fbpx

Quelle est la meilleure option pour rejoindre la Nouvelle Calédonie ?

Les territoires français de l’outre-mer sont inégalement desservis. Si les Antilles françaises croulent désormais sous une offre pléthorique, avec Air France, Corsair, Air Caraibes, French Bee, Norwegian et Level, d’autres territoires comme la Nouvelle Calédonie, la Polynésie Française, Mayotte font l’objet d’une desserte plus éparse voir exclusive.

Mais vous savez que nous, chez TravelGuys, nous aimons l’exotisme. Alors vous allez voir qu’il existe des routes bien plus intéressantes pour aller en Nouvelle Calédonie que notre compagnie nationale !

Ainsi, nous avons comparé les tarifs les moins cher en Business sur les 3 alliances. Petit comparatif rapide.

Chez SkyTeam, l’évidence Air France

L’idée naturelle est évidemment d’aller voir ce que notre compagnie nationale propose pour se rendre dans un territoire qui reste français.

Evidemment, comme c’est la solution naturelle, c’est très, très cher. Rien à moins de 5000€ l’aller-retour.

Source : Google Flights

Dans ce cas, comment voyage-t-on ?

Eh bien, cela dépend : de toutes les manières, vous aurez au moins une correspondance à Tokyo et le dernier segment s’effectuera sur Air Calin, la compagnie nationale calédonienne.

Pour ce qui est du voyage vers Tokyo, vous avez le choix. Soit le vol direct depuis Paris sur Air France, et  nous aurez certainement le droit à la vieille cabine NEV4 :

Source : airfrance.fr

En revanche, sur le vol de continuation vers Nouméa, ce sont les nouvelles cabines Air Calin en 1-2-1 qui sont déployées :

Source : airfrance.fr

En choisissant KLM (avec une correspondance supplémentaire à Amsterdam, ce sera forcément un lit plat entre Amsterdam et Tokyo :

Source : KLM.com

Bref, pas top et très cher.

C’est encore pire chez Oneworld

Chez Oneworld, c’est la Bérézina… Rien à moins de 6700 € en Business, et ce, toute l’année :

Source : Google Flights

Et encore, quand on regarde le détail, on s’aperçoit que les options à ce prix se font avec Emirates sur le premier ou sur les deux premiers segments, ou bien avec Air France :

Source : Google Flights

Pas idéal, car sauf si vous êtes membres du programme de fidélité Qantas, aucune chance de cumuler des miles sur ces code-share effectués sur des compagnies non-Oneworld.

En revanche, quand on recherche directement sur le site de Qantas, on trouve d’excellents tarifs avec des routings plus drôles :

Source : Qantas.com

Certes, le dernier segment opéré par Aircalin ne créditera pas, mais le routing reste très fun !

Cathay Pacific propose une offre autour de 3700 € sans que nous n’ayons réussi à la réserver en ligne.

Star Alliance : offre limitée mais routings exotiques

Chez Star Alliance, vous rendre en Nouvelle Calédonie depuis Paris semble moins simple sur les comparateurs, sans doute par manque d’accord jusqu’à NOU (l’offre est pléthorique jusqu’en Nouvelle Zélande ou jusqu’en Australie).

54h à l’aller, 67h au retour, voulez-vous vraiment le faire… Et bon courage pour confirmer le prix, on a pas réussi au final à avoir quelque chose en dessous de 4600€.

Et les compagnies du Golfe ?

Emirates, déjà, ne propose pas la destination, en dehors de son partenariat avec Qantas.

Qatar Airways propose des combinaisons avec son partenaire Qantas ainsi qu’avec Aircalin, mais rien en dessous de 7000 €.

Source : Qatar Airways

Etihad propose quant à lui une combinaison en dessous de 4800 €.

Moralité : ne partez pas de Paris

[Ajout fait par Bertrand qui s’invite dans ce post d’Olivier]

Si je devais aller en Nouvelle Calédonie en business, vu la longueur du trajet, je serai plus malin…

Au lieu de partir de Paris je partirai disons…de Stockholm. De là on trouve quasiment toute l’année de la business class à 2300€ pour Sydney sur Singapore Airlines. De là je prendrai un vol pour Nouméa.

Pour l’aller retour Paris-Stockholm vous avez de la business à moins de 400 euros sur Swiss ou Lufthansa (souvent autour de 350) ou de l’éco à vers 120 (selon période et si vous vous y prenez à l’avance) sur Air France, Swiss, Lufthansa.

Un Sydney Nouméa vous coutera dans les 500 euros sur Qantas/Air Calin en éco.

Vu la durée des vols, en rejoignant Stockholm en éco et en faisant le Sydney-Nouméa en éco on tient le voyage sous les 3000 euros en faisant 95% du parcours sur Singapore en Business, l’une des deux meilleures du monde sur ce segment.

Bon cela reste du self-connect avec les risques associés mais c’est largement faisable.

Pour 300 euros de plus et toujours au départ de Stockholm vous pouvez viser Qatar Airways et sa superbe QSuite…

[ Fin de mon intrusion]

Conclusion

Noumea reste une destination chère, consituée d’une clientèle très captive (locale ou Business). Très compliqué donc de trouver d’excellents deals, sauf à couper son itinéraire avec des billets séparés, au risque de manquer ses correspondances.

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,059FansJ'aime
1,257SuiveursSuivre
74AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.