Londres ouvre sa nouvelle ligne de métro, la Elisabeth Line ! 

Alors que la Reine s’apprête à fêter son Platinum Jubilee, Transport for London (TfL) a inauguré la 12ème ligne de son réseau métropolitain avec la Elisabeth Line, en service passager depuis le 24 mai.

Un projet à la genèse difficile

Le projet de cette Elisabeth Line date… D’il y’a plus de 80 ans ! La ligne de métro qui porte désormais le nom de la Reine en fonction avait pour nom de code CrossrailIl a en effet été proposé pour la première fois en 1941, abandonné pendant près d’un demi-siècle avant d’être rejeté par le parlement britannique en 1991, puis approuvé en 2005, avec un début de travaux en 2008 et une fin prévisionnelle de ceux-ci en 2018.

C’est donc avec près de 4 ans de retard, et un budget en hausse de 20% par rapport à l’estimation initiale, que cette nouvelle ligne a ouvert.

Une ligne ouverte… Ou plusieurs ?

Quand on parle de la Elisabeth Line, tout le monde pense au tronçon central souterrain, celui qui vient d’ouvrir entre Paddington et Canary Wharf, et sa prolongation aérienne jusqu’à Abbey Wood avec des lignes nouvelles. C’est bien cette partie qui a été inaugurée la semaine dernière.

Néanmoins, la Elisabeth Line, ce sont également d’autres branches qui opèrent, l’une depuis Paddington vers London Heathrow, autrefois appelée Heathrow Connect puis TfL Rail en attendant l’ouverture du tronçon central, l’autre depuis Liverpool Street qui part encore de la gare de surface.

IMG_4254

A terme, fin 2022/début 2023, toutes ces branches seront reliées et tous les trains opèreront sur le tronçon central en interconnexion, portant le nombre de trains entre 24 et 30 par heure.

IMG_4265

Expérience de voyage

J’ai profité du jeudi de l’ascension pour faire un petit tour sur la Elisabeth Line en début d’après-midi, donc hors heure de pointe (oui, l’Ascension n’est pas fériée en Angleterre).

IMG_4281

Depuis Paddington, même si la signalisation est claire, il n’y a pas de possibilité de correspondance sans sortir de la zone stérile depuis la District Line.

IMG_4252
IMG_4253

Il faut donc remonter en Gare de Surface puis rejoindre la Elisabeth Line ainsi.

IMG_4255

J’ai repéré après qu’il y avait un couloir de correspondance souterrain avec la Bakerloo Line, j’essaierai la prochaine fois de l’emprunter puis de rejoindre la District Line ainsi.

IMG_4256
IMG_4257

Les stations sont grandioses, à commencer par Paddington. Les quais font 320 mètres de long, et sont équipés de portes palières intégrales, avec écran de signalisation à chaque porte.

IMG_4258
IMG_4259
IMG_4260

Les inter-voitures de chaque train sont totalement ouvertes, laissant la perspective totale.

IMG_4264
IMG_4262
IMG_4263

Le voyage est confortable et l’on ne sent pas la vitesse importante du train.

Je mettrais moins de 15 minutes pour rejoindre Canary Wharf, dans ce train climatisé, large et agréable.

IMG_4267
IMG_4272
IMG_4274
IMG_4275

Conclusion

Une belle nouvelle addition au paysage déjà intéressant des transports publics londoniens. Même si elle est commercialement vendue comme une ligne de métro, la Elisabeth Line pourrait très bien arborer le qualificatif de RER à Paris.

D’ailleurs, elle est bien exploitée par National Rail, même si tout le marketing est TfL !

Olivier Delestre-Levai
Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansLike
864FollowersFollow
1,286FollowersFollow
310SubscribersSubscribe

Articles récents