fbpx

Review : British Airways Club Europe – Londres-Paris, Airbus A319

Après ma pause gourmande au salon British Airways, je me dirige vers la porte d’embarquement située à proximité du salon.

Embarquement

L’embarquement est plutôt bien organisé en zones avec des files dédiées et des hôtesses qui vérifient l’éligibilité des passagers à emprunter chaque file.

  • La zone 1 regroupe les passagers Club Europe (leur classe Business) ainsi que les passagers BAEC Gold et Oneworld Emerald
  • La zone 2 regroupe les passagers BAEC Silver, Bronze et Oneworld Sapphire et Ruby
  • Les zones 3 à 5 pour les autres passagers

Le processus est très efficace, la concordance documentaire vérifiée en amont et l’embarquement effectué via des portiques automatiques qui, c’est prouvé, accélèrent l’embarquement.

Une fois passés ces portiques, je me retrouve bloqué dans la nourrice pendant de longues minutes en attendant que la cabine soit prête. Pratique irritante au possible, mais qui, j’imagine, doit avoir un intérêt pour la compagnie…

Cabine et accueil

L’accueil et charmant et je me dirige vers mon siège.

Comme toutes les compagnies européennes, British Airways opère en mono-cabine sur le moyen-courrier, avec siège du milieu bloqué en Club Europe. En revanche, contrairement aux autres legacy, la compagnie britannique continue de mettre une tablette complémentaire sur le siège bloqué, qui donne une impression plus premium à l’expérience.

Le pitch lui, est très réduit. Contrairement à Air France, KLM ou Lufthansa, qui ont un pitch plus important pour les 10 premiers rangs de leur cabine moyen-courrier, British Airways n’a pas fait ce choix.

Avant le décollage, un vrai oshibori chaud est distribué aux passagers.

Service et catering

La service est très attentionné et surtout, il est effectué avec plaisir par un steward qui commence à avoir de l’âge mais qui effectue toujours son métier avec passion. Il y a même un choix entre deux salades, l’une pudiquement appelée « jambon / fromage », et l’autre végétarienne.

J’opte pour la jambon-fromage qui était en fait un excellent jambon de parme avec de la mozzarella.

En boisson, je choisis le champagne qui, et c’est dommage, n’est pas servi assez frais. Ce n’est pas une grande référence, mais c’est totalement suffisant sur un moyen-courrier comme celui-ci.

La cabine Business n’est composée que de trois rangs (complets sur ce vol) et pourtant la qualité du service fait qu’après passage par moi (je suis en 02C) le début de la descente est annoncé. Néanmoins, le steward continue son service très professionnellement.

Arrivée et débarquement

La descente et l’atterrissage se passent sans encombre. Je tiens à préciser que les annoncent venant du cockpit sont très claires sans noyer le passager d’informations.

Je me dirige vers l’immigration, passée en deux minutes (pourquoi le passage prioritaire est-il fermé) et me dirige vers le tapis bagages.

Comme je m’y attendais, mon bagage n’arrive pas sur le tapis, et je me dirige vers le comptoir service bagages British Airways. La préoposée, très charmante au demeurant, crée mon dossier de bagage retardé et note scrupuleusement mes adresses successives – En effet, je passe moins de 24h chez moi avant de dormir à CDG pour mon vol vers Chicago le surlendemain. Nous convenons que le service bagage m’appellerait de toute manière lorsque le bagage sera localisé.

Je repars donc de l’aéroport léger vers chez moi.

Conclusion

Un très bon vol sur British Airways, avec un équipage très chaleureux et qui aime son métier… Ca change ! La situation des bagages n’étant pas réellement due à British Airways, je ne leur en veux pas… Surtout qu’ils ont géré la suite d’une main de maître.

Après ma pause gourmande au salon British Airways, je me dirige vers la porte d’embarquement située à proximité du salon. https://flic.kr/p/25nQZnv Embarquement L’embarquement est plutôt bien organisé en zones avec des files dédiées et des hôtesses qui vérifient l’éligibilité des passagers à emprunter chaque file. La zone 1 regroupe les passagers Club Europe (leur classe Business) ainsi que les passagers BAEC Gold et Oneworld EmeraldLa zone 2 regroupe les passagers BAEC Silver, Bronze et Oneworld Sapphire et RubyLes zones 3 à 5 pour les autres passagers Le processus est très efficace, la concordance documentaire vérifiée en amont et l’embarquement effectué…
Un très bon vol sur British Airways, avec un équipage très chaleureux et qui aime son métier... Ca change ! La situation des bagages n’étant pas réellement due à British Airways, je ne leur en veux pas... Surtout qu’ils ont géré la suite d’une main de maître.

British Airways Club Europe - Londres-Paris, Airbus A319

Embarquement
Cabine : siège
Cabine : propreté
Nourriture : goût
Nourriture : recherche
Nourriture : présentation
Nourriture : choix
Personnel : Service
Personnel : disponibilité, amabilité
Débarquement
Lounges / service et expérience au sol
Ponctualité
Rapport Expérience/prix

Très bien

Un très bon vol sur British Airways, avec un équipage très chaleureux et qui aime son métier... Ca change ! La situation des bagages n’étant pas réellement due à British Airways, je ne leur en veux pas... Surtout qu’ils ont géré la suite d’une main de maître.

Olivier Delestre
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
267FansJ'aime
1,225SuiveursSuivre
60AbonnésS'abonner

Articles récents

Abonnez vous à notre newsletter

 

 

Recevez nos news, nos analyses, nos trucs et astuces et devenez incollable sur le monde du voyage

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Au revoir !

On est désolés de vous voir partir et vous allez nous manquer ! mais vous pouvez vous abonner à notre newsletter hebdomadaire pour suivre notre actualité et rester incollable sur le monde du voyage !

Je consens à ce que mon adresse email soit utilisée pour m'envoyer la newsletter de TravelGuys.

 

TravelGuys ne communiquera jamais les cooredonnéese de ses abonnés à des fins publicitaires ni ne vous enverra de publicité.

Merci de votre confiance !

Et à très bientôt sur TravelGuys.