laissait encore présager une belle carrière aux exemplaires déjà livrés mais le COVID est passé par là. Trop gros, trop gourmands en carburant, les quadriréacteurs ont été les premiers à être définitivement sortis des flottes. B747, A340 et A380 ont ainsi été promis à une retraite anticipée.

Mais tout ne s’est pas passé comme prévu : avec une reprise du traffic qui a surpris même les plus optimistes et des appareils supposés remplacer les A380 qui n’allaient pas être livrés avant des années certain ont ressorti les A380 des parkings où ils devaient finir leurs jours avant d’être démantelés.

Il est donc encore possible de voler sur le géant des Airs et on va vous expliquer où.

Air France

La compagnie française a commandé 10 appareils et a été une des premières à annoncer sa décision de stopper définitivement l’exploitation du 380.

ANA (All Nippon Airways)

La compagnie japonaise a commandé 3 A380, tous dédiés exclusivement à la route Tokyo Narita-Honolulu. Le dernier a été livré en pleine pandémie et directement stocké. Il n’a jamais volé depuis.

Les deux autres ont reprise leur activité vers Hawai en mai 2022.

ANA s’était fait remarquer en adoptant des livrées spéciales pour chacun de ses 3 A380.

Asiana Airlines

La compagnie coréenne a commandé 6 A380. Aujourd’hui elle n’en exploite plus que 4.

British Airways

La compagnie britannique a commandé 12 A380 et tous sont exploités aujourd’hui.

China Southern Airlines

La compagnie chinoise qui a commandé 5 A380 les a tous retirés de sa flotte.

Emirates

La compagnie de Dubai est le plus gros client de l’A380 avec 123 appareils commandés. Elle en opère aujourd’hui 95, 7 sont parqués (retour en service rapide possible) et 21 stockés ou démantelés pour des questions de renouvellement de flotte, pas pour manque d’efficacité économique.

Etihad Airways

La compagnie d’Abu Dhabi a commandé 10 A380. Aujourd’hui les 10 sont stockés ou démantelés, 4 d’entre eux devant être remis en service à destination de Londres pour l’été 2023.

Korean Air

L’autre compagnie coréenne a commandé 10 A380. Aujourd’hui elle en exploite 5 et les 5 autres sont stockés et la retraite de l’A380 est prévue par 2026. A ce stade on ne sait pas si le rachat d’Asiana aura un impact sur la composition de la flotte des deux compagnies.

Lufthansa

La compagnie allemande a commandé 14 A380. Elle a initialement prévu de tous les retirer du service mais vu la reprise du trafic elle a fait marche arrière. Un premier appareil vient d’être remis en service et les 13 autre sont stockés. 6 d’entre eux ont été revendus à Airbus et un nombre inconnu d’appareils sera remis en service à l’été 2023, pour une durée indéterminée mais certainement le temps nécessaire à la livraison des 777X.

Malaysia Airlines

La compagnie malaisienne a commandé 6 A380. Stockés depuis le début de la pandémie ils viennent d’être définitivement sortis de la flotte entre novembre et décembre 2022 et ramenés chez Airbus en France.

Qantas

La compagnie australienne a commandé 12 A380. 8 appareils sont aujourd’hui en service et 2 à la casse pour démantellement.

Qatar Airways

La compagnie qatarie a commandé 10 A380. 8 sont en service aujourd’hui et deux stockés. Les A380 sont notamment utilisés pour pallier à l’immobilisation des A350.

Singapore Airlines

La compagnie de Singapour a commandé 24 A380. 12 sont actuellement en service et 11 dont 7 ont déjà été ou seront démantelés sont stockés. Un appareil a été revenu à HiFly Malta en 2018 pour être opéré en charter.

Si Singapore Airlines continue à investir dans l’A380 avec un retrofit des cabines on ne risque pas de le voir en Europe avant longtemps : vu la demande ils sont pour l’instant affectés prioritairement aux routes asiatiques et vers l’Australie.

Thai Airways

La compagnie thailandaise a commandé 6 A380. Aujourd’hui ils sont tous stockés et rien ne laisse penser qu’on les verra revoler un jour.

Conclusion

L’A380 fait de la resistance envers et contre tout et alors qu’on pensait que le COVID le pousserait vers une retraite anticipée il continue à être utilisé par la plupart des compagnies clientes. Seules Air France, China Southern, Malaysia Airlines et peut être Thai ont en effet tiré un trait définitif dessus.

En attendant vous pouvez toujours voler sur les A380 d’Asiana, British Airways, Emirates, Etihad, Korean, Lufthansa, Qantas, Qatar et Singapore Airlines.

En attendant de lui trouver un successeur ? Si on en croit Emirates l’A380 est arrivé trop tôt et la compagnie du golfe serait intéressée par un successeur. Mais si elle est seule…

Image : A380 Emirates de ZGPhotography via Shuttertock

Bertrand Duperrin
Bertrand Duperrinhttp://www.duperrin.com
Voyageur compulsif, présent dans la communauté #avgeek française depuis la fin des années 2000 et passionné de (longs) voyage depuis sa jeunesse, Bertrand Duperrin a cofondé Travel Guys avec Olivier Delestre en mars 2015. On peut le retrouver aussi aussi sur http://www.duperrin.com où il parle depuis plus de 10 ans de la transformation digitale des organisations, son métier quand il est au sol.
1,324FansLike
896FollowersFollow
1,284FollowersFollow
324SubscribersSubscribe

Articles populaires

Articles récents