Salon Aeromexico Premier, Mexico

Après un excellent vol au départ de Madrid, je dois désormais terminer mon itinéraire en me rendant à Cancun.

Pour rappel, voici l’itinéraire suivi :

#TypeReport
1CarnetCarnet de Voyage – Mexique
2VolAir Europa Business, London Gatwick to Madrid Barajas, Boeing 737-800
3SalonSalon Cibeles, Madrid Barajas
4VolAeromexico Business, Madrid Barajas to Mexico Adolfo Suarez, Boeing 787-9
5SalonAeromexico Premier, Mexico
6VolAeromexico Business, Mexico Adolfo Suarez to Cancun International, Boeing 787-9
7HôtelJW Marriott Cancun
8SalonThe Lounge, Cancun T4
9VolAeromexico Business, Cancun International to Mexico Adolfo Suarez, Airbus A320
10VolAeromexico Business, Mexico Adolfo Suarez to Madrid Barajas, Boeing 787-9
11VolAir Europa Business, Madrid Barajas to London Gatwick, Boeing 737-800
L’itinéraire du jour

Parcours au sol

Après avoir mis près de 45 minutes à passer l’immigration arrive un problème : les contrôles de sécurité mexicains n’acceptent pas les sacs de Duty Free transparents… De fait, je dois enregistrer mon bagage à main. Les agents sont très aidants et me guident vers l’enregistrement Aeromexico situé landside.

Je me retrouve donc en zone publique et me dirige vers l’enregistrement SkyPriority situé en zone L1 (enregistrement « classique » en L2).

Même en SkyPriority, il y a au moins 15 personnes devant moi et 2 guichets ouverts pour les vols domestiques. Je patienterai encore une bonne quinzaine de minutes pour dropper mon bagage et me rendre au contrôle de sécurité.

Là, les choses se compliquent. Je dois remplir un questionnaire de santé en ligne, assez long, qui génère un QR code… Qui indique que je dois passer un examen de santé complémentaire. Encore 10 bonnes minutes d’attente, un questionnaire rempli sur un WhatsApp (je rêve…) et je suis bon pour la sécurité. Sauf que je tombe sur une bavarde, qui passera 10 minutes à essayer de négocier ses produits liquides… Peine perdue.

Ouf, je passe la sécurité à H-40, ce qui me laisse très peu de temps pour le salon vu que l’heure théorique d’embarquement est déjà passée.

Localisation

Le salon est localisé en mezzanine de la salle d’embarquement, accessible par un escalier situé près des portes 52 à 62. Il faut un peu backtracker pour le trouver, et passer devant quelques autres salons que je visiterai si j’en ai le courage au retour.

IMG_4717
Entrée du salon sur la mezzanine

L’accueil est courtois, ma carte d’embarquement tamponnée (on se demande bien pourquoi).

Design du salon

Le salon a un design assez sombre, aux tons marron et bordeaux. Plus trop au goût du jour je dirais. Il me rappelle ces ambiances pesantes que l’on retrouve au moyen-orient, façon luxe des années 90.

IMG_4718
Les montres ne sont pas vraiment à l’heure…

Le salon est très petit pour un hub international et autant de vols !

IMG_4720
Un guichet de servicing est disponible dans le salon

En entrant à droite se trouvent les sanitaires.

IMG_4719
Les sanitaires, à droite de l’entrée

Et à gauche, le salon en lui-même, avec d’abord une première salle avec des bars, les buffets ainsi que quelques espaces lounge.

IMG_4721
Les bars sont plutôt attirants
IMG_4727
Toutes les boissons ne sont pas gratuites
IMG_4722
Les espaces de lounging sont plutôt limités

Puis une seconde salle, beaucoup plus calme, dans laquelle je m’installerai brièvement dans une alcôve individuelle.

IMG_4723
L’alcôve dans laquelle je m’installerai en attendant mon vol
IMG_4724
Et beaucoup de précautions sanitaires
IMG_4725
Le tableau des départs près du spa (payant)
IMG_4726
Le spa est de toute manière fermé

Offre de restauration

La restauration est de prime abord assez pauvre, avec quelques timides buffets.

IMG_4728
Une offre de petit-déjeuners pauvre et pré-emballée
IMG_4729
Et des barres de céréales à l’américaine

Néanmoins, la carte est en réalité beaucoup plus touffue, disponible en PDF. Une partie est payante et l’autre est gratuite. Concept inspiré des salons Delta mais avec beaucoup plus d’options gratuites.

Le personnel de service est absolument charmant et prend/amène vos commandes à la place.

Conclusion

Une expérience malheureusement trop courte, mais qui mérite d’être explorée plus avant, notamment pour tester la restauration.

Salon Aeromexico Premier, Mexico

Localisation
Esthétisme
Taille
Bruit
Confort
Propreté
Boissons
Offre froide
Offre chaude
Offre alcoolisée
Douches/Soins/Spa
Expérience globale

Bien

Une expérience malheureusement trop courte, mais qui mérite d’être explorée plus avant, notamment pour tester la restauration.

Olivier Delestre-Levai
Olivier est sur la blogosphère du transport aérien depuis 2010. D'abord contributeur majeur du forum FlyerTalk, il crée en juillet 2012 le site FlyerPlan, et rédige des articles à l'écho majeur chez les spécialistes de l'aérien. Il co-dirige désormais le blog TravelGuys avec Bertrand, en se focalisant sur l'expérience de voyage et les programmes de fidélité. Et bien sûr, tous vos articles préférés de FlyerPlan sont désormais sur TravelGuys !
1,324FansJ'aime
714SuiveursSuivre
1,279SuiveursSuivre
227AbonnésS'abonner

Articles récents